Critique de l'anime Sherlock Holmes

» par yarashii le
01 Juillet 2012
| Voir la fiche de l'anime

Du Sherlock Holmes on nous en propose à toutes les sauces. L'originalité de cet anime, c'est de nous proposer une vision différente des résidents du 221B Baker Street et d'un des plus méchantsdes personnages de la littérature, Moriarty.

Malgré l’anthropomorphisme, Sherlock Holmes donne une conception plus humaine que dans les romans. Les vices et la psychorigidité du "vrai" Sherlock Holmessontmis de côté pour ne garder que le côté "passionnel". Le personnage de l'anime dégage quelque chose de plus charmant, grâce à notamment la voix de son doubleur.

Mme Hudson n'est plus transparente comme dans l’œuvre original, mais bien un des personnages secondaires importants. C’est la femme forte et dynamique qui m'avait vraiment emballéeétant gamine.

Pour Moriarty, son personnage repose sur la recette enfantine, qui raconte que le méchant ne l'est pas vraiment. L'épisode 4 (L’enlèvement de Mme Hudson) en est le parfait exemple. Le génie et la soif de richesse de Moriarty serventsurtout d’étalage à diverses machines volantes et terrestres. On ne peut regarder cette série sans ressentir l’influence de Miyazaki et sa passion pour l’aéronautique. Il a réalisé seulement 6 épisodes (3,4,5,9,10 et 11) mais malgré son absence dans les autres productions, les membres du staff ont réussi à préserver l'ambiance divertissante et les actions palpitantes.

Malgré les changements intempestifs des doubleurs tout au long de l'anime, le doublage français est excellent. Il n'y a pas de modification durant un épisode comme celas'est déjà vu dans d'autres vieilles séries (ex :Dragon Ball), mais plutôt une espèce de «partage de travail» où un doubleur n'effectue que deux ou trois épisodes. Que je vous rassure, ce dégât ne touche pas tousles personnages. C'est malheureusement Moriarty et un de ses acolytes qui en "souffrent" le plus,mais rien d'alarmant dans l'ensemble.

La petite touche plaisante, c'est qu'il y a des titres d'épisodes qui «ressemblent» à ceux des nouvelles d'Arthur Conan Doyle.

Ex :Les quatre signatures,Les trois étudiants, Où est la mariée ? Etc.

Alors que d'autres tel que «La petite cliente » gardentseulement la base de l'histoire, c'est à dire « la fausse annonce pour un travail en ingénierie hydraulique » tout en rajoutant une enfant pour la touche tendresse.

Un anime incontournable grâce à la qualité de ses histoires et de son animation. Un vrai enchantement datant de 1984, qui me donne l'impression qu'il ne prendra jamais une ride.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

yarashii, inscrit depuis le 28/01/2008.
AK8.1.13 - Page générée en 0.051 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.194283 ★