Perfect Blue

Perfect Blue

Mima est la leader du groupe "Les Chams", alors sur une pente ascendante de leur carrière. Mais elle décide de quitter soudainement ce groupe afin de prendre un tournant dans sa carrière professionnelle, et donc se consacrer à une vie d'actrice. Mais ceci est perçu comme un acte de trahison par certains fans qui souhaitaient qu'elle reste dans le groupe. Ainsi, elle commence à être harcelée...

Synopsis soumis par grabouh

Junko Iwao (Mima Kirigoe)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Perfect Blue
  • Editeur: HK Video, Seven 7
De Perfect Blue à Millennium Actress : Satoshi Kon et ses actrices » Publié le 16-10-2012

Mima Kirigoe et Chiyoko Fujiwara. Deux actrices de fiction à différentes époques. Deux femmes aux aspirations complexes dont Satoshi Kon a mis en scène les courses et les états d'âme en usant tout son génie. Retour sur deux films d'exception. Lire l'article

  • Perfect Blue - Screenshot #1
  • Perfect Blue - Screenshot #2
  • Perfect Blue - Screenshot #3
  • Perfect Blue - Screenshot #4
  • Perfect Blue - Screenshot #5
  • Perfect Blue - Screenshot #6
  • Perfect Blue - Screenshot #7
  • Perfect Blue - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Henzo le 14-08-2014

8
Schizophrénie fatale

En ce bel été, Perfect Blue m'a semblé être un bon film à visionner pourquoi pas. Film culte dans la japanimation, je me demandais ce qu'il valait encore de nos jours, mais surtout je voulais voir de mes propres yeux ce qui constituait son succès. La difficulté d'assumer son image. Le film date de 1997, autant dire que les graphismes ne sont pas au top mais tout de même corrects. Au contraire, le chara-design est soigné et le personnage principal Mima a des traits bien travaillés, rendant à l'écran une bien jolie jeune femme voulant pour survivre dans le show-business, se reconvertir en actrice au détriment de ses fans qui aimaient son groupe de musique. Oui mais voila, même si le [...] Lire la critique

#Par Kanapeach le 03-01-2012

7

Perfect Blue, du Satoshi Kon, du vrai. J’ai beaucoup entendu parler de Perfect Blue, beaucoup de conseils élogieux, mais vaut-il tout ce tapage ? Autant ne pas tourner autour du pot, la réponse est oui, mais son âge commence à se faire ressentir. Tout commence doucement, le temps de nous présenter les personnages principaux, avant que l’ensemble ne sombre dans un thriller psychologique des plus réussis et des plus fouillis. Ainsi donc, comme l’explique le synopsis, notre protagoniste principale, Mima, décide de mettre fin à sa carrière d’idole dans le but de percer dans le métier d’actrice. Mais ce choix ne plaît pas à tout le monde et va finir par être traquée par un fan un peu trop [...] Lire la critique

#Par SoulJapanExpress le 16-06-2011

9

C'est la première fois que je visionne une animation qui maitrise autant le genre thriller. Les éléments : peur, frisson, violence, gore, névrose, hallucination (…) ont bénéficié d’un travail excellent auquel je ne m’attendais pas. La surprise fut donc agréable. Le scénario réussit à emmener le public où il le souhaite. Présentation de l'environement, mise en scène progressive, une atmosphère pesante s'installe au et fur et à mesure que la trame se développe. Comme une machine dont les rouages s'activent lentement puis adoptent une cadence de plus en plus régulière pour finalement accélérer frénétiquement. C'est exactement ce qui fait le succès des thrillers et ce film a su y ajouter [...] Lire la critique

#Par illidark58 le 12-08-2010

6

Je tiens à dire que : "Perfect Blue est destiné avant tout à un public adulte." ne revient pas à dire "Certaines scènes peuvent être très dures" mais plutôt "Déconseillé aux moins de 18 ans"... Tel un GTA, on retrouve limite le slogan "Sexe, sang et violence gratuite", il ne manque plus que les insultes et la drogue et le compte est bon... J'ai regardé ce film hier avec ma mère car on se fait des soirées cinéma de Miyazaki à Paprika en passant par le Tombeau des lucioles, et je vous le dit tout de suite : elle a détesté Chihiro à cause des parents qui bouffent comme des porcs, du fantôme qui recrache tout ce qu'il avale et compagnie... Et là, ce n'est pas un film qu'elle aurait dû [...] Lire la critique

#Par Tiz le 28-01-2009

7

Perfect Blue est un véritable thriller psychologique mélangeant plusieurs thèmes habilement liés autour de la descente aux enfers d’une idole. Descente aux enfers qui se déroule en plusieurs phases chacune amenant sont lot de péripéties. La première phase commence à partir du moment où Mima cesse d’être chanteuse. Elle est marquée par l’accroissement du sentiment d’insécurité lié à deux choses : les lettres de menace et l’existence d’un site Internet traitant de sa vie privée. Même si ces deux choses sont vecteurs de sentiments antagonistes : haine pour l’un et affection/ admiration pour l’autre, elles jouent de façon combinée sur les nerfs de la pauvre chanteuse. C’est le mélange du [...] Lire la critique

#Par El Nounourso le 19-11-2007

8

Ca faisait longtemps que j'avais envie de découvrir le premier Satoshi Kon... c'est désormais chose faite ! Vraiment, nous avons là un très grand film doté de multiples qualités, autant sur le fond que sur la forme. Pour un film datant de 1997, traiter les dérives d'internet est déjà visionnaire, mais le film se concentre surtout sur les troubles psychologiques d'une chanteuse à succès qui "trahit" ses fans en passant au cinéma. La frontière entre menaces réelles et paranoïa sera de plus en plus indiscernable, et même le spectateur ne sait pas toujours ce qui relève de l'imaginaire ou de la réalité. La schizophrénie progressive de Mima est parfaitement rendue, pour cela le réalisateur [...] Lire la critique

#Par Starrynight le 16-03-2007

8

Dès Perfect Blue, Satoshi Kon nous montre qu’il affectionne les histoires où réalité, rêves et souvenirs s’entremêlent, caractéristique que l’on retrouvera dans ses réalisations suivantes, comme Millenium Actress ou Paprika. Qu’est-ce qui est simulé, qu’est-ce qui est réel ? Telle scène est-elle un rêve prémonitoire, un complot manigancé contre Mima ou bien représente-t-elle l’angoisse de la jeune femme ou encore son amère désillusion ? Dans ce film s’ajoutent des touches de folies ou de schizophrénie qui multiplient encore les possibilités. Ce brode un récit de harcèlement, de violence indirecte, de perte de repères, d’hallucinations. La frontière indistincte entre la vraie vie de Mima [...] Lire la critique

#Par TaRaM le 15-06-2005

9

Perfect Blue est l'un des meilleurs films animes que j'ai vus. Il y a tout dans ce film: un très bon rythme, très beau à regarder, une bonne bande son et surtout, une excellente histoire (qui nous change pour une fois des mondes futurs ou passés où se déroule la plupart des animes). Vraiment regarder cet anime est tout une expérience.   Ce film se distingue surtout par son histoire qui vous transporte dans une intrigue et un suspense dignes d’un film hitchcockien. La réalisation est très bonne avec des cadrages réussis. Le film contient des scènes très osées et qui touchent les valeurs morales de chacun d’entre nous et qui nous laissent réfléchir sur nos limites et nos [...] Lire la critique

#Par grabouh le 10-08-2004

8

Perfect Blue est un thriller déboussolant, dû à son scénario qui plonge le spectateur dans une réflexion sur l'identité de chacun, mais aussi dû à son montage qui déstabilise la vision correcte de ce film. En effet, à un moment donné, on n'arrive plus à distinguer la réalité du rêve. Satoshi Kon a fait un très bon boulot sur l'application du scénario (plans magnifiques sur des scènes qui doivent être difficiles à cadrer en particulier...). Dans le dessin général, c'est du joli à regarder, mais c'est tout de ce qu'il y a de plus classique tout de même dans le monde de l'anime... La perspective est très bien utilisée, sans abus. La bande sonore est correcte, tout dépend si on aime la [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.079 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.138992 ★