Ghost in the Shell Arise

Ghost in the Shell Arise

En 2027, la Quatrième Guerre Mondiale a pris fin mais le monde se réveille sous la menace des cybercriminels et autres terroristes informatiques.

Cyborg aux talents de hacker exceptionnels, Mokoto Kusanagi appartient à la 501e, une branche secrète de l'armée. Dépêchée sur une enquête qui la touche personnellement, l'agente fera la rencontre de Daisuke Aramaki, directeur de la Sécurité Publique.

Ensemble ils établiront le projet de rassembler les meilleurs éléments pour former une unité d'élite contre la cybercriminalité, la Section 9.

Cette série d'OAV est un reboot de la franchise Ghost in The Shell, avec laquelle elle n'entretient pas de relation scénaristique directe.

Synopsis soumis par Deluxe Fan

Sakamoto Maaya (Kusanagi Motoko), Juku Ikkyuu (Aramaki Daisuke), Matsuda Ken`ichirou (Batou), Nakai Kazuya (Borma), Mamiya Yasuhiro (Ibachi), Dan Tomoyuki (Ishikawa), Asano Mayumi (Krutz), Sawashiro Miyuki (Logicoma), Miyauchi Atsushi (Mamuro), Ueda Youji (Paz)

  • Ghost in the Shell Arise - Screenshot #1
  • Ghost in the Shell Arise - Screenshot #2
  • Ghost in the Shell Arise - Screenshot #3
  • Ghost in the Shell Arise - Screenshot #4
  • Ghost in the Shell Arise - Screenshot #5
  • Ghost in the Shell Arise - Screenshot #6
  • Ghost in the Shell Arise - Screenshot #7
  • Ghost in the Shell Arise - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Deluxe Fan le 08-09-2014

8
Ghost in the Shell Arise – Human Revolution

Ghost in the Shell, c’est avant tout un certain standard. Un standard de l’animation japonaise qui se prend au sérieux et qui s’en donne les moyens. Un standard de dessin animé qui place le récit et le style au-dessus des archétypes et des clichés. Un standard qui vise les fans de SF du monde entier avant le marché domestique japonais verrouillé par les otakus. Souiller un tel standard de la japanime aurait été non seulement fatal au studio Production IG qui lui doit sa prestigieuse réputation, mais c’eût été porter un coup mortel à une industrie de la japanime qui s’embourbe d’année en année dans la trivialité. C’est pour cela que l’annonce d’un reboot de la licence fut accueillie [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.066 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.163353 ★