Saint Seiya - The Lost Canvas

Saint Seiya - The Lost Canvas

L'histoire se déroule lors de la précédente guerre sainte, 200 ans avant celle bien connue de Seiya et de ses autres collègues chevaliers de Bronze popularisés par la série "Les Chevaliers du Zodiaque".

Hadès, le dieu des Enfers, s'empare du corps d'un être au cœur pur et veut apporter le bonheur au monde en supprimant toutes ses imperfections : toutes formes de vie, humains en premiers lieux. Les morts ne souffrent pas. Heureusement, les hommes peuvent compter sur le soutien de la déesse Athéna réincarnée dans le corps d'une jeune fille. Elle guide ses Chevaliers de bronze, d'argent et d'or pour combattre l'armée des Surplis d'Hadès.

Le destin voudra que Tenma, Alone et Sasha, trois jeunes orphelins amis, se retrouvent au cœur de ce conflit éternel entre l'ombre et la lumière.

Synopsis soumis par Afloplouf

Hirano Aya (Sasha/Athena), Kakihara Tetsuya (Pegasus Tenma), Shimono Hiro (Alone/Hades), Mizuki Nana (Pandora), Abe Atsushi (Unicorn Yato), Kobayashi Sanae (Yuzuriha), Miki Shinichiro (Aries Shion), Miyake Kenta (Libra Dohko), Tsuboi Tomohiro (Hypnos)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Saint Seiya The Lost Canvas
  • Editeur: AB Groupe, Mangas
  • Saint Seiya - The Lost Canvas - Screenshot #1
  • Saint Seiya - The Lost Canvas - Screenshot #2
  • Saint Seiya - The Lost Canvas - Screenshot #3
  • Saint Seiya - The Lost Canvas - Screenshot #4
  • Saint Seiya - The Lost Canvas - Screenshot #5
  • Saint Seiya - The Lost Canvas - Screenshot #6
  • Saint Seiya - The Lost Canvas - Screenshot #7
  • Saint Seiya - The Lost Canvas - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Enkidu le 30-03-2015

8
The Lost Canvas : Alone in the Dark

Etant particulièrement fan de la série originelle Saint Seiya, ce n'est cependant que très récemment que je me suis mis à m’intéresser à tout ce qui gravitait autour. Il était donc naturel que je me tourne vers The Lost Canvas, qui s'attèle à dépeindre l'une des innombrables guerres contre le seigneur des Ténèbres, le dieu Hadès. Notre histoire commence au XVIIIè siècle, nous suivons les péripéties d'Alone et Tenma, deux orphelins empreint d'une grande amitié. Tenma est fougueux et bagarreur tandis qu'Alone, au caractère plus calme et doux, s'attèle à protéger la vie et aussi à peindre la nature environnante. Malgré une extrême pauvreté et des jours difficiles, ils vivent heureux... [...] Lire la critique

#Par Anon le 17-11-2014

8
The Lost Canvas - Aux armes, Chevaliers !

Je ne fais pas partie des gens dont l'enfance a été bercée par le fameux "Saint Seiya : les Chevaliers du Zodiaque". Et à vrai dire, cette série n'a jamais eu grand attrait à mes yeux. Pourquoi, alors, ai-je tenté The Lost Canvas ? Tout simplement parce que c'est beau. Eh ouais, m'en fallait pas plus. Donnez moi un chara design superbe qui parvient à rendre des hommes efféminés à la longue chevelure totalement virils, et je vous réponds que je me lance direct. Qui plus est, fondamentalement, même sans vraiment connaitre l'histoire de CDZ ( qui est cependant assez célèbre pour que les plus incultes dont je fais partie en connaissent un vague résumé ) The Lost Canvas étant un préquel, il [...] Lire la critique

#Par mimykiss le 26-01-2013

9

Tout ce que je trouve à dire sur lost canvas c'est "Agréable surprise", en effet les chevaliers du Zodiaque étant culte, il fallait que je juge par moi-même. Alors j'ai choisi celui pour ses graphismes qui sont de très de bonne qualité par rapport à ses prédécesseurs. Pour commencer, les 5 premières minutes promettent une histoire épique.Ont découvre 2 orphelins qui protègent un petit chiot face à des voyous. Cette scène à son importance car se sont ses deux amis d'enfance qui deviendront des rivaux du destin. Le Dieu des enfer Hadès et Tenma alias Pégase chevalier protecteur de la déesse Athéna. On apprendra par la suite que ses orphelins sont à l'origine un trio, et oui, la grande [...] Lire la critique

#Par nic la nique le 01-03-2011

7

Fan de Saint seiya depuis les prémices, je ne pouvait passer a coté de " The lost canvas", qui nous emmène deux siècles avant les aventures de Seiya, notre héros de la première série. Quelle belle surprise! Tout ce qui a fait de Saint seiya ce que c'est aujourd'hui est présent dans cette suite, a savoir le coté mystique et héroïque bien entendu, le choix de scénario expéditif qui donne cette impression de mythologie, des combats dont on se souviens également. Mais surtout, c'est très beau visuellement, magnifiques couleurs et effets de lumières, décors sympa et design fidèle. Le scénario quand a lui est mieux que d'habitude je trouve, l'histoire du nouveau corps d'hades est [...] Lire la critique

#Par Afloplouf le 07-06-2010

7

Ah Saint Seiya, plus connu sous le nom des "Chevaliers du Zodiaque" dans nos contrées, c'est toute mon enfance qui ressurgit. Aussi l'idée d'un prélude est-elle, au moins sur le papier, une idée qui attirait mon regard. Malheureusement le résultat est bien trop timide. Faut-il y voir l'ombre de Kurumada qu'on sait très jaloux sur son œuvre et qui aurait bridé le nouvel auteur ou bien l'auteur lui-même qui a manqué d'ambition ? Le gros déficit se situe au niveau des personnages. On y retrouve les chevaliers de l'époque, différents que l'on connait mais différents vraiment ? J'entends la réponse toute trouvée que les Armures choisissent leur porteur et qu'il est donc cohérent de retrouver [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.04 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.195585 ★