Higurashi - Hinamizawa, le Village Maudit

Higurashi - Hinamizawa, le Village Maudit

Hinamizawa, un petit village au Japon n’ayant pas subi les caprices de la modernité. Hameau de quelques habitants, il fût menacé il y a 5 ans par le projet de construction d’un barrage qui aurait engendré la destruction du village par les flots. À force de solidarité, les villageois auraient réussi à empêcher le projet d’aboutir… mais par quels moyens ?
Notre histoire commence donc 5 ans après ces évènements. Nous accompagnons Keiichi Maehara, nouvel arrivant dans le village avec ses parents. À Hinamizawa, tout semble calme : le soleil brille, l’air est frais et les cigales chantent à toute heure de la journée. Keiichi se lit très vite d’amitié avec 4 adolescentes de sa classe : Rena Ryuuguu, Mion Sonozaki, Satoko Houjou et Rika Furude. Cette charmante petite équipe forme un club de jeux de société au sein de leur école et ne manque pas d’inventivités pour trouver de nouvelles façons de s’amuser.
Tout semble donc bien se passer pour Keiichi, jusqu’à ce qu’il fasse une découverte des plus terrifiantes. Voulant aider son ami Rena à déterrer un objet dans la décharge du village, ils tombent par hasard sur une pile de vieux journaux. Ces derniers contiennent les véritables raisons de l’arrêt du projet d’il y a 5 ans : tout s’est arrêté suite à un meurtre et à une disparition. Pire encore, il semblerait que ces jeunes amis soient au courant, voir même directement impliquées…

Synopsis proposé par AngelMJ

Mai Nakahara (Rena Ryuuguu), Mika Kanai (Satoko Houjou), Satsuki Yukino (Mion Sonozaki), Souichiro Hoshi (Keiichi Maebara), Yukari Tamura (Rika Furude), Chafurin (Kuraudo Oishi), Fumiko Orikasa (Rumiko Chie), Miki Itou (Miyo Takano), Satsuki Yukino (Shion Sonozaki), Toshihiko Seki (Kyosuke Irie)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Higurashi - Hinamizawa, le Village Maudit
  • Editeur: Anima
  • Higurashi - Hinamizawa, le Village Maudit - Screenshot #1
  • Higurashi - Hinamizawa, le Village Maudit - Screenshot #2
  • Higurashi - Hinamizawa, le Village Maudit - Screenshot #3
  • Higurashi - Hinamizawa, le Village Maudit - Screenshot #4

Critiques des membres

#Par TonyTrip le 26-04-2014

7
Higurashi, quand un zeste de comédie (niaise sur les bords ici) côtoie drame, horreur et mystère...

Selon moi, une des choses qui permettent le plus à cet anime de s'éloigner explicitement des autres demeure sa capacité à narrer une histoire se répétant de manière alternative, les arcs qui en résultent étant (généralement) indépendants entre eux. Cependant, Higurashi no Naku Koro ni (littéralement "Quand les cigales pleurent") tend malgré tout à garder une certaine cohérence scénaristique au fil des arcs adaptés. En effet, ces derniers sont divisés en 2 sortes (en accord avec le "dôjin-game" d'origine): -le premier groupe met l'accent sur quelques problématiques souvent abordées de près ou de loin par rapport aux événements "paranormaux" qui frappent de plein fouet le modeste village [...] Lire la critique

#Par EvilSentinel le 10-11-2012

8

J'ai trouvé les premiers épisodes vraiment réussis. C'est drôle, il y a de la tension, du suspense, on s'attache aux personnages... On découvre rapidement les enjeux de la série et autour de quoi va tourner l'histoire. Ca ressemble à du déjà-vu dans le sens où l'on suit un écolier et ses amis au quotidien (quoi de plus classique pour un dessin animé japonais ?) mais ça s'avère quand même intéressant, amusant et surtout passionnant car on est dans un village à la campagne où il s'est passé des événements mystérieux, tragiques et sanglants (donc en fait on n'est pas du tout dans un gentil dessin animé). L'introduction de la série est vraiment mon passage préféré, il y a quelque qui cloche [...] Lire la critique

#Par Asakura-Aru le 15-03-2012

8

« Vous qui entrez en ces lieux, perdez toute espérance. » Les vers de Dante me revenaient en mémoire tout au long de l'intrigue. Me semblant sur le coup fort à propos. Comme quoi, l'erreur est humaine. Car cet anime, en fin de compte, je le déconseille à l'amateur de sang pour le sang, il sera bien plus ravi devant un anime moyennement bon tel qu'Elfen Lied. Ici, le temps s'affole et se fige. Les événements se précipitent en même temps qu'ils stagnent. Mais, n'est-ce pas toujours ainsi des souvenirs d'enfance ? Car s'il est un aspect de cet anime qui aurait dû me sauter aux yeux dès le commencement (mais qui ne l'as pas fait, je suis bien aveugle, parfois), c'est bien sa dimension [...] Lire la critique

#Par Bryynlol le 12-03-2012

9

Higurashi No Naku Koro Ni, le maître de la paranoïa. Conspiration ou réelle malédiction ? Voilà un de ces animes qui peut être à la fois aimé et à la fois détesté. Pour quelles raisons ? Serait-ce le déroulement de l'histoire ? Ce chara-design inapproprié par rapport à l'atmosphère laissée par l'anime ? La façon excècrable que les personnages ont de se cacher des choses ? L'OST (bien que j'en doute)? Non et oui, un peu de tout ça, en fait, HNNKN est destiné à un certain publique (comme la plupart des seinens, certes). La présence du chant des cigales désigne un aspect psychogique, à partir de là on peux savoir à quoi s'en tenir. Malgré quelques défauts, [...] Lire la critique

#Par soma86 le 15-12-2011

10

Pour moi cet animé est juste excellent, je ne crois pas avoir déjà ressenti de telles émotions en regardant un animé Tout d'abord le graphique: il est étrange, certains diront hors sujet par rapport à l'animé. Moi je trouve qu'il colle exactement à l'ambiance de la série, gentillet tout plein au premier regard puis très malsain au final. La musique colle plutôt bien je trouve, énergique dans les moments amusants, glaciale quand il le faut. Je ne pense pas que c'est un chef d'ouvre musical mais j'aime beaucoup. Certes c'est gore par moment, (notamment pour Shion) mais ce n'est pas insoutenable non plus. Je trouve que c'est bien jaugé et pour une fois dans une série plutôt violente [...] Lire la critique

#Par k le 19-11-2011

10

Le scénario d'Higurashi no naku koro ni se découpe sur plusieurs arcs partageant tous une même situation initiale. Bien que chaque arc soit assez indépendant des autres, certains évènements prennent place dans plusieurs d'entre eux. On pensera par exemple au suicide d'un photographe par égorgement ou bien encore à la profanation d'un temple dédié à une divinité locale. Ces évènements décrits comme les causes et manifestations d'une malédiction offrent une toile de fond à la destinée d'un personnage petit à petit rongé par la suspicion et la démence. Chaque arc met en effet en scène un personnage différent qui, poussé à bout par les effets supposés de la malédiction, fini par torturer et [...] Lire la critique

#Par SoulJapanExpress le 25-03-2011

7

Tout d'abord, il est fortement recommandé de ne pas visionner cet anime (seulement) en apparence doux et kawai dans le noir, on vous aura prévenu ... Paranoia et chair de poule en continu (à peu de chose près, le même effet que The Grudge), les yeux révulsés en moins. Les petites natures s'abstenir car malgré sa petite bouille, cet anime vous retire littéralement l'envie de vous promener seul dans un village en rase campagne. Un charmant petit village Qu'est ce que hinamizawa a de si spécial? - Higurashi fait partie de ces animes dont la qualité est indiscutable. Tout d’abord, l'histoire présente en premier plan des situations indépendantes les unes des autres que l’on aura du mal [...] Lire la critique

#Par Tor le 01-10-2010

4

Lorsqu’on commence Higurashi, on se dit qu’on tient là un OVNI du Manga anime. Qu'on tient une histoire qui débute comme un prélude de Bach et qui finit en Riffs acérés de Dimmu Borgir. En effet, les gentils élèves se révèlent rapidement être des êtres sanguinaires possédés par on ne sait quels esprits démoniaques. Mais voilà, la série est découpée en Arcs. Ce sont en fait plusieurs épisodes constituant une histoire. Ces arcs sont comme des cercles, chacun d’eux reliés les uns aux autres à la façon d’une chaîne. Le mystère enveloppant l’histoire amène ses différents arcs à nous faire revenir toujours sur la même histoire qui, bien qu’avec les mêmes personnages, nous mélange les méninges. En [...] Lire la critique

#Par Lyrix le 01-09-2010

10

Higurashi no Naku Koro ni restera pour moi à jamais un incontournable de la japanimation. Beaucoup le diront : ce produit est le mélange parfait du kawaï et du gore, du thriller haletant et de l’apologie enfantine de l’amitié, du tout-le-monde-il-est-beau-tout-le-monde-il-est-gentil et de l’apocalypse. Un mot pour résumer l’ambiance de l’histoire : son mystère. Le spectateur est plongé dans un univers chaleureux où tout semble bien aller, mais voit progressivement ces personnages attachants confrontés à des catastrophes sans aucun sens qui les neutralisent. Plusieurs arcs découpent cette série, telle une succession de mondes parallèles, des répétitions de la même période temporelle [...] Lire la critique

#Par Sacrilège le 10-12-2009

5

Je ne m’étais guère intéressée à cet anime jusqu’au jour où un bon nombre de mes connaissances sont venues m’en faire la publicité au profit du visual novel du même nom. Evidemment, se faire raconter le début de l’histoire étant beaucoup plus agréable et persuasif que de lire bêtement le synopsis sur internet, j’ai tout de suite accroché au semblant de déroulement glauque de la narration et me mis en tête de regarder l’anime au plus vite. Ni une ni deux, je commence à regarder les premiers épisodes jusqu’à voir la fin d’un premier arc (Oh non, ça ne va pas recommencer à la Suzumiya ?!), suivi d'un deuxième, troisième, etc. Je vous rassure, ceux-ci restent indépendants et différenciés des [...] Lire la critique

#Par Mokona_59 le 17-08-2009

9

Pour ceux qui se posent la question "Pourquoi la série recommence-t-elle après 4 ou 5 épisode?" voilà, selon moi, la réponse: Il semblerai que cela fasse partit de la malédiction du village d'hinamizawa, un mois de juin sans fin qui recommence toujours . Ce n'est donc pas au personnage principal de résoudre le mystère du village maudit, mais au spectateur qui est tranquille devant son écran à regarder la série. Je crois que "tranquille" n'est finalement pas le bon mot, ce serai plutôt "hyper stressé", car malgré le chara-design "kawaii", cette série est gore et et met le spectateur mal à l'aise.On se pose beaucoup de questions au début: "Oyashiro-sama" existe-t-il réellement?, Pourquoi [...] Lire la critique

#Par spinster le 08-06-2009

8

Higurashi no naku koro ni ou l'art de mélanger du style Kawai avec un suspense et un gore indéniable. Dans la lignée de Elfen Lied et de la dernière partie de School Days, Higurashi est un de ces animes qui marque un spectateur. Non pas comme Eiken ou autres navets, mais plutôt un peu comme un Stephen King. En fait, Higurashi adopte le style très kawaï des personnages avec des demoiselles barioler façon Dragonaut et des caractères tout à fait stéréotypé. Cependant, derrière cette façade on ne peu plus jeune publique et autres amateurs de Hamtaro se cache en fait un véritable cauchemar. En fait, le scénario fait tous pour que l'on se retrouve dans un état de névrose, découper en [...] Lire la critique

#Par Suteki le 03-06-2009

10

Sans aucun doute un anime qui laisse des souvenirs, à savoir qu'une fois qu'on a commencé à regarder Higurashi, dès les premiers épisodes on a envie de tuer quelqu'un, n'importe qui ... Ce qui, disons-le carremment, met vraiment mal à l'aise, ce qui est le but d'une part. Ce que j'ai le plus apprécié dans cet anime est le réalisme de la psychologie des personnages, ici on est loin du héros super courageux mais plutôt du héros qui pète un câble et qui devient complètement parano dès qu'il est face à la réalité des choses: les jolies petites minettes d'Higurashi ne sont pas des tendres. On pourrait comparer cet anime à Happy Tree Friends, quoique pour ma part j'ai pas vraiment rigolé à [...] Lire la critique

#Par Nakei1024 le 19-05-2008

8

Quelle série morbide et stressante que celle-ci, jouant sans cesse avec les nerfs du spectateur, et n’épargnant aucun détail dans ce qui peut être considéré comme une véritable descente aux enfers. Le gros point fort de l’anime est son ambiance qui prend aux tripes (et pas juste de manière imagée comme le découvriront bien vite les différents protagonistes) grâce à un savant mélange de paranoïa, de suspicion et des scènes de plus en plus gores, le tout présenté par des personnages pourtant kawaï… Cependant, le malaise provoqué par l’anime ne tient pas tant des multiples scènes de torture et de massacre (après tout, j’ai maté les OAV d’Hellsing ou encore Claymore, et ça ne m’a pas [...] Lire la critique

#Par Aka le 19-12-2007

7

Higurashi no Naku Koro Ni est vraiment excellent comme anime, avec le premier épisode cette première saison, on s'attend à rien au départ, on voit juste une introduction des personnages, de la comédie, du rire (oui ça fait rire), comme par exemple le tic de rena qui est de faire "Kaii...Omochikaeri". Mais à la fin de cet épisode, l'horreur commence avec le héros qui découvre les meurtres, ici commence la quête des questions d'Higurashi no Naku Koro Ni et je peux dire que je me suis mis dedans directement, On a enfin le droit à un anime original et bizarre à la fois, avec un [...] Lire la critique

#Par AngelMJ le 06-11-2006

4

Higurashi no Naku koro ni. Voilà un anime qui malgré un nom à rallonge laisse forcément une trace dans la mémoire. On a droit ici a une série assez étrange, tirée d'un jeu amateur, au même titre que Fate Stay Night ou Tsukihime. Étrange, c'est le seul mot qui me vient à l'esprit après le visionnage des 26 épisodes, 26 épisodes dans lequels se mêlent filles kawaï, gore et mystères. Une association de genres pourtant assez éloignés, mais qui sur le papier donnait espoir de voir quelque chose sortant un peu de l'ordinaire. Et pourtant... La série se compose [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.088 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.145385 ★