Arigato ! Soshite... Arigato.

» Critique de l'anime Tiger & Bunny par Pixy le
06 Décembre 2013
Tiger & Bunny - Screenshot #1

Cela faisait un moment que je lorgnais sur cet anime sans vraiment oser l’expérience. Tagué avec du « mecha » ça me faisait quelque peu fuir. Néanmoins, prenant mon courage à deux mains, et suite aux conseils avisés d’un Voisin, je démarrais le premier épisode. Et c’est là que me voilà.

Au bout de 25 minutes, la mayonnaise a fini par prendre. Une histoire de héros se disputant la vedette d’un show TV sur fond de vengeance avec des mechas et une 3D assez dégueulasse. Que demander de plus ? Je dois avouer qu’au début, je n’étais pas totalement convaincue par cet ensemble.

L’histoire n’a rien de transcendant mais arrive tout de même à nous captiver. De but en blanc, on nous balance cette émission, « Hero TV » , dans laquelle sont mis en scène des Héros sponsorisés et où le but, hormis arrêter les gros méchants, est d’amasser de l’audience, marquer des points afin de devenir le MVP. En trame de fond, on suit également Bunny ou plus connu sous le nom de Barnaby Brooks Jr. devenu un Héros afin de trouver le meurtrier de ses parents, et du coup lui permettre de se venger. Ce meurtre est le fil rouge de la série et permet de nous sortir de ce show lassant à la longue.

Tiger & Bunny - Screenshot #2Tout fait très Américain. La monnaie se trouve être le dollar et non le yen, la ville rappellera celles des comics, Gotham City ou encore Metropolis. Des villes surdéveloppées dans lesquelles vivent des humains normaux et les NEXT, des humains dotés de pouvoirs. Ca vous fait bizarrement penser à quelque chose ? Oui, vous avez raison. On retrouve un peu de X-Men mais à ce compte-là, on a pas fini de faire des références à des grands noms du comics. Le tout n’est pas vraiment dérangeant, on s’y fait même très facilement. On retrouve ainsi cette ambiance télévisée à l’américaine avec show TV et prime time. Tout est bon pour faire de l’audience.

Avant l’introduction de Barnaby, on nous présente succinctement les autres et du lot, se démarque bien évidemment Wild Tiger. Un héros au look un peu « vintage » par rapport aux autres et faisant preuve d’une idiotie sans limite. Il devra par la suite s’associer à Barnaby et de cette association, naîtra des conflits, des situations comiques mais héroïques aussi. Au début, toujours dans un climat conflictuel, ils vont apprendre à coopérer pour se lier peu à peu d’amitié. Une amitié certes fragile mais sincère. Autour de ces deux gugus, gravitera tout au long de la série, les autres Héros que l’on apprendra également à connaître davantage. Ce sont des personnages haut en couleurs, qui malgré leur profession de Héros, ne sont en fait que des personnes tout à fait normale une fois le masque tombé. Dans un mélange d’humour et d’action, les protagonistes nous laissent découvrir leur talent et leur personnalité pour instaurer, par moment, une ambiance bonne enfant. On se laisse prendre au jeu car l’humour est léger.

Tiger & Bunny - Screenshot #3Toutefois, dans un style toujours très proche des comics, ce côté décalé au départ, m’a quelque peu dérangée. Ce n’est pas vilain mais ça fait un peu trop penser aux personnages de Marvel. Des bouches pulpeuses, des coiffures brushinguées notamment celles de Sky High et Bunny et sans oublier le plus important, les tenues de héros. Elles sont stylisées par rapport au pouvoir de son porteur, cependant certaines, je pense notamment à celles de Fire Emblem, ont droit à une espèce de 3D dégueulasse dès qu’il revêt son masque. Oui, car la logique veut que sans son masque, le reste de son corps soit animé normalement, alors que dès qu’il le met, tout le perso se matérialise en 3D. Pour ceux en armure comme Rock Bison ou Origami Cyclone, ça passe encore mais quand le perso ne dispose que d’un simple costume en tissu, je ne vois pas l’intérêt.

Donc finalement, je ne reprocherai pas grand-chose à cette série si ce n’est cette 3D et le personnage « Lunatic » qui ne bénéficie pas d’une évolution assez importante. Je trouve dommage que l’on sache d’entrée de jeu qui se cache derrière ce justicier. De manière générale, je n’aime pas les séries qui utilisent cette facilité d’introduction. On sait toujours que dès l’arrivée d’un nouveau personnage, il sera forcément associé à quelque chose présenté juste avant. Du coup, ça enlève un peu de piment, d’intérêt à l’intrigue. Surtout qu’ici, Lunatic est finalement quelqu’un d’intéressant avec un passé qui tient la route et qui explique, en quelque sorte, ses agissements.

En bref, c’est vraiment une série sympathique à regarder. L’histoire arrive à nous captiver jusqu’au bout, les personnages finissent par être attachants et on en oubliera presque leur profession de Héros. La fin est satisfaisante même si l’on aimerait clairement une suite car effectivement, certaines questions restent en suspend. Apparemment, il n’y a pas de saison 2 prévue mais à la place, deux films d’animations : Tiger & Bunny : The Beginning et Tiger & Bunny : The Raising. Je pense que ça vaut le coup d’aller y jeter un œil, même si l’on obtiendra pas forcément de réponse, ça fera toujours plaisir de revoir tout ce beau monde.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (1)
Originale (1)

1 membre partage cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Pixy, inscrit depuis le 22/09/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.048 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.180771 ★