Une oeuvre beaucoup trop inégale.

» Critique de l'anime Psycho-Pass (TV 1) par Pyrx le
29 Septembre 2014
Psycho-Pass (TV 1) - Screenshot #1

Animé star de son année, Psycho-Pass donne malheureusement l'effet d'un pétard mouillé. L'histoire qui se veut être un Minority Report moderne, laisse un arrière gout assez fade dans la bouche. Et pourtant, il avait largement de quoi faire mieux.

Je passerai très rapidement sur les qualités du chara-design, qui ne sont pour moi dans le plupart des animés que du superflu. A part pour les animés qui ont pour vocation d'être artistique ou alors qui doivent avoir des scènes de combats très importantes, je ne suis pas très regardantes sur la qualité. Je vous transmet néanmoins ce que j'ai ressenti là dessus. C'est beau... parfois. On peut avoir des scènes très travaillées sur les yeux et les mouvements faciaux, comme on peut avoir des plans absolument dégueulasses. La seule chose que je peux vraiment reprocher - parce que rarement l'animation est parfaite tout le temps, donc je ne suis pas très à cheval dessus - c'est que les personnages ont été crées pour faire du fan-service mais à fond. Le sujet est quand même relativement sérieux, mais on a l'impression de se retrouver dans Ouran High School Host Club, tellement les garçons sont tous... des éphèbes ? Bref, c'est légèrement désagréable, mais on s'y fait relativement vite.
Je ne m'attarderai pas non plus sur la musique qui n'est pas exceptionnel, les openings et endings sont écoutables mais sans plus, et les OST je les ai oubliées donc je pense que cela veut tout dire.

Psycho-Pass (TV 1) - Screenshot #2Passons aux points plus sérieux de ma critique.

L'histoire en elle-même est béton. Avec un sujet pareil on ne peut pas vraiment tomber dans le mielleux ou encore trainer dans les longueurs puisque la psychologie humaine ouvre de grandes portes pour construire son histoire. Et pourtant, quand on regarde l'animé dans son ensemble on a l'impression qu'on travaille en deux temps. Une première partie qui reste sur des longueurs et même si elle est importante pour la suite, c'est beaucoup trop superficiel. Cette partie aurait été très intéressante si elle avait permis la découverte profonde psychologique des personnages, mais tout le monde semble être... fade et vide. L'évolution des personnages même à travers les histoires est assez pauvres, surtout dans le cas des Enforcers qui semblent être condamnés à n'être que des pestiférés et qui ne réagissent qu'en tant que tel.
Les seuls personnages qui semblent avoir une évolution importante sont Tsunemori et son supérieur. Et malheureusement, ce ne sont pas des personnes jugées par Sybille "irrécupérable". Peut être vous direz vous en lisant ce paragraphe, que justement ils ont été exclu du système Sybille et que c'est une métaphore un peu lourde pour nous signifier qu'ils ne pourront jamais y retourner, mais je trouve ça vraiment dommage de ne pas avoir jouer avec les belles personnalités qu'ils avaient crées.

Psycho-Pass (TV 1) - Screenshot #3La deuxième partie de l'histoire prend beaucoup plus de profondeur, et malgré le fait que les personnages sont encore beaucoup trop survolés, on oublie rapidement ceci pour se laisser prendre au jeu de la compréhension de la société actuelle. Et heureusement que cette partie est arrivée. On tombe dans le sombre, dans le drame, et dans une trame qui devient intelligente et réfléchie. Mais malheureusement, cela arrive un peu tard et ne peut combler ce sentiment de manque du début de l'animé. Pourtant, les réflexions apportées sont très au dessus du niveau d'un animé habituel. Tout tourne autour de savoir dans quelle mesure sommes-nous capable de juger et d'appréhender l'esprit d'un être humain. D'abord système infaillible, Sybille trouve finalement dans les derniers épisodes ses failles et ses imperfections qui viennent de l'essence même de ce qu'elle est. Que ceux qui ont regardé l'animé entier me comprennent.
D'autres pensées sont abordées, le sacrifice d'un individu pour le plus grand nombre, les qualités qui font de nous des êtres humains, ce sont des questions qui méritaient d'être plus poussées et d'être plus retranscrites à travers les personnages.

Il n'y avait pas spécialement besoin de grand discours comme cet animé sait si bien en faire à travers les deux antagonistes principaux, il y avait juste besoin de trouver les réponses dans les actes et les sentiments des personnages. C'est cela qui fait un grand anime, c'est l'oeuvre qui ne te met pas tout sur un plateau d'argent et qui te laisse comprendre selon ton degré de sensibilité. Il te laisse choisir ton camps à travers les différentes réactions des personnages. Psycho-Pass est malheureusement beaucoup trop terre à terre et même s'il essaie d'être le moins manichéen possible en comparant les bénéfices/risques de Sybille, il ne parvient malheureusement pas à nous faire accepter ce système.

Après tout, peut être est-ce là le sens caché de cet animé, nous ne devons pas oublier que notre liberté et notre volonté est ce que nous avons de plus précieux.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (9)
Amusante (0)
Originale (0)

7 membres partagent cet avis
7 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Pyrx, inscrit depuis le 10/09/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.052 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.140393 ★