Les Rôdeurs De La Nuit

Les Rôdeurs De La Nuit

Depuis la mort de son père, Tanjirou est l'homme de la famille et malgré son jeune âge, sa mère ainsi que ses frères et sœurs comptent quotidiennement sur lui.

Un jour où il descend de la montagne pour gagner la ville et y vendre du charbon de bois, il rentre tard et la nuit tombe déjà. Sur le chemin du retour, un vieil homme l'enjoint de remettre son ascension au lendemain car, selon lui, des démons rôdent. Tanjirou, qui se souvient que feu sa grand-mère racontait une histoire semblable, accepte.

Mais lorsque le lendemain matin, à l'aube, Tanjirou rentre enfin chez lui, il découvre horrifié toute sa famille décimée. Toute ? Non, sa sœur Nezuko semble encore vivante mais elle ne semble plus tout à fait la même.

Synopsis soumis par Minuit

Akari Kitō (Nezuko Kamado), Natsuki Hanae (Tanjirō Kamado), Hiro Shimono (Zenitsu Agatsuma), Takahiro Sakurai (Giyū Tomioka), Yoshitsugu Matsuoka (Inosuke Hashibira)

  • Les Rôdeurs De La Nuit - Screenshot #1
  • Les Rôdeurs De La Nuit - Screenshot #2
  • Les Rôdeurs De La Nuit - Screenshot #3
  • Les Rôdeurs De La Nuit - Screenshot #4
  • Les Rôdeurs De La Nuit - Screenshot #5
  • Les Rôdeurs De La Nuit - Screenshot #6
  • Les Rôdeurs De La Nuit - Screenshot #7
  • Les Rôdeurs De La Nuit - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par GTZ le 17-10-2019

8
Tanjirou Le Vagabond

Tout a été dit en dessous. Et bien dit en plus. Avec le détail et tout. Mais un point n'a pas été soulevé. Un truc important, un truc qui comble bien de choses. On peut se dire, franchement les gens y se sont enflammés direct. C'est pas si ouf, sur le papier ça fait pas rêver. Pourquoi ça serait mieux que les autres bordels ? Pourquoi les gens y s'emballent ? C'est simple. C'est un rapport primaire. Les gens y z'ont écrit des papiers dessus, enfin y devraient en tout cas. Y a des bidules curieux qui se passent, qui pourraient résoudre la crise écologique à venir, enfin qu'est déjà là. Je m'égare. Donc c'était simple je vous disais. La tatanne. Voilà c'est fait. [...] Lire la critique

#Par Helnolya le 14-10-2019

10
Kimetsu no Yaiba - Retenez votre souffle :]

Miam miam miam, je me suis régalée toutes les semaines à chaque sortie d'épisode et je n'en ai raté aucune. Je lis aussi le manga donc c'est toujours avec un œil critique que j'observais chaque sortie d'épisode, cherchant le petit défaut, la petite caca au milieu de la figure. Analysons donc un peu : - On a certes des p'tits ajouts ou modifications mineures par-ci par-là par rapport au manga, mais pour approfondissement de certains personnages ou pour expliquer certaines situation. C'est pardonné. - L'utilisation de la 3D est, pour une fois, très bien réussie et sublime même certaines scènes. - Les personnages, y a de tout, comme dans le manga et on aura forcément nos préférés et ceux [...] Lire la critique

#Par Anon le 01-10-2019

9
Kimetsu no Yaiba - Du classique en finesse

Ces dernières années, le shonen manga est un peu dans une période de transition. Si One Piece reste encore dans la course, pas mal de ses potes se sont tranquillement finis les uns après les autres, au bout de dix, quinze ans de parution. Forcément sitôt Naruto ou Fairy Tail terminés, la question du public c’est « qui sera le prochain » ? Certains sont d’ores et déjà sur le nouveau podium à l’image d’un My Hero Academia, tandis que d’autres à la Promised Neverland pointent le bout de leur nez à l’occasion pour faire de la concurrence. Ce qui semble être en transition aussi, c’est les adaptations animées, et plus précisément leur qualité. De nos jours, il n’y a plus qu’un studio Toei ou [...] Lire la critique

#Par Afloplouf le 30-09-2019

7
Carré blanc sur fond blanc

C’est à plus forte raison depuis que la pré-publication du WSJ est disponible en ligne et légalement mais j’ai la manie pas très originale d’essayer tous les nouveaux titres que la Shueisha met en avant dans son magazine phare. Kimetsu no Yaiba coche toutes les cases jusqu’à la caricature du manga « Shonen Jump », une formule efficace mais lassante. J’aimerais faire mon bobo en disant que je ne mange pas de ce pain là et que c’est la raison de mon rapide désintérêt du manga mais soyons honnêtes : c’est sur sa démarcation que je suis resté à quai. Le trait de Koyoharu Gotōge puise dans les anciens mais il a une vraie marque de fabrique qui identifie immédiatement son travail. Sauf que [...] Lire la critique

#Par Deluxe Fan le 29-09-2019

8
KIMETSU NO YAIBA — Le récit épique des puissants Neuf Trucmuches contre les maléfiques Douze Machins

Le Shônen Jump c’est comme un clan de yakuzas, il ne peut y avoir qu’un seul patron. Et depuis 1997 le Patriarche s’appelle One Piece, et il a la dure tâche de régner sur le monde du shônen manga. Seulement gouverner c’est difficile, et c’est pour cela que le Patriarche est accompagné d’un Lieutenant pour l’aider à maintenir la famille. Jusqu’à présent le Lieutenant s’appelait Naruto, mais il s’est retiré des affaires il y a quelques années. C’est alors que les jeunes cadres du clan ont commencé à montrer leurs ambitions et à concourir pour le poste de Lieutenant, espérant eux aussi baigner dans la lumière du pouvoir. Il y en avait un qui était parti avec une longueur d’avance, Hero [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.118 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174234 ★