Armored Hunter Mellowlink, le Kill Bill japonais.

» Critique de l'anime Armored Hunter Mellowlink par Zero70 le
19 Juin 2013
Armored Hunter Mellowlink - Screenshot #1

Bon en fait les deux n’ont rien à voir, si ce n’est quand même le thème principal : la vengeance. Dans cette série, on suit un jeune soldat, Mellowlink Arity, qui est le seul survivant de son unité, taillée en pièces à la fin de la guerre entre Melkia et Balarant. Sa vengeance n’est pas dirigée contre Balarant, qui était l’ennemi, mais contre ceux qui dans son propre camp ont décidé de sacrifier sciemment son unité pour réaliser un objectif obscur.

L’intérêt d’Armored Hunter Mellowlink réside dans le fight, et c’est une vraie réussite. L’action est omniprésente. Mellowlink est un combattant très aguerri : il se sert surtout de son fusil anti-AT, de sa tête et de pièges quand il a pu préparer le terrain.
Ses ennemis, qui veulent sa peau, combattent souvent avec des AT qui sont des mechas.
Les affrontements sont bien foutus et ont lieu dans des milieux très variés : le désert, la jungle, une arène, des bâtiments très différents, etc.
Il y a aussi du grand classique. Genre :
=> Le héros qui évite toutes les balles ou presque, et le gros méchant en face qui dit « Oh ! Mais il est agile ce gamin ! » (scène qui se répète plusieurs fois)
=> Le gros méchant qui ricane et qui met une plombe à presser la détente et qui se fait avoir avant d’avoir eu le temps de le faire…
=> Mellowlink qui est aussi rapide qu’un AT.

Armored Hunter Mellowlink - Screenshot #2Mais bon, on retrouve ça partout, ça serait injuste de le reprocher uniquement à cette série. Mon combat préféré reste celui contre Golfy. C’est le seul à ne pas utiliser d’AT, et alors que d’habitude c’est Mellowlink qui vient à ses ennemis, là c’est l’inverse qui se produit. En plus, les deux combattent de manière très similaire.

Il n'y a que deux autres personnages vraiment importants et qui vont aider Mellowlink, souvent de manière décisive : Carradine et Lulucy.
Le premier est un lieutenant qui officiellement enquête sur le scandale de Planbandoll, impliquant directement l’unité de Mellowlink.
La seconde aura un rôle essentiel pendant la deuxième moitié de l’anime à cause de son lien avec un autre personnage.
Au niveau de l’aspect visuel, Armored Hunter Mellowlink est une série qui a bien vieilli. Ça n’est pas très violent, le sang ne gicle pas comme dans un Kill Bill ^^

Au final il reste quelques interrogations. J’aurais bien aimé en savoir plus sur certaines choses, comme comment Mellowlink a fait pour survivre à l’explosion de la tour, et qui était la femme dans l’épisode 3. Mais bon, on a au moins une trame principale qui s’achève sur une vraie fin. Armored Hunter Mellowlink est plus que satisfaisant pour ceux qui recherchent de la bonne action.

EDIT : pour info, cette série est un spin-off de Soukou Kihei Votoms.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (0)
Originale (0)

3 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Zero70, inscrit depuis le 29/07/2012.
AK8.1.13 - Page générée en 0.057 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.196545 ★