Hatsukoi Limited

Hatsukoi Limited

Ayumi et ses ami(e)s ont tous une vision différente de ce qu'est l'amour et n'attendent pas la même chose de leur moitié. Ayumi rêve qu'un prince charmant lui fasse à genoux sa déclaration mais, au lieu de cela, c'est Zaitsu Misao - physique plutôt effrayant et caractère apparent de gros dur - qui lui fait sa déclaration. Ayumi, effrayée par son physique, n'arrive pas à lui donner sa réponse.
Arrivera-t-elle à passer outre son physique de gros dur pour voir ce qu'il est vraiment ?

Synopsis soumis par yamato

Ise Mariya (Ayumi Arihara), Fujimura Ayumi (Nao Chikura), Itou Shizuka (Kei Enomoto), Kotobuki Minako (Rika Dobashi), Sakurai Takahiro (Hiroyuki Sogabe), Shiraishi Ryoko (Meguru Watase), Tanaka Rie (Misaki Yamamoto), Toyosaki Aki (Koyoi Bessho)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Hatsukoi Limited
  • Editeur: ADN (VOD), Kazé
Hatsukoi Limited - C'est tellement simple, l'amour » Publié le 18-05-2009

Hatsukoi Limited est l'adaptation du dernier manga avorté de Mizuki KAWASHITA (Ichigo 100%). L'adaptation animée connaîtra-t-elle une seconde chance ou est-elle condamnée ? Comment une énième comédie romantico-collégio-lycéenne peut-elle se démarquer du lot ? Lire l'article

Six épisodes spéciaux, d'une durée de 5 minutes chacun, ont été diffusés dans l'édition DVD japonaise.

  • Hatsukoi Limited - Screenshot #1
  • Hatsukoi Limited - Screenshot #2
  • Hatsukoi Limited - Screenshot #3
  • Hatsukoi Limited - Screenshot #4
  • Hatsukoi Limited - Screenshot #5
  • Hatsukoi Limited - Screenshot #6
  • Hatsukoi Limited - Screenshot #7
  • Hatsukoi Limited - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Feyrie le 20-12-2013

7
L'amour sur 6 angles

Hatsukoi Limited sort légèrement du lot des animes basés sur le thème de la romance. En effet, à défaut de mettre la romance en "second plan", parallèlement au scénario, au profit d'une histoire plus évasée faisant évoluer les différentes relations entre les personnages via divers événements non liés directement à ce thème, Hatsukoi se base en-tiè-re-ment sur la romance. De plus, il est question ici d'environ 6 histoires amoureuses qui s'entremêlent entre eux, contrairement à ce qu'on à l'habitude de voir. Ces histoires ne sont pas scindées en arcs, et heureusement. Après un premier épisode très accrocheur, loufoque, me berçant d'illusion en me faisant croire que le reste des épisodes [...] Lire la critique

#Par Kanapeach le 05-01-2012

8

Hatsukoi Limited, ma petit touche fraîcheur du moment. Se classant dans la catégorie shônen sentimental, genre un peu nouveau me concernant, je dois avouer avoir pris un malin plaisir à avaler ses douze épisodes en moins d'une demi-journée. Et ce ne sont pas les deux/trois défauts qui m'ont freiné. Hatsukoi Limited est donc sans conteste rafraîchissant, c'est le mot, et que ça fait plaisir de tomber par hasard sur une douce sucrerie comme celle-ci. L'histoire n'a rien de vraiment nouveau et pourtant, l'auteur a su innover en nous proposant une gent masculine assez ingrate qui n'a pas encore su dépasser le stade du magazine porno et une gent féminine très disparate (il en faut pour tous [...] Lire la critique

#Par GTZ le 03-06-2011

8
Hatsukoi Limited - Eternel Printemps.

Une bien jolie anime que cette série. Légère et rafraichissante Hatsukoi Limited a le plus beau des thèmes, la découverte du sentiment amoureux durant l'adolescence. Servit par un design très agréable, une réalisation simple mais juste, et une bande son bien choisit (générique et ending étant même regardable), HL (pour les intimes) nous fait suivre divers personnages durant leur premier pas dans la découverte de ce merveilleux sentiment. Diverses visions et positions vont nous être présentées, passant de la prise de conscience du sentiment, ou de la simple volonté de construire une première relation. Et c'est entouré d'un sentiment de fraîcheur que les épisodes de cette courte [...] Lire la critique

#Par white-winter le 02-01-2010

8

Concernant les Shojo, sans être sectaire, il y a un état de fait. On est rarement à l'abri du navet nian-nian insupportable qui dure, et qui dure, mais que l'on veut terminer par acquis de conscience. Cependant quelques révélations comme Toradora ou plus récemment Kimi Ni Todoke pour ne citer que les plus connus, ont su apporter de la fraicheur au genre. Hatsukoi Limited part sur une base intéressante. Plusieurs protagonistes féminin qui se partagent le 1er rôle au fil des épisodes, certaines revenant plus fréquemment que d'autres. Ce pari été a double tranchant pour la raison suivante: On a vite fais de se perdre dans le nombre assez élevé d'histoire (ou plutôt de flirt, certaines [...] Lire la critique

#Par Björn le 04-10-2009

5

Bienvenu dans le monde du "kawaiiii". C'est ce qu'inspirent naturellement Hatsukoi Limited et ses histoires d'amour. En effet, tout dans cet animé respire le mignon, le rose bonbon, ça sent le jeu vidéo de drague qu'affectionnent les japonais. Toutes les filles sont des archétypes, mais... Ellles sont "kawaiii" et c'est bien là le principal. Les histoires, dont elles sont les essentiels supports, restent extrêmement superficielles, on ne peut que difficilement parler de véritables histoires d'amour pour la majeure partie d'entre-elles. Au mieux ce sont des flirts, mais dans la plupart des cas elles se résument aux espoirs solitaires et rarement partagés des divers protagonistes. Il [...] Lire la critique

#Par allbrice le 28-09-2009

9

La jeunesse, cette période que traverse la majeure partie des Hommes est considérée comme étant le printemps de la vie. C'est dans cet ordre d'idées que la série Hatsukoi Limited dans sa narration adopte le thème de l'amour, un sujet assez récurrent chez les adolescents. On se retrouve donc immergé dans un cadre scolaire conventionnel ou des jeunes éphèbes s'interrogent sur la manière avec laquelle ils devraient appréhender leur premier amour. Et c'est justement là le point fort de cet animé, car à travers son réseau de relations amoureuses, il nous permet d'avoir des réponses différentes vis à vis de cette interrogation en fonction du caractère propre de chacun de ses protagonistes, [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.057 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.175966 ★