Sagrada Reset

Sagrada Reset

La ville de Sakurada au Japon a une particularité : la moitié de ses habitants naissent avec des pouvoirs. Des pouvoirs souvent étranges et en apparence inutiles, que les habitants finissent par oublier dès qu'ils quittent la ville pour s'intaller ailleurs.

Kai Asai est un jeune garçon qui dispose du pouvoir de se souvenir parfaitement de tous les évènements qui lui sont arrivés dans sa vie, jusqu'au moindre détail. Il fait la rencontre de Haruki, qui elle a la capacité de "reset", c'est-à-dire de remonter le temps jusqu'à trois jours dans le passé. Mais comme ses souvenirs disparaissent en même temps qu'elle utilise son pouvoir, ce dernier est plutôt inutile.

Seulement, Kei se rend compte qu'il retient ses souvenirs même après avoir remonté le temps, ce qui lui permet de modifier le passé et donc de changer le cours des évènements. Kei et Haruki décident alors d'associer leurs pouvoirs pour aider les habitants de Sakurada.

Synopsis soumis par Deluxe Fan

Aoi Yūki (Sumire Souma), Kaito Ishikawa (Kei Asai), Kana Hanazawa (Misora Haruki)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Sagrada Reset

Critiques des membres

#Par GTZ le 24-02-2019

7
Sagrada Reset - XXX Men.

C'est une belle anime de blabla ça. Vous voyez les animes de blabla. Où il y a des gens y blablatent des épisodes entiers, et il y a un truc magique qui se passe, nous spectateur on trouve ça cool. Au lieu qu'on ait envie de se tirer une balle tellement y parlent les gens, non non, on est fan, on écoute, on essai même de comprendre ce qu'ils racontent ! Bah Sagrada Reset c'est un peu ça. Dans une ville un peu spéciale, au Japon, les gens de ce patelin, ils ont des pouvoirs. Pas des trucs de ouf, enfin ça dépend, mais des petits pouvoirs façons : remonter le temps, mémoire absolu, invincibilité, des trucs cool quoi. Mais bon parfois, vu que c'est des gens normaux qu'ont ces [...] Lire la critique

#Par Duna le 24-09-2017

7
Sagrada Reset - Une sacrée prise de tête

Imaginez une ville dont chacun des habitants possède son propre pouvoir surnaturel. Ouais, ouais, déjà-vu, et pas qu'une fois... Sauf qu'ici (enfin, là), ces aptitudes, plus ou moins puissantes, sont généralement peu utiles. Et disparaissent de la mémoire même de son utilisateur si jamais celui-ci quitte l'enceinte de cette ville, Sakurada. Ajoutez à cela des héros sans expression, et qui semblent également être dépourvus d'émotions tant leurs paroles et leurs corps sont dirigés par la Raison. Tadaaam ! Hey, partez pas tout de suite ! (Je sais que je peux pas vous en empêcher, mais quand même). Alors nous avons Kei, alias le mec parfait ou le héros moyen, un Light Yagami en mode [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.058 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.154476 ★