Critique de l'anime Minami-ke: Okaeri

» par Sirius le
03 Avril 2009
| Voir la fiche de l'anime

Cette troisième saison de Minami-ke rassure. Elle rattrape pas mal de défauts de la précédente mais peut-être sans encore atteindre la qualité de la première. C’est toujours aussi divertissant et j’ai pris plaisir à suivre à nouveau le quotidien des trois sœurs…

On est revenu à un système de petits sketchs. Chaque épisode est divisé en quatre différentes parties mais toujours étroitement liées par une intrigue. Une avant l’opening, deux entre les génériques et une après l’ending. Il est quelque peu étrange de voir comment la série place ses génériques mais ce procédé rend chaque épisode beaucoup plus léger et agréable à suivre car on ne s’ennuie pas et le fil n’est pas fastidieux à suivre. La seconde saison péchait sur ce point. La recette magique est là mais les plaisanteries sont parfois insipides et quand on regarde un épisode de ce genre dans un état de fatigue mentale et physique, il est difficile de rire aux fleurons les plus implicites de l’humour japonais.

La série a le mérite d’introduire ou d’exploiter une palette de personnages intéressants. On rencontre pas mal de cas sociaux dont le grand frère de Touma, simplement irrésistible et incapable d’agir de façon correcte tellement il réfléchit étrangement. On fait aussi la rencontre de deux camarades d’Haruka qui apparaissent occasionnellement : Atsuki et Hitomi. La première est irrésistible quand Chiaki et Kana lui demandent les grandes vérités de la vie. Malheureusement cette saison n’exploite que très peu notre dieu à tous, Hosaka. Sauf lors du RÉCITAL.

Dans Minami-ke, on parle beaucoup voir que de bouffe. Et on a bien raison car c'est un élément essentiel du quotidien, celui qui donne à plusieurs une raison de vivre. Imposible de parler de cette saison sans noter la fantastique chanson d’opéra d'Hosaka accompagnée au piano pour chanter les louanges du curry. Elle est reprise par Chiaki en revenant des courses avec des ingrédients pour le moins épicés. Un moment épique.

Toujours les mêmes musiques, toujours les mêmes graphiques souvent maltraités, toujours les mêmes trois sœurs… Je ne suis pas objectif car je me suis profondément attaché à l’univers de Minami-ke et à ses protagonistes. Cette saison me rassure : la série sait encore bien divertir et j’attends la suivante avec impatience.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Sirius, inscrit depuis le 16/07/2007.
AK8.1.13 - Page générée en 0.043 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.174886 ★