Critique de l'anime Professeur Layton et la Diva Eternelle

» par Deluxe Fan le
02 Novembre 2010
| Voir la fiche de l'anime

Professeur Layton, le film : chapeau haut-de-forme et bottes de cuir

2010 est une année faste pour le Professeur Layton et ses ayants-droits. Outre la sortie du troisième jeu de la licence en France, un cinquième a été annoncé il y a peu pour la 3DS, de même qu’un crossover des plus curieux entre l’archéologue londonien et l’avocat surexcité de la série Ace Attorney. Et puis, et c’est ce qui va nous intéresser ici, un film mettant en scène l’univers du professeur est sorti cet automne dans nos contrées.

Les adaptations de jeux en animés sont courantes, surtout au Japon où tout est prétexte à produits dérivés et itérations en tout genres. La série des Prof.Layton n’y échappe pas, succès oblige. Reste à savoir si notre ami Hershel a réussi à percer le mystère du film réussi.

Ceux qui connaissent la série des Prof.Layton savent que celle-ci se prête plutôt bien au dessin animé, les jeux incluant eux-mêmes des cinématiques en animation de très bonne qualité. Cette qualité se retrouve avec bonheur dans ce film qui est techniquement de qualité respectable voire bonne par moments. Un bon point pour le studio, qui s’avère être aussi celui responsable des films… Pokémon (comme par hasard). Au niveau du design ensuite, celui-ci réussit étonnamment bien à retranscrire le style très particulier de Prof.Layton, style qui fait que cette série est reconnaissable au premier coup d’œil.

Au niveau auditif par contre, la déception pointe. Ceux qui comme moi sont en adoration devant ces œuvres que sont les OST des jeux (au point que j’en écoute souvent même lorsque je n’y joue pas) seront contents d’entendre certains thèmes remixés dans le film. Au-delà de ça, L’ambiance sonore respecte à peu près celle de la licence mais sans plus. Un mot sur les doublages. J’ai vu le film en VF et les voix françaises sont proprement ignobles. La voix de Luke est plus horripilante que jamais, et la petite voix suraigüe de Flora est remplacée par le timbre mécanique insupportable d’Emmy. Heureusement Layton et Descole sortent du lot, même si pour ce dernier j’ai eu la désagréable sensation d’entendre Onizuka à chaque fois qu’l prenait la parole (c’est le même comédien), mais bon ce n’est pas sa faute.

Venons-en à l’histoire et au scénario. Le film se déroule après le 4e jeu Prof.Layton, jeu qui n’est pas sorti chez nous. Ainsi plusieurs personnages que nous ne pouvons pas connaître apparaissent, comme Emmy, Descole ou Grosky. Cela ne gêne en rien la compréhension du film, surtout pour ceux qui ne connaîtraient pas la licence et à qui ce genre de détail ne fera ni chaud ni froid.

Je dois avouer que j’ai trouvé l’histoire de ce film peu intéressante, et surtout très prévisible. Cela dénote avec les histoires racontées dans les jeux, qui sont parfaitement absurdes voire ridicules, mais dont les dénouements sont toujours surprenants. Ici le spectateur aura toujours un coup d’avance sur les personnages, du début à la fin, ce qui crée un certain ennui qui s’accumule durant le visionnage.

Le film a aussi l’idée d’introduire des énigmes à résoudre en temps réel. J’ai franchement ri en les voyant car je crois qu’il s’agit d’une très mauvaise idée. L’idée de départ des jeux Prof.Layton est de proposer des énigmes au spectateur, sous la forme d’une aventure à suivre. Le principe du film est tout à fait à l’opposé, un film ne devant pas mettre le spectateur à contribution, par essence même. Cette hybridation des deux concepts est donc un échec, d’autant que les énigmes proposées sont d’une simplicité juste risible.

Est-ce que les non initiés peuvent voir ce film ? Non, ce n’est pas du tout la meilleure porte d’entrée dans l’univers de Prof.Layton.

Les fans de la première heure doivent-ils voir ce film ? Non, ils n’en ont absolument pas besoin, surtout lorsque son contexte nous est à ce point inconnu.

Bref, cette tentative de faire de Prof.Layton une franchise cross-média comme le sont beaucoup d’autres (Pokémon pour ne citer qu’elle, ou même Ace Attorney d’ailleurs) est un coup manqué. A croire que malgré tous les talents qu’il cache sous son chapeau, Hershel Layton a encore des progrès à faire pour faire des films aussi bons que ses jeux.

Les plus

- C'est toujours un plaisir de retrouver Layton

- Le style et la musique respectés à la lettre

Les moins

- Trop prévisible pour du Layton

- Les énigmes cassent le rythme

- Pourquoi sortir un film qui reprend les personnages d'un jeu qui lui n’est pas encore sorti ?

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Deluxe Fan, inscrit depuis le 20/08/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.037 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.174942 ★