La Tour au-delà des Nuages

La Tour au-delà des Nuages

Dans un Japon divisé en deux suite à la Seconde Guerre mondiale, les Américains possèdent une zone s'étendant sur Honshu et sur les îles du Sud. Ils vont utiliser ce territoire pour des expériences classées "secret défense" qui mèneront à la construction d'une tour gigantesque. Cette ligne blanche coupant le ciel en deux et se perdant dans les nuages va très vite devenir le centre de toutes les attentions.

Cette tour va fasciner deux jeunes étudiants : Hiroki et Takura. Ils vont alors décider de construire un avion pour découvrir le secret de la tour, atteindre son sommet. C'est alors qu'entre dans leur vie Sayuri Sawatari, une de leurs camarades de classe. Hiroki tombe immédiatement amoureux d'elle et lui avoue leur projet, en lui promettant de l'emmener avec eux.

Synopsis soumis par Scalix

Hidetaka Yoshioka (Hiroki Fujisawa), Masato Hagiwara (Takuya Shirakawa), Yuuka Nanri (Sayuri Sawatari), Kazuhiko Inoue (Tomizawa), Risa Mizuno (Maki), Unshou Ishizuka (Okabe)

De l’autre côté des nuages, de jeunes gens solitaires » Publié le 16-02-2009

Lorsque Makoto Shinkai délaisse son appareil photo pour se faire observateur des coeurs. Proposition d'analyse. Lire l'article

  • La Tour au-delà des Nuages - Screenshot #1
  • La Tour au-delà des Nuages - Screenshot #2
  • La Tour au-delà des Nuages - Screenshot #3
  • La Tour au-delà des Nuages - Screenshot #4
  • La Tour au-delà des Nuages - Screenshot #5
  • La Tour au-delà des Nuages - Screenshot #6
  • La Tour au-delà des Nuages - Screenshot #7
  • La Tour au-delà des Nuages - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Kanapeach le 24-11-2011

6

En général, la seule évocation du nom de Shinkai Makoto laisse entrevoir les bons points et les défauts auxquels on sera confronté au moment du visionnage du film concerné. La tour au-delà des nuages ne contredit pas la règle et hérite d'un travail énorme sur de nombreux points, contrebalancé par un rythme assez mou. La première chose qui frappe, et ça a déjà été évoqué dans les précédentes critiques, c'est l'aspect graphique en général. Ce film est une succession de plans, de décors d'extérieur et même d'intérieur à couper le souffle. Chaque image mériterai sa place en tant que fond d'écran, bref on en prend plein la vue partout, tout le temps et ce genre de production fait clairement [...] Lire la critique

#Par RadicalEd le 08-04-2010

7

Ah! La tour au-delà des Nuages de Makoto Shinkai, ce film m'avait laissé un bon souvenir et comme je l'ai revu récemment, j'en profite pour faire une critique du film et de Makoto Shinkai. Commençons par une présentation succincte de ma vision de Makoto Shinkai, pour mettre ma critique en perspective : j'ai toujours suivi son travail depuis Hoshi no Koe / Her and her cat, car j'avais été époustouflé par le résultat qu'il avait réussi à obtenir en étant quasiment seul. Son style se caractérise par un utilisation très intelligente des effets par ordinateurs (CG) et par des plans de caméras souvent fixes. Le rythme de ses histoires est relativement lent, avec des sentiments accès sur la [...] Lire la critique

#Par zil le 21-08-2009

7

La tour au-delà des nuages est un anime pour lequel j'ai longtemps réfléchi avant d'apporter une critique objective et constructive. Bien sûr, c'est un anime très réussi et plus encore d'un point de vue technique. Les paysages sont travaillés avec une finesse remarquable, offrant des détails qui paraissent infimes, mais qui traduisent la rigueur et la maniaquerie dans la réalisation. Les coloristes sont également à mettre à l'honneur car on les oublie un peu trop souvent. Sauf que comme pour Miyazaki, c'est par des palettes de couleurs intelligemment utilisées qu'on se rappelle de l'importance de cet aspect dans un anime. Enfin, le chara-design est soigné et renforcé avec un [...] Lire la critique

#Par Nakei1024 le 21-07-2008

9

Tout d'abord, je tiens à remercier Sirius, sans qui je serais encore en train de chercher cette petite merveille de l'animation Japonaise. Encore un anime signé Shinkai Makoto, et encore un pur bonheur pour le spectateur... Si la perfection n'existe pas, ce film doit en être très près: les décors illuminent tout simplement la rétine, et portent la marque du réalisateur, avec une grande préférence pour les représentations du ciel traversé par les nuages. Les personnages charment également par leur réalisme, leur côté sobre et leurs sentiments qui bien que prenant une part importante de l'histoire, ne tombent jamais dans le mièvre ou le ridicule. Enfin, que dire des thèmes musicaux qui [...] Lire la critique

#Par nickylarson le 04-05-2008

5

Hé bien voilà, je viens de me mater cet anime et je suis plutôt déçu car il est présenté par beaucoup comme un véritable chef-d'œuvre. Je n'ai malheureusement pas grand chose à dire de cet anime: -les musiques, sans être affreuses, n'en restent pas moins très fades; heureusement, tout le reste de la bande sonore est impec' ( je parle ici de tous les "bruits" et autres "effets acoustiques") ce qui rattrape donc quelque peu la faiblesse des musiques; ha oui, j'oubliais, l'ending reste pas mal quand même... -les graphismes sont sidérants de beauté; il s'agit [...] Lire la critique

#Par Starrynight le 25-02-2007

9

Coup de cœur de la soirée, KMYB réunit à mes yeux beaucoup de qualités : Tout d’abord, ce film est une sacrée claque visuelle : chaque plan est un véritable régal pour les yeux. C’est un des plus beaux films de japanime qu’il m’ait été donné de voir à ce jour. Si les personnages ont un design plus classique et un peu moins soigné, il n’en sont pas moins réussis et ont beaucoup de charme. Musicalement parlant, la majeure partie des pistes entrent dans la catégorie « colle très bien à l’ambiance du film mais parait assez fade écoutée seule ». Cependant, je retiendrai l’ending, chanson à la fois tendre et mélancolique. La chanteuse a de plus une fort jolie voix, ce qui ne gâte [...] Lire la critique

#Par Scalix le 22-10-2005

8

J'ai découvert Beyond The Clouds grâce à un AMV particulièrement bien réalisé, qui mettait en avant l'esthétisme du film, et le côté mélancolique découlant de l'histoire. J'ai donc décidé de voir ce long-métrage qui, à première vue, a l'air de claquer. Esthétiquement, c'est vraiment, vraiment bien fait. Les décors sont tout simplement sublimes ; les environnements sont extrêmement soignés. Les couleurs sont fantastiques, la plupart des images sont un bonheur pour nos pupilles. Petit bémol (enfin... petit), le chara-design fait un peu tache comparé au reste. Disons que si on le compare à ce qui se fait récemment, il a 2/3 ans de retard. Mais on ne bloque pas trop dessus une fois que [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.054 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174234 ★