Happy Lesson TV

Happy Lesson TV

Le jeune Chitose Hitotose est un orphelin vivant seul dans une grande maison. Alors qu’il s’apprête à quitter définitivement l’école, 5 de ses jolies professeurs décident de s’occuper de lui et de devenir ses "mamans"… oui, oui, oui…

En outre, Fumitsuki Nanakorobi, la présidente des élèves de la classe de Chitose est secrètement amoureuse de ce dernier… Ajoutons les 2 sœurs, Mina et Hazuki, ainsi que Kanna, l'amie d’enfance de la prof de chimie qui tombe également amoureuse du même Chitose… et vous obtenez Happy Lesson qui nous conte les histoires de tout ce petit monde.

Ruri Asano (Mutsuki Ichimonji), Akiko Kimura (Kisaragi Ninomai), Kikuko Inoue (Yayoi Sanzein), Kimiko Koyama (Uduki Shitennou), Kaoru Sasajima (Satsuki Gokajo), Nana Mizuki (Minaduki Rokumatsuri), Ryoka Shima (Fumitsuki Nanakorobi), Mie Sonozaki (Haduki Yazakura), Daisuke Kishio (Chitose Hitotose)

L'édition DVD était accompagnée d'un épisode bonus correspondant à l'épisode 11.5

Liste non exhaustive de produits dérivés de l'anime :

Critiques des membres

#Par kuchiki byakuya le 13-12-2006

2

Oula, non. Happy Lesson est light, très light, trop light. Partant d'une histoire très (trop?) simple, cet animé ne tient ps du tout la route mais pas du tout. L'idée de départ pouvait laisser entrevoir quelques situations loufoques mais droles. C'est vrai, un orphelin qui se retrouve avec 5 mamans, qui sont ses professeurs, la situation n'est pas banale. Malheureusement, le scénario n'est pas creusé et reste dans la catégorie "enchainement de gags". Bon, vous me direz que ce n'est pas si grave. Certes, mais ces gags passent de "puérils mais amusants" à "débiles te [...] Lire la critique

#Par Diyo le 28-05-2004

5

Un scénario complètement invraisemblable pour une histoire plus que légère. Happy Lesson est dans l’esprit de la série Love Hina tout en restant bien inférieure à celle-ci. C’est nettement moins drôle et les personnages sont beaucoup moins attachants. Les personnalités et le chara-design des profs manquent d’originalité. Seule Kisaragi, la prof de chimie, sort un peu du lot de par son comportement qui vous rappellera à coup sûr Rei d’Evangelion. Evidemment, il n’y a pas d’intrigue. L’histoire est un prétexte pour accumuler des scènes comiques dans lesquelles Chitose doit évidemment assumer le rôle de la pauvre victime. Les effets comiques, bien que prévisibles, m’ont toutefois fait [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.038 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.168319 ★