Ore Wo Suki Nano Wa Omae Dake Ka Yo

Ore Wo Suki Nano Wa Omae Dake Ka Yo

Kisaragi est un lycéen ordinaire qui s'efforce de toujours paraître gentil, poli et souriant. Ses efforts paient enfin lorsqu'il est invité à un rendez-vous galant avec Akino, la présidente du conseil des élèves. Akino avoue alors à Kisaragi ses sentiments... qu'elle a pour son meilleur pote Taiyo, le capitaine du club de baseball de l'école.

Dégoûté, Kisaragi se retrouve alors obligé d'aider Akino à se mettre en couple avec Taiyo pendant que lui reste seul à ruminer sa haine. Jusqu'au moment où il est interpellé par Sanshokuin, la fille de la bibliothèque, qui voudrait sortir avec lui. Le problème, c'est que Kisaragi n'a absolument aucune envie de se rapprocher de cette meuf bizarre.

Synopsis soumis par Deluxe Fan

Daiki Yamashita (Amatsuyu "Jorō" Kisaragi), Haruka Shiraishi (Aoi "Himawari" Hinata), Haruka Tomatsu (Sumireko "Pansy" Sanshokuin), Sachika Misawa (Sakura "Cosmos" Akino)

  • Ore Wo Suki Nano Wa Omae Dake Ka Yo - Screenshot #1
  • Ore Wo Suki Nano Wa Omae Dake Ka Yo - Screenshot #2
  • Ore Wo Suki Nano Wa Omae Dake Ka Yo - Screenshot #3
  • Ore Wo Suki Nano Wa Omae Dake Ka Yo - Screenshot #4
  • Ore Wo Suki Nano Wa Omae Dake Ka Yo - Screenshot #5
  • Ore Wo Suki Nano Wa Omae Dake Ka Yo - Screenshot #6
  • Ore Wo Suki Nano Wa Omae Dake Ka Yo - Screenshot #7
  • Ore Wo Suki Nano Wa Omae Dake Ka Yo - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par GTZ le 23-03-2020

4
Oremachin - Un truc moyen.

C'est moyen ça. C'est comme l'élève qu'en fout pas une, genre le minimum, qu'est dans la survie constante, qu'a dix de moyenne grâce à l'art plastique et à l'EPS. Oresuki c'est moyen. L'histoire est à moitié intéressante, c'est à moitié drôle, les personnages sont à moitié sympathiques, l'autre moitié t'as envie de les tuer. Sur l'ensemble il n'y a que la moitié qui vaut le coup d'être regardé, la première. Le reste plonge dans un coma cathartique où la léthargie accompagne le visionnage, transporté par les couleurs et les voix criardes de nos protagonistes à moitié impliqués, amenant progressivement l'oublie de la raison initiale qui nous a poussé à dépasser le premier [...] Lire la critique

#Par Deluxe Fan le 30-12-2019

5
ORESUKI — Le jeu de l’amour et du harem

Pour ma dernière critique de l’année, et de la décennie même, j’avais à choisir entre l’adaptation de Vinland Saga dont la diffusion vient de se terminer ou alors Ore Wo Suki Nano Wa Omae Dake Ka Yo. J’ai donc réfléchi à ce qui intéresserait le plus le lectorat d’Anime-Kun, ce qui méritait le plus qu’on lui consacre un texte, et la réponse m’est apparue assez rapidement. Ore wo Suki Nano Wa Omae Dake Ka Yo ("Est-tu la seule à m’aimer") est donc une adaptation de light novel comme il en sort vingt-cinq chaque saison et qui finissent généralement dans l’indifférence générale et méritée d’un public qui lentement mais sûrement commence à étouffer de ce genre de production, obligé de naviguer [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.063 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.194284 ★