Eureka Seven - Good night, sleep tight, young lovers

Eureka Seven - Good night, sleep tight, young lovers

En 2054, les humains sont oppossé à ce qu'ils ont nommé L'Image. Cette créature, découverte 45 ans plus tôt dans le Pacifique s'est décidée de rayer l'humanité de la surface de la planète.
Renton Thurston s'est engagé dans l'armée en tant que pilote du Nirvash dans l'équipage du Gekko-Go, dirigé par Holland Novak, afin de retrouver son amie Eurêka, enlevée 8 ans plus tôt par les forces terriennes.
Seulement, les intérêts de Renton ne sont pas les seuls en jeu lorsque la survie de toute une planète et de ses habitants est engagée. De plus que cette motivation ne semble pas être celle de l'équipage du Gekko-Go...

Synopsis soumis par Krokko

Nazuka Kaori (Eureka), Sanpei Yuko (Renton), Fujiwara Keiji (Holland), Koshimizu Ami (Anemone), Neya Michiko (Talho), Yamazaki Shigenori (Dominic)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Eureka Seven - Good night, sleep tight, young lovers
  • Editeur: ADN (VOD), Kazé

Ce film n'est en aucun cas une suite, ou une prélude à la série. Il n'y ajoute rien comme élément neuf. Les personnages sont les mêmes, mais n'ont pas le même rôle ou objectif et l'histoire a été modifiée.

Liste non exhaustive de produits dérivés de l'anime :

Critiques des membres

#Par beragon le 20-07-2012

8

J'ai enchainé ce film peu de jours après avoir fini la série animée. Autant je fus déçu un tant soit peu par la série, autant le film a redonné beaucoup de crédit à cette œuvre. A moi de développer céans mon argumentaire. Ce film n'est pas entièrement une nouvelle création; il y a une forte proportion de recyclage de séquence ou de retravail de séquence clef existante dans la série. La qualité graphique n'a pas baissé et est même supérieure pour les scènes d'actions faites spécifiquement pour le film. Le point fort est la narration de cette œuvre; qui due au format condensé est bien plus intense que celle de la série. Dans cette univers; nous retrouverons la plupart des [...] Lire la critique

#Par Krokko le 30-08-2009

5

Chaud chaud, je vien juste de visionner le film! En fait ils se sont trompés de titre, ce devrait plutôt être Eureka seveN la Dénaturance (du verbe dénaturer, oui oui). Cette phrase pourrait suffire à une critique mais je vais quand même un peu développer. C'est un fan en colère qui vous parle! Les qualités graphiques sont indéniables, malgré une série déjà éblouissante, il me semble qu'il y a un léger mieux. Bon, on pourrait quand même raler un peu car 40% (il me semble) des scènes proviennent de la série. Au niveau musical, c'est au top (enfin, j'ai bien aimé). Peut-être suis je plus attentif mais je n'avais pas été autant marqué par la musique lors du visionnage de la série. [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.037 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.169636 ★