MekakuCity Actors - les chansons Vocaloid reviennent dans l'animation

» Critique de l'anime Mekaku City Actors par Anon le
29 Juin 2014

Mekakucity Actors est à la base connu sous le nom Kagerou Project, une série de chansons Vocaloid adapté en manga, en light novel, et à présent en anime. Quand on pense "anime Vocaloid" on pense directement au célèbre Black Rock Shooter, qui avait montré tous les défauts de l'idée. Reste à savoir si MekakuCity Actors souffre du même problème.

L'art de raconter une histoire simple de façon compliquée, voilà ce que j'ai envie de dire sur cet anime. L'histoire contée dans Mekaku, celle d'adolescents dotés de pouvoirs qui vont chercher à comprendre pourquoi ils ont ce don et quel est le lien avec de mystérieuses entités, n'est finalement pas si complexe. Mais les ellipses, les flash-backs ou tout simplement les dialogues font paraitre la chose si difficile qu'on ressort en général d'un épisode avec le cerveau qui fume.
Qui plus est, l'anime est très clairement destiné à un public connaissant au minima les chansons. En plus d'être déjà préparé à affronter la narration chaotique, ce public aura via les autres supports des connaissances l'aidant à comprendre l'histoire, et des détails pour l'approfondir. Quelqu'un commençant Mekaku sans rien y connaître risque au mieux de trouver le récit très vague sur certains points, au pire de ne rien comprendre.

Pour aider le scénario "fumeux" (je dis ça dans le sens "complexe" parce que le scénario, il est bien là et il tient la route malgré des zones d'ombre que le format douze épisode ne permet pas d'éclaircir.) nous avons une animation by SHAFT. Autrement dit, quand je dis "aider", c'est ironique....
Ladite animation étant au premier abord proche d'un Monogatari, on pourrait reprocher un manque d'originalité au studio, mais il ne faut pas longtemps pour constater une foule d'effets propres à Mekaku et donc passer cette sensation de déjà-vu.
Comme d'habitude avec SHAFT, si tant est qu'on apprécie le style, il n'y a pas de reproches à faire sur la réalisation. En fait, c'est ça le problème : l'animation et les décors sont impeccables... Ce qui fait ressortir tous les défauts d'un chara-design excellent de près mais souvent beaucoup moins beau de loin.
Petite mention quand même à un certain épisode dans lequel le studio a cru marrant d'intégrer une introduction en 3D, une 3D absolument dégueulasse, je ne sais pas ce qu'ils ont fumé avant de décider de faire ça mais c'était pas beau à voir.

D'un niveau musical, eh bien de la musique, on en a beaucoup. L'opening "Daze" et l'ending "Days" sont aussi beaux l'un que l'autre dans des styles différents, mais en plus de ça, que ce soit en générique spécial ou en fin d'épisode, faisant donc lieu d'ending, nous avons quasiment tout le temps droit à une chanson des Vocaloid revisitée (vous n'aurez pas le droit à la voix de Miku Hatsune par exemple). Les titres des épisodes correspondant aux titres des chansons, ce n'est pas bien dur de savoir laquelle sera interprétée. C'est d'ailleurs une assez mauvaise idée à mes yeux quand on sait que Kagerou avait deux fins et qu'il suffit du titre du dernier épisode pour savoir à quelle fin on a le droit.

Au niveau des personnages, tout tourne autour du Mekakushi-Dan, un groupe d'adolescents possédant les "yeux rouges" qui leur donnent divers pouvoirs : se rendre invisible ou au contraire attirer l'attention, paralyser, lire dans les pensées, etc, etc. Il n'y a donc pas énormément de personnages, ce qui permet d'approfondir relativement bien chacun d'entre eux.
La palette de personnalités est assez grande, et assez classique : la tsundere, le gars trop gentil, la fille hyper positive.... mais il est assez facile de s'attacher au groupe, sachant que même si le personnage principal reste Shintarou (un protagoniste aux multiples facettes que j'ai trouvé très intéressant et sur lequel j'aurais aimé plus de précisions, notamment à la fin de l'anime), une majorité d'épisodes se retrouvent avec des narrateurs différents, ce qui permet de présenter chaque membre du groupe, son passé et ses facultés.
Petit conseil, n'oubliez pas de regarder après les endings. Une curieuse légende y est racontée au fil des épisodes, a priori sans rapport avec le récit, mais bien évidemment très importante.

MekakuCity Actors est un anime franchement bizarre, et il est plus facile de le détester que de l'apprécier. Mais personnellement, j'ai passé un agréable moment en le regardant.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (11)
Amusante (0)
Originale (0)

6 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Anon, inscrit depuis le 28/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.054 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.174060 ★