Armored Hunter Mellowlink

Armored Hunter Mellowlink

Astragius – Septembre, An 7213. Dogman, le commandant d’une base en plein désert, est menacé par l’unique survivant de la section Shuepps, Mellowlink. Celui-ci est bien décidé à venger ses compagnons sacrifiés et le commandant n’est que le premier de son tableau de chasse…

Synopsis soumis par Zero70

Yasunori Matsumoto (Mellowlink), Akio Ohtsuka (Keak), Sakiko Tamagawa (Lulcy)

  • Armored Hunter Mellowlink - Screenshot #1
  • Armored Hunter Mellowlink - Screenshot #2
  • Armored Hunter Mellowlink - Screenshot #3
  • Armored Hunter Mellowlink - Screenshot #4
  • Armored Hunter Mellowlink - Screenshot #5
  • Armored Hunter Mellowlink - Screenshot #6
  • Armored Hunter Mellowlink - Screenshot #7
  • Armored Hunter Mellowlink - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Zero70 le 19-06-2013

7
Armored Hunter Mellowlink, le Kill Bill japonais.

Bon en fait les deux n’ont rien à voir, si ce n’est quand même le thème principal : la vengeance. Dans cette série, on suit un jeune soldat, Mellowlink Arity, qui est le seul survivant de son unité, taillée en pièces à la fin de la guerre entre Melkia et Balarant. Sa vengeance n’est pas dirigée contre Balarant, qui était l’ennemi, mais contre ceux qui dans son propre camp ont décidé de sacrifier sciemment son unité pour réaliser un objectif obscur. L’intérêt d’Armored Hunter Mellowlink réside dans le fight, et c’est une vraie réussite. L’action est omniprésente. Mellowlink est un combattant très aguerri : il se sert surtout de son fusil anti-AT, de sa tête et de pièges quand il a pu [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.17 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.148236 ★