Non Non Biyori (TV 1)

Non Non Biyori (TV 1)

Hotaru vient de déménager avec ses parents depuis Tokyo dans la campagne profonde.
Sa nouvelle école ne compte en tout et pour tout que cinq élèves, elle-même inclue, tous à des niveaux différents.

Elle découvre petit à petit la vie campagnarde et ses nouvelles camarades de classe.

Synopsis soumis par Down

Ayane Sakura (Natsumi Koshigaya), Kana Asumi (Komari Koshigaya), Kotori Koiwai (Renge Miyauchi), Rie Murakawa (Hotaru Ichijô)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Non Non Biyori
  • Editeur: Crunchyroll (VOD)

Critiques des membres

#Par Down le 12-04-2014

7
Tranche de vie campagnarde

Non Non Biyori appartient à un espèce de sous-genre de la tranche de vie, qui ces dernières années a été exploité encore et encore. Le principe consiste à constituer un groupe de jeunes filles aux personnalités diverses, à planter un décor qui sera l'élément original de l'animé, et à suivre leur vie quotidienne, avec une dose plus ou moins importante d'absurde, d'humour, de poétique. Facile à faire, difficilement excellent mais rarement totalement mauvais, depuis la popularité de séries comme Lucky Star ou Hidamari Sketch, bref depuis 2007 où il y'en a eu des wagons, on en retrouve régulièrement. On a vu la version randonnée, la version école d'art, la version procrastination, la version [...] Lire la critique

#Par dahu le 06-03-2014

7
Une série pour les buveurs de tisane

Non Non Biyori, série de 12 épisodes produite par des studios Silver Link assez loin de leur registre habituel est l’archétype du dessin animé contemplatif. A ce titre, elle présente de nombreux points qui peuvent être autant des qualités que des défauts selon si on aime ou non ce genre de récits. Cet aspect particulier mis au point, commençons par ce que j'appellerais les défauts objectifs de Non Non Biyori. On a tout d'abord la présence de quelques clichés et facilités d'écriture qui ont la fâcheuse tendance à nuire à l’atmosphère générale de l'anime. Ils ne prennent tout de même pas une grande place et on notera surtout un quiproquo improbable et un protagoniste féminin présentant un [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.034 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.175919 ★