Seven Deadly Sins

Seven Deadly Sins

Les Seven Deadly Sins sont un groupe de guerriers dont la puissance dépasserait celle des plus puissants Chevaliers Sacrés, responsables de la sécurité du Royaume. En plus de la crainte qu'ils inspirent, cette force démesurée leur valut la responsabilité de l'assassinat du général des Chevaliers Sacrés.
Depuis ce terrible évènement, ils sont recherchés activement par les Chevaliers Sacrés qui se sont octroyés une multitude de droits sur le royaume de Britannia.

Synopsis soumis par Hei

Misaki Kuno (Hawk), Sora Amamiya (Elizabeth), Yuuki Kaji (Meliodas), Aoi Yūki (Diane), Jun Fukuyama (le Roi), Mamoru Miyano (Gilthunder), Tatsuhisa Suzuki (Ban)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Seven Deadly Sins
  • Editeur: Netflix (VOD)

Critiques des membres

#Par nerokarin le 17-03-2016

6
Seven Deadly Sins: Le nom est classe

Le Nekkestu est un genre dont les codes sont aujourd'hui gravés dans l’esprit de tous ceux qui ont un jour eu l'occasion de s’asseoir devant un Dbz, Yu yu hakusho, One piece ou autre. Au delà de certaines contraintes d'écriture que les auteurs vont volontairement s'imposer pour se conformer aux attentes du public ( ou parce qu'ils en ont envie), et quelques themes récurrents, le Nekketsu reste un terrain d'expérimentation assez vaste, qui n'a le plus souvent pour limite que l'imagination de la personne qui tiens le stylo. C'est dans cette dynamique que s'est battit au fil des ans un genre prolifique, avec beaucoup de tatane, beaucoup d'amitié, et beaucoup de Louis d'or à la clé. Etant moi [...] Lire la critique

#Par orphée le poète le 13-08-2015

9
Un hommage au shonen honnête et maîtrisé

Le schémas du shonen classique avait déjà été instauré dans les années 80 grâce à des œuvres phares comme "Dragon Ball" ou "Jojo's Bizarre Adventure". Durant le début des années 2000, le shonen explose littéralement en s'imposant comme maître des ventes. En France, les trois mangas les plus vendus proviennent encore de cette époque (One Piece, Naruto et Fullmetal Alchemist). Parmi les manga shonen que je connais, "One Piece" sort en 1997 et renouvelle intégralement le genre, devenant une référence en la matière et battant instantanément et encore toutes les ventes. Reprenant les codes de Dragon Ball (monde fantastique entièrement dédié à l'oeuvre, montée en puissance, héro un brin naïf, [...] Lire la critique

#Par GTZ le 10-08-2015

7
Nanatsu no Taizai - Les Sept Dieux de la Tatanne.

Nanatsu, c'est simple, c'est efficace. Y a un mec y s'appelle Meliodas, y protège une princesse contre des méchants, des chevaliers fourbes appelé Chevalier Sacré. Y sont balaises les chevaliers, y en a certains s'ils s'y mettent vraiment ils peuvent casser un tout petit pays, enfin c'est leur rêve un peu à tous de pouvoir le faire. Et pour cela, ce bon vieux Meliodas, qui lui dès qu'on le voit, on sait direct qu'il connait le Bro Code, pour aider la princesse va rassembler ses copains copines, les Sept Péchés Capitaux. Car même si lui il peut vraiment casser un petit pays, il garde la tête froide et il est partageur, il connait le Bro Code, il fait croquer les copains quand il se [...] Lire la critique

#Par papapollz le 28-06-2015

10
The Seven Deadly Sins - La grosse claque de 2014

Mon dieu, je crois que nous avons là un nouveau chef d’œuvre issu de la japanimation. Cette série possède toutes les caractéristiques requises d'anime qui troue le cul !!! Ouais je suis certes un peu vulgaire, mais regarder une telle tuerie vous ferais oublier un suppositoire de la taille d'un poing. Et pourquoi ça ? Le scénario de Nanatsu no Taizai est parfaitement écrit, fluide et compréhensif. Il n'est pas d'une originalité sans faille bien sûr, mais se qui fait sa force, c'est la manière dont il se déroule. ça va vite, très vite, et pourtant cette série est asses posée. Ce que nous pouvons reprocher à la plus part des séries japonaise, c'est une certaine lenteur dans leur [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.063 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.128157 ★