Consternant d'amateurisme.

» Critique de l'anime The Day I Became a God par Kanade Kyoshiro le
07 Avril 2021

Cet anime est un véritable ovni structurel. Je ne peux pas dire que j'ai apprécié son visionnage dans son ensemble. J'aurai même du mal à le recommander. Parce qu'on a constamment l'impression de pas savoir ou on va.

Ya une jeune fille qui dit être une déesse et annonce la fin du monde. D'un coté son "omniscience" ne fonctionne pas tout le temps, mais ça reste impressionnant quand ça marche donc on se dit qu'elle a peut être vraiment un pouvoir. Sauf que quand on regarde l'anime, on a surtout l'impression d'être dans un genre de comédie pseudo haremesque slice of life hyper légère. Et ça jusqu'à + de la moitié de l'anime.

Alors quoi ? Cette histoire de fin du monde c'est du flan ? C'est sérieux ? Et pourquoi certains personnages semblent savoir des choses que je sais pas ? Les parents de Yota savent quelque chose donc je suppose que j'attend une révélation, mais pour l'instant, l'anime n'aborde aucun thème grave.

Je vais la faire simple. l'anime fait 12 épisodes. Sur les 8 premiers épisodes on vous vends un scénario qui n'est en fait pas vraiment ce qu'il prétend être sans vous donner d'indice sur ce qu'il est vraiment. En gros ya un "mystère" mais on s'en fout royalement puisqu'on est trop occupé à faire de la comédie harem. Épisode 8/9 le scénario explose en révélations sorties de nul part en mode technologie futuriste SF. Et les 2/3 derniers épisodes on essaie de nous émouvoir une larme avec un drame tire larme, conséquence directe des révélations des épisodes d'avant.

Sauf que ça fonctionne pas mais tellement pas du tout. L'anime et le scénario ne peuvent pas prendre un virage a 180 degré sans prévenir si il n'a pas construit à l'avance un univers cohérent avec les révélations qu'ils veut nous donner.

Quand à la fin de 6 eme sens (oui je vais spoiler 6eme sens en meme temps le film est sorti en 1999 faites un effort aussi...) Donc je disais quand à la fin de 6eme sens on apprend que bruce Willis est un fantôme. La révélation fonctionne parce que tout le long du film on sait que le gamin voit des fantômes. C'est cohérent. Ça fonctionne parce qu'on nous y a préparé.

Dans Kamisama ni Natta Hi absolument rien ne nous prépare à ces révélations là à part l'épisode juste avant celui des révélations. Sauf que je rappel qu'avant ça, pendant + de la moitié de l'anime, je pensais suivre une comédie légère. Ce qui déjà n'était pas cohérent avec le 1er épisode qui nous parlait de fin du monde.

Et c'est encore plus bizarre parce que la fin de l'anime est plutot "cohérente" avec des gros guillemets avec cette notion de "fin du monde" et de "déesse omnisciente". Sauf qu'entre l'épisode 1 et l'épisode 8 on a que des épisodes qui nous sortent de ça.

En fait en écrivant cette critique je viens de mettre le mot sur le problème de cet animé. il commence par du remplissage.
Quand un anime fait 12 ou 13 épisode c'est courant que parfois vers le milieu on a 1 ou 2 épisodes qui vont un peu remplissage, ou ça raconte pas grand chose de pértinent et ou ça fait un peu épisode filler pour pas ariver trop vite à la fin. Et ok, j'veux bien.

Mais Kamisama ni Natta Hi, lui, réussit l'exploit de commencer par ça. Mis à part le 1er épisode l'anime commence par un florilège d'épisodes fillers dispensables qui n'ont aucune pertinence, ni dans l'histoire globale, ni dans les révélations, ni pour la fin. Je vous garantit que tout ce qui se passe dans les 8 premiers épisodes auraient pu être raccourcit et résumé en 2 épisodes, 3 grand maximum. Et le pire c'est que ça aurait du etre le cas parce que si ça avait été le cas, les révélations, les twist et la fin drama auraient tous été beaucoup plus pertinents et efficaces.

Cet anime est un gâchis monstrueux de potentiel et par conséquent un énorme gâchis de temps pour celui qui le regarde. Parce que le pire c'est que la fin elle est plutot sympa. Les 3/4 derniers épisodes sont agréables à suivre mais tout l'impact qu'ils auraient du avoir et tout ce que j'aurai du ressentir à été atomisé dans l'oeuf par tout le début et le milieu de l'oeuvre qui n'a absolument pas préparé le terrain pour ça.

La, je suis pas juste déçu, je suis en colère. Un tel amateurisme dans la construction et la réalisation d'un scénario qui avait tout pour fonctionner c'est ni fait ni à faire et quand je vois que c'est le même studio qui à fait angel beats et le même réalisateur qui ont fait Charlotte je trouve ça scandaleux. Parce que vous avez déjà prouvé que vous savez construire de bonnes histoires correctement. À ce niveau là c'est de la fainéantise pure et simple et un gros manque de considération envers votre publique.

Verdict :3/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kanade Kyoshiro, inscrit depuis le 17/02/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.053 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.201529 ★