Roberta's Blood Trail

Roberta's Blood Trail

Au Venezuela, le père du petit Garcia, maître de Roberta, est brutalement assassiné par une bombe lors d'un meeting politique. Alors que Garcia sombre dans le chagrin, Roberta, qui s'était juré de ne plus jamais prendre les armes, va une fois de plus justifier son nom: Bloodhund.

Lorsque les coupables se réfugient à Roanapura, Roberta va les poursuivre, laissant derrière elle une piste sanglante, et forçant son petit maître à la suivre pour la ramener à la raison. Celui-ci, ne pouvant agir seul dans une ville où la seule loi est le crime, va donc engager l'équipage du Black Lagoon pour lui servir de guide et de gardes du corps.

Le compte à rebours est lancé : nos antihéros réussiront-ils à arrêter Roberta avant qu'elle ne brise le fragile équilibre de la ville ? En tout cas, avec Roberta à leurs trousses, la question pour les assassins n'est pas de savoir s'ils survivront, mais quand et où ils mourront...

Synopsis soumis par Zankaze

  • Licencié : oui
  • Titre français : Roberta's Blood Trail
  • Editeur: ADN (VOD), Kazé
  • Roberta's Blood Trail - Screenshot #1
  • Roberta's Blood Trail - Screenshot #2
  • Roberta's Blood Trail - Screenshot #3
  • Roberta's Blood Trail - Screenshot #4
  • Roberta's Blood Trail - Screenshot #5
  • Roberta's Blood Trail - Screenshot #6
  • Roberta's Blood Trail - Screenshot #7
  • Roberta's Blood Trail - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par SoulJapanExpress le 29-09-2011

9

Roberta’s Blood Trail : Ca y’est la bonne est en pétard et ça va chier des obus ! D’habitude les oavs ne font pas vraiment honneur à une série ou à un manga, oui bon c'est uniquement d'après mon expérience mais ça se généralise bel et bien en fin de compte. C’est donc dans cet état d’esprit que j’ai abordé Roberta’s Blood Trail, même après les deux très bonnes saisons de Black Lagoon. Cet oav commence très fort en reprenant les éléments d’un des arcs de la première saison, Roberta, la bonne des Loveless. Si j’ai été absolument charmée par l’aspect technique qui conjugue maitrise totale de la réalisation et mise en place d’un engrenage qui structure la série avec justesse, je pourrais [...] Lire la critique

#Par beragon le 09-09-2011

8

Et oui, c'est avec une joie et un plaisir certain que je me suis replongé dans les vicissitudes et la fange de Roanapura. On aurait pu craindre le pire en tenant compte du fait que l'on nous ressort un des personnage fantasmé et cliché de la deuxième saison, Roberta. C'est gros, énorme dans beaucoup de sens mais de toute façon maitrisé et ce que l'on appréciait dans Black Lagoon ce sont justement ces passages énormes de série B. L'histoire qui nous est contée, peu surprenante Sans être rocambolesque ou surprenant dans son intrigue, car le fil directeur qui amène l'histoire ne changera pas, tout l'intérêt de l'histoire consiste à suivre les efforts de Rock qui cherche à [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.058 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.175315 ★