Basquash!

Basquash!

Basquash raconte l'aventure de Dan JD, fan absolu de basket mais révulsé par le BFB (Big Foot Basketball - du basket avec des méchas) depuis un accident ayant causé la paralysie des jambes de sa petite soeur Coco. Après une année passée en prison à cause d'un incident pendant un match de BFB et quelques mésaventures où il rencontre d'autres personnes aux caractères bien prononcés comme Sela et Iceman, le trio se lance dans la quête du tournoi de l'OCB (Open City Basketball) pour se diriger vers la Lune, seul endroit connu où les jambes de Coco pourraient être soignées.

A savoir que Basquash est l'un des rares animés avec une petite touche française dans sa création.

Synopsis soumis par ShiroiRyu

Shimono Hiro (Dan JD), Asano Masumi (Miyuki Ayukawa), Hanazawa Kana (Coco JD), Itou Shizuka (Sela D Miranda), Nakamura Yuuichi (Iceman Hotty), Kobayashi Yumiko (Bel), Kugimiya Rie (Flora Skybloom), Tsuda Kenjiro (Ganz)

Basquash! - Bombe visuelle, bombes sexuelles et tête à claques » Publié le 24-04-2009

Basquash! arrive à concilier beauté visuelle, animation époustouflante, personnages déjantés et fan service efficace. Efficace ? Par ici pour en savoir plus... Lire l'article

Critiques des membres

#Par skopeion le 01-04-2013

7

Basquash... On peut résumer ça par des personnages (Majoritairement masculins) jouant au basket dans des robots de 15 m. Pour moi qui n'était pas fan d'anime de sports, et de mécha, c'était déjà mal parti. Le chara-design est agréable, les personnages ont chacun leurs personnalités et elle est attachante (sauf Sela qui m’énerve avec ses orgasmes tout les 5 minutes mais passons.) même si ca sent le réchauffé. On a le mec qui réfléchis pas trop, celui qui réfléchi trop et avec une pointe de sadisme, la nana aux gros seins faisant de la mécanique (ça vous rappel pas une certaine brune dans Transformers? Non? Bon) et j'en passe. Mais en revanche les traits sont agréables et on appréciera [...] Lire la critique

#Par Afloplouf le 17-10-2009

6

Basquash est l'histoire d'adolescents (principalement masculins bien sûr) qui jouent au basket mais attention : en pilotant des robots de quoi ? 10 mètres de haut ? Et c'est tout. Oh il y a bien un bonus caché, une histoire secrète que même les complots des chinois du FBI à côté c'est de la gnognotte mais n'allez pas cherchez plus loin. Bien sur vous avez droit à des couleurs qu'elles sont belles, des passages qui ramènent aux sentai de notre enfance et même aux insert songs en plein match (copyright Macross). Et les personnages... Au menu d'aujourd'hui : - Le héros haut comme trois pommes, hurle comme s'il avait un mégaphone dans la gorge, orphelin (les orphelinats, un vivier de héros [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.053 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.117095 ★