Hataraku Maô-sama!

Hataraku Maô-sama!

Le monde magique d'Ente Isla est en guerre ! Maô, le roi démon a envoyé ses généraux pour conquérir le monde.
Mais grâce à l'intervention d'un puissant héros, les humains défont un à un les démons pour finalement s'attaquer au puissant roi lui-même, dans sa forteresse. Au bord de la défaite, Maou décide alors de se retirer temporairement dans le monde des humains accompagné de son plus fidèle vassal.

C'est ainsi que que le seigneur démoniaque se retrouve à travailler au fast-food du coin pour joindre les deux bouts...

Synopsis soumis par Kermit70

Nao Tôyama (Chiho Sasak), Ryota Ohsaka (Sadao Maô), Yôko Hikasa (Emi Yusa), Yuuki Ono (Shirô Ashiya), Hiro Shimono (Hanzô Urushihara), Kanae Itô (Suzuno Kamazuki)

Critiques des membres

#Par repeir14 le 01-07-2016

7
Hataraku Maou-sama, c’est poilant et on n’en demande pas plus...

S’il y a une chose à dire sur cet anime, c’est qu’il a connu le destin tragique (bon d’accord, tragique est un peu excessif, disons plutôt regrettable) d’une œuvre parodique et légère que trop de spectateurs ont pris au sérieux. Or, Hataraku Maou-sama (pfff ! c’est long à dire, hein ?) est tout sauf une affaire sérieuse. C’est une comédie, un défilé de personnages loufoques et somme toute relativement attachants. C’est une œuvre qui ne se veut en aucun cas le théâtre d’une lutte épique entre le bien et le mal (contrairement à ce que le synopsis peut laisser croire de prime abord), mais plutôt l’occasion d’une rigolade honnête. Le scénario n’a pas ici vocation à être original ni même [...] Lire la critique

#Par Inimoon le 25-01-2016

3
Maô-sama, la série qui part d'une impasse et finit nulle-part

"T'imagines, si des héros de RPG vivaient dans la vraie vie? LOL!!" Et je dois avouer que le gag fait mouche pendant 2 épisodes. Malheureusement, il faut plus que ça pour faire une série. Plus gros défaut : Le parcours émotionnel des personnages n'est pas crédible. Pour faire simple, on a le droit à la bonne vieille dynamique des deux ennemis de toujours qui doivent coopérer pour venir à bout d'une autre menace. Ça marche quand les torts qu'ils se sont fait par le passé sont pardonnables ou rectifiables, dans le cas contraire c'est une impasse, et c'est précisément le cas ici. Donc le point central de l'anime, à savoir la relation entre les deux personnages principaux, ne marche [...] Lire la critique

#Par dahu le 29-08-2013

5
Hataraku Maô-sama! La petite série des démons idiots.

Il y a certains animes que l'on regarde jusqu'au bout et sans réellement s’ennuyer alors qu'il nous est impossible de leur trouver la moindre qualité objective. Dès le premier épisode, Hataraku Maô-sama! propose une situation bancale portée par un protagoniste dont les actions ne semblent répondre qu'à un sens particulier de la logique. La série annonce donc très vite la couleur et on peut difficilement s'attendre à autre chose qu'une suite de sketchs qui n'assumeront jamais vraiment les différentes pistes scénaristiques. En effet, la guerre entre humains et démons reste le plus souvent en arrière plan alors que l'univers du travail dans lequel évolue le héros n'est jamais vraiment [...] Lire la critique

#Par Kanapeach le 17-07-2013

4

Déception. Voilà, le mot est lâché. Qui dit déception dit nécessairement une certaine qualité de prime abord, certains engagements qui poussent le spectateur à en attendre plus ou du moins à espérer que la qualité restera constamment au même niveau. Hataraku Maou-sama ! (HMS) est une série qui part très fort, difficile de contredire ce fait. Après un premier épisode juste dingue où l'on a assisté dans l'ordre à une scène loin d'être animée avec les pieds (à dire vrai je ne serai pas étonné de retrouver cette séquence dans des compilations Mad ou Sakuga tant c'était rudement bien foutu), une phase d'adaptation à notre monde vraiment amusante et la découverte du job du seigneur des démons, [...] Lire la critique

#Par Nakei1024 le 09-07-2013

6

Décidément, les démons repentis ont la côte ces derniers temps. Il y a de cela quelques semaines, je découvrais Maoyû Maô Yûsha, dans lequel la reine des démons se révélait en tant que bienfaitrice de l’Humanité (au grand dam des autorités traditionnelles et des religieux). Aujourd’hui, j’ai suivi les aventures du seigneur Satan himself, reconverti en caissier pour une célèbre chaîne de fast-food américaine… L’histoire commence donc sur Terre, après que le seigneur des ténèbres, vaincu par un groupe de héros, ne soit forcé de s’exiler dans notre monde (plus particulièrement au Japon), sous la forme d’un jeune homme tout ce qu’il y a de plus classique. Lui et l’un de ses plus fidèles [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.039 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174925 ★