Higurashi : When They Cry - GOU

Higurashi : When They Cry - GOU

Par le biais de ce remake de la première saison de Higurashi - Hinamizawa, le Village Maudit, nous revenons sur l’histoire du petit village japonais de Hinamizawa et de Keiichi Maehara, adolescent et citadin fraîchement arrivé en ces lieux.
Ce dernier commence à nouer des relations d’amitié avec les autres jeunes filles du village et bien sûr à explorer les alentours. C’est à cette occasion qu’il tombe sur des coupures de presse dans une décharge relatant des meurtres et disparitions ayant eu lieu dans le village depuis cinq ans, alors qu’un barrage se préparait à être construit, et se répétant à chaque fois que le festival local annuel a lieu. Keiichi n'est pas au courant de ces événements passés, ce qui n’est en revanche pas le cas des autres habitants, qui semblent vouloir le garder sciemment dans l'ignorance.

Synopsis soumis par Sacrilège

Mai Nakahara (Rena Ryūgū), Mika Kanai (Satoko Hōjō), Satsuki Yukino (Mion Sonozaki/ Shion Sonozaki), Sōichiro Hoshi (Keiichi Maebara), Yukari Tamura (Rika Furude)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Higurashi: When They Cry - GOU
  • Editeur: Wakanim
  • Higurashi : When They Cry - GOU - Screenshot #1
  • Higurashi : When They Cry - GOU - Screenshot #2
  • Higurashi : When They Cry - GOU - Screenshot #3
  • Higurashi : When They Cry - GOU - Screenshot #4
  • Higurashi : When They Cry - GOU - Screenshot #5
  • Higurashi : When They Cry - GOU - Screenshot #6
  • Higurashi : When They Cry - GOU - Screenshot #7
  • Higurashi : When They Cry - GOU - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Sacrilège le 04-04-2021

3
Hinamizawa : le visionnage maudit

C’était long, c’était laborieux, sur 24 épisodes il y a eu beaucoup d’épisodes de trop. J’avais visionné à l’époque la première saison de la série, puis les suivantes, d’une qualité plus ou moins variable. N’en reste que la première saison (connue en France principalement sous le nom de Hinamizawa, le Village Maudit) était agréable et marquante à plus d’un titre, notamment par l’aura de l’histoire et son adaptation en série animée (issue en premier lieu du jeu Le Sanglot des Cigales). A part remettre le village de Hinamizawa au goût du jour, je me pose encore la question du pourquoi de ce remake. Beaucoup d’épisodes pour peu d’avancement comme je le disais. Nous ne sommes pas là dans un [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.047 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.206015 ★