Critique de l'anime Zipang

» par Afloplouf le
15 Mai 2008
| Voir la fiche de l'anime

Tout d'abord, je tiens à préciser que je n'ai pas lu le manga. Je ne sais donc pas si l'adaptation reste fidèle à l'œuvre originale, tout particulièrement dans les détails, ce qui a son importance tant les thèmes évoqués dans Zipang peuvent être polémiques.

Mais pour commencer, je vas me concentrer sur les qualités techniques de l'anime qui sont des valeurs plus objectives.

Les musiques accompagnent très bien l'anime ; que ce soit durant les scènes d'action ou de combat que pendant les scènes d'introspection ou les conversations plus ou moins houleuses mais j'y reviendrai. Un thème en particulier m'a marqué. Il est joué durant ces scènes de questionnement. Il est très proche de l'ending de la série Black Lagoon, et la référence est élogieuse.

En parlant de générique, ceux de Zipang sont des modèles du genre. L'opening alterne des passages plutôt calmes et bien sûr des notes plus dynamiques. Un opening qui donne le ton donc et offre une très bonne entrée en matière. Je regrette seulement les choix des images qui l'accompagnent qui auraient tendance à spoiler un peu ; c'est un peu ballot. L'ending est quant à lui très posé et assez poétique. Il offre une conclusion reposé à des épisodes qui sont souvent très intenses aussi bien sur le plan de l'action que de l'épuisement psychologique.

Les graphismes et l'animation sont soignés, bien qu'ils peuvent un peu déstabiliser au premier abord.

Le point qui peut le plus porter à caution est le chara-design. Il est fidèle au coup de crayon de Kaiji Kawagushi mais le mangaka a un style particulier. L'ensemble des traits du visages et le respect des proportions démontre une certaine maturité du dessinateur bien que parfois les yeux trop rond ou les bouches à peine esquissées donnent une impression... particulière. Mais le détail qui choque le plus est la grande taille des oreilles. Je sais bien que le manga moderne est né des dessins de Tezuka qui s'est inspiré de Disney mais je ne comprends pas l'intérêt de pousser l'hommage jusqu'à faire de tous les personnages des Mickey Bon, trêve de plaisanteries : une fois cette surprise passée, on voit des visages très expressifs et il est assez rare dans un manga que les Japonais ressemblent à des Japonais (les amateurs savent de quoi je parle) pour reconnaître que l'on a bien affaire à un seinen en regardant Zipang.

Je n'ai pas de connaissances particulière en histoire ou en armement ; je ne peux donc pas me porter garant de la fidélité du mecha-design. Les commentaires que j'ai trouvé sur le net me laissent néanmoins croire que Kaiji Kawagushi n'a pas bâclé le travail de recherche. Pour le moins, à mes yeux de néophyte, c'est de grande qualité.

Les animations sont le plus gros avantage technique de cet anime. Si on met de côté la post-synchro qui semble parfois comme décalé, le reste du travail du Studo DEEN est à mettre en avant. Les lumières sont belles et sans incohérence. La démarche des personnages est fluide et bien rendue. Mais le point le plus remarquable est sans conteste la qualité des explosions (les canons ou les missiles).

Et voilà, le cœur du problème et en même temps de l'intérêt de l'œuvre : les thèmes abordés dans ce manga. Car si il est des œuvres qui sont controversées, Zipang en fait incontestablement parti. Il faut savoir que Kaiji Kawaguchi traîne une réputation de nationaliste fervent. Et Zipang est certainement pour beaucoup dans cette réputation. Un bâtiment de guerre du Japon renvoyé en plein cœur de la Seconde Guerre Mondiale (tout particulièrement la veille de la Bataille de Midway, le symbole de la défaite de l'Empire) qui hésite à intervenir et par suite de limiter les pertes du Japon voire de prévenir la défaite... Le synopsis peut laisser craindre le pire. Après, il faudrait savoir si l'adaptation a édulcoré le discours et la présentation des événements de l'œuvre original... Mais, si je me base sur l'anime, Zipang est une œuvre beaucoup plus nuancée que ce dont on l'accuse et le qualificatif de "nationaliste" est beaucoup trop réducteur.

Il est vrai que si l'on n'aime pas être ébranlé dans ses certitudes ou si on se sent obligé de se ranger dans un camp, Zipang n'est pas un anime à regarder. Mais si, comme moi, vous appréciez cette instabilité, cette remise en question, ne râtez pas ce manga. Certes, Kawaguchi présente que certains parmi la marine impériale - et en particulier, le commandant en chef Yamamoto - souhaite une conclusion pacifique mais cela concorde avec la réalité historique. Par ailleurs, les soldats ne défendent pas une politique mais leur pays. Certes, par extension, ils protègent le gouvernements mais peut-on dire des vert-de-gris qu'ils étaient tous nazis ? Au départ, j'étais partisan du suicide collectif du Mirai. Je me disais que, combien même ils soient animés de bonnes intentions, ne dit-on pas que l'Enfer en est pavé ? Et puis, pourquoi doit-il y avoir un "pourquoi" à leur retour dans le temps ? Mais après, je suis revenu sur ma position : depuis quand doit-on se plier à un "destin" ?

Zipang n'est pas une œuvre manichéenne. La richesse des personnages et les scènes de batailles comme catalyseurs des émotions sont pour beaucoup dans l'intérêt de ce manga. Ces batailles ne sont pas fréquentes mais elles sont d'une incroyable intensité, que ce soit au niveau de l'action bien sûr mais surtout des choix difficiles que doivent prendre les hommes. Un anime qui vous rend incertain durant chaque épisode et même bien après, n'est-ce pas là l'attrait principal d'un seinen ?

Le seul regret est que cette série ne retrace que les 6 premiers tomes du manga. Le spectateur est quelque peu coupé dans son élan et aimerait bien en savoir plus. Néanmoins, si l'anime se termine sur des questions non résolues et surtout des actions toujours en cours, la fin n'est pas trop abrupte au demeurant. Les derniers épisodes sont les meilleurs de la série et apportent quelques éléments de réponse au spectateur qui s'est, depuis le début, posé beaucoup de questions.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (0)
Originale (0)

3 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Afloplouf, inscrit depuis le 14/05/2008.
AK8.1.13 - Page générée en 0.054 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.198630 ★