Dead Leaves

Dead Leaves

Pandy et Retro se retrouvent perdus dans un lieu de désolation. Ils sont nus et ont perdu la mémoire. Ils se rendent dans une ville où ils se laissent aller à tous leur désirs en volant citoyens et magasins. Après une course poursuite extrêmement violente avec la police locale, ils sont incarcérés dans la prison "Dead Leaves"...

Kappei Yamaguchi (Retro), Takako Honda (Pandy), Kiyoyuki Yanada (777), Mitsuo Iwata (666), Nobuo Tobita (Drill), Wataru Takagi (Quack Doctor), Yuko Mizutani (Galactica)

Malgré sa courte durée (45 minutes), Dead Leaves est un film et non une OAV.

  • Dead Leaves - Screenshot #1
  • Dead Leaves - Screenshot #2
  • Dead Leaves - Screenshot #3
  • Dead Leaves - Screenshot #4
  • Dead Leaves - Screenshot #5
  • Dead Leaves - Screenshot #6
  • Dead Leaves - Screenshot #7
  • Dead Leaves - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Kero le 09-01-2014

10
Un OVNI improbable et jouïssif

Vous avez trouvé Fooly Cooly déjanté? Eh bien vous n'avez encore rien vu. Dead Leaves est un OVNI (Obscénité Visuelle Notablement Improbable), le trip sous acide d'un Gotlib en voyage au Japon. Couleurs flashy, voire même criardes, scénario capillotracté, situations improbables, charac design caricaturaux à l'extrême, rythme effréné jusqu'à en devenir difficile à suivre.. , tout y passe: Dead Leaves est à la fois une parodie brillante et une superbe [...] Lire la critique

#Par Kanapeach le 03-03-2012

8

Alors que j'étais dans une petite phase de mou niveau visionnage d'anime, et en recherche de sensation, voilà qu'un parfait inconnu me propose de lorgner du côté de Dead Leaves. Soit, alors Dead Leaves, bien ou pas bien ? Déjà Dead Leaves c'est un parti graphique très particulier, très comics dans l'âme, avec un important travail sur les jeux de noir. Il serait difficile de qualifier ce film de beau, la faute en partie au chara-designer à côté de ses pompes (foutre une télé à la place de la tête d'un mec... pourquoi pas !), mais étrangement, j'ai totalement adhéré. En fait c'est surtout parce que dès les premières minutes on nous met dans un contexte de délire total qu'on finit par [...] Lire la critique

#Par Veji le 26-10-2009

8

"Mais qu'est-ce que...? C'est quoi ce bordel ?" Voilà ce qui résonnait dans ma tête, non pas pas exaspération mais par étonnement, durant le visionnage de ce film qui se révèle être un condensé de tout et n'importe quoi. Et fichtre que c'est bon ! Alors autant le préciser de suite, à déconseiller aux personnes soumises à des crises d'épilepsie ! Car le rythme de ce film est infernal, ça pète et clignote dans tous les sens, donc gare à vous. L'histoire débute sur Terre, dans une ville où les 2 protagonistes Pandy et Rétro se réveillent, dénudés. De sacrés spécimens ces deux-là à en juger par leur look; un mec avec une tête de vieille TV, et une femme aux airs de panda. Rétro mate Pandy [...] Lire la critique

#Par nic la nique le 25-11-2008

6

Dead Leaves, c'est un moyen métrage de 53 minutes qui se démarque clairement des autres tout d'abord par son graphisme, mais aussi par son rythme. Au niveau du graphisme on a droit a des explosions de couleurs, des dessins super-angulaires, d'ailleurs ça rappelle un tout petit peu les animations de Bill Plympton, tout en restant manga dans l'esprit, même si a certains moment on dirait qu'on est en train de regarder un cartoon. En tout cas ce qui est sur c'est que ce film va a 100 a l'heure, et qu'avec nos deux héros déjantés ultra-violents et armés, ça pétarade dans tout les coins, et on ne s'ennuie pas. Attention tout de même c'est un dessin animé pour adultes, car quelques scènes [...] Lire la critique

#Par Sacrilège le 09-08-2008

8

Dead Leaves n’est ni plus ni moins qu’un anime anticonventionnel qui mérite déjà le coup d’œil pour cette raison là. Mais attention, qui dit anime anticonventionnel dit aussi « mieux vaut ne pas avoir peur de ce qu’on va regarder au risque de ne rien comprendre ou d’être choqué ». Car oui, ce film choque, ou du moins peut choquer, et se montrer plus d’une fois provocant. On assiste tout d’abord à une explosion de couleurs, une explosion d’événements et des explosions pures et simples. Ne vous forcez pas à comprendre toutes les scènes, cela à cause de la rapidité avec laquelle celles-ci se passent et l’aménagement un peu bizarre du charadesign. Charadesign original s’il en est mais pas [...] Lire la critique

#Par El Nounourso le 23-07-2008

8

En fouinant dans un bac à DVD pas chers, quelle joie que de tomber sur une œuvre estampillée Star AK ! Sans même prendre la peine de lire le résumé au dos du boitier, je quittais le magasin après un bref passage en caisse, tout fier de mon achat. En introduisant la galette dans mon lecteur, je ne savais absolument pas à quoi ressemblait la bête. La surprise fut donc de taille. Dead Leaves est un film d’action survitaminé au graphisme cartoon voire « comics ». Ce dernier qualificatif colle aussi très bien à la mise en scène, avec ses onomatopées apparentes à tout bout de champ. Il est vrai que c’est aussi le cas dans les mangas, mais le rendu visuel très dynamique m’a tout de suite évoqué [...] Lire la critique

#Par beber le 03-05-2008

2

Dead Leave fait parti pour moi des mystères de la « sélection Anime-kun ». Au même titre qu’un FLCL, j’ai beaucoup, mais alors beaucoup de mal à concevoir le pourquoi du comment de cette mise en avant. Car, et vous l’aurez compris à la lecture de cette introduction, je n’ai pas aimé, mais alors pas aimé du tout cette infâme chose qu’est Dead Leaves. Alors énumérons les points positifs, d’une part parce qu’il y en a, et d’autre part parce que je suis gentil. Alors qu’est-ce qu’on peu dire de bien sur cet OAV. La réalisation, tiens. Cette dernière est assez intelligente et bien mise en valeur. Le cadrage type bande dessinée est suffisamment rigoureux pour que l’on puisse suivre sur le même [...] Lire la critique

#Par Scalix le 10-03-2007

9

Dead Leaves est clairement un OAV qui ne plaira pas à tout le monde. Pas besoin de grandes explications sur la profondeur de l’œuvre, sur la psychologie des personnages, ou encore sur la qualité du scénario ; ici, la seule chose que l’on peut juger est l’intensité du plaisir que l’on prend, pendant 45 minutes, à se prendre une gigantesque claque en pleine figure. Un scénario simpliste et prétexte, des personnages principaux aussi déjantés que surpuissants, des scènes d’action dantesques, défilant à une vitesse folle, effleurant la limite de compréhension de l’esprit, et nous perturbant avec une débauche de couleurs agressives, harmonieusement disposées les unes par rapports aux [...] Lire la critique

#Par miero le 30-01-2007

8

Daed leaves est un de ces OVNI de l'animation japonaise que j'apprécie particulièrement. Commençons par dire que c'est une folie de bout en bout, le scénar on s'en fout c'est vraiment pas important, ici on c'est la démence qui prédomine; ça va à 100 à l'heure, 45 min sans respirer en prenant des couleurs criardes plein la gueule avec des persos au design étrange (tête de TV, bite "foreuse"...) qui n'arrêtent pas de cavaler dans tous les sens sans savoir ou il vont...ouf, c'est que du bonheur. Si vous cherchez quelque chose de sensé passez immédiatement votre chemin, il n'y a rien [...] Lire la critique

#Par Nours le 11-09-2006

2

Dead Leaves ou l'exemple même de l'anime qui avait tout pour être réussi. Ce film met en scène les personnages de Pandy et de Retro, qui se retrouvent incarcérés dans une prison spatiale appelé Dead Leaves. Accompagnés de leurs compagnons de cellules, ils mettent tout en oeuvre pour tenter de s'échapper de cet enfer. Au premier abord, le scénario paraît séduisant. Et dans le fond il l'ai vraiment malgré une cruelle simplicité. On prend deux personnages, on les met dans une prison et on les poussent à s'échapper. Voilà à quoi ce tient le scénario. Pokémon lui même peut se vanter d'en avoir un plus poussé. Plus débile et nian nian, mais plus poussé. Dead Leaves à un très gros point [...] Lire la critique

#Par Pharaoh le 05-01-2005

7

Studio dont la maîtrise technique est incontestable, Production I.G est également grand adepte des expériences visuelles. On ne s'étonnera donc pas d'apercevoir dans ses rangs Ghost in the Shell : Stand Alone Complex, Innocence, Blood the Last Vampire aux côtés de FLCL, Jin-Roh ou Dead Leaves. C'est aujourd'hui à ce dernier que nous allons porter notre attention. Dead Leaves, qu'est-ce ? Un monument. De quoi ? De vulgarité, de sexe et de débilité, les choses sont claires. Des couleurs flashy absolument affreuses se mélangent harmonieusement, des décors qui se tordent et des personnages tordants, en 51 minutes, Dead Leaves manie avec délice mauvais goût, explosions de crâne et [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.028 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.171402 ★