Steins Gate (Film)

Steins Gate (Film)

Le film propose une suite à la série et se déroule un an après les événements survenus dans celle-ci. Nous y retrouvons nos deux protagonistes inventeurs du D-mail qui vont devoir se confronter une nouvelle fois au SERN et ce, en utilisant leur fameuse invention pour modifier les événements du passé et du futur.

Synopsis soumis par Hei

Tamura Yukari (Amane Suzuha), Momoi Haruko (Faris Nyan-Nyan), Seki Tomokazu (Hashida Itaru), Gotou Saori (Kiryuu Moeka), Imai Asami (Makise Kurisu), Miyano Mamoru (Okabe Rintarou), Hanazawa Kana (Shiina Mayuri), Kobayashi Yuu (Urushibara Ruka)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Steins;Gate
  • Editeur: Dybex

Il est recommandé d'avoir vu la série TV éponyme, Steins;Gate, avant de regarder ce film.

Critiques des membres

#Par nerokarin le 15-05-2014

5
Le choix de Steins;gate est flou... Divergence critique.

La thématique du voyage dans le temps a malheureusement de plus en plus de mal à se frayer un chemin hors de l'imaginaire d'un auteur de talent pour venir s'étaler joyeusement sur nos écrans. Cela s'explique par la complexité de la réflexion et le nombre incroyable d’inconsistances qu'on peut observer dans un pareil récit. C'est en 2011 que débarque Steins;Gate, avec une histoire de micro ondes, de mad scientist, et surtout de bidouillage du temps, et le résultat était au rendez-vous. Fuka Ryôiki no Déjà vu a donc la lourde tache de succéder à un excellent animé qui se suffisait déjà très bien à lui même. Un an après le événements de la série animée, la clique d'Okabe Rintarou se [...] Lire la critique

#Par XenRoxas le 14-02-2014

10
« Si c’est le choix du Steins Gate »

Steins;Gate: Fuka Ryôiki no Déjà vu nous arrive enfin dans nos contrées après la longue attente bien connue des films japonais sortis uniquement en salle. Il est d’abord absolument nécessaire d’avoir vu l’anime pour ne pas être totalement perdu dans les nombreux raccords y étant fait, le film se plaçant comme une suite chronologique et complétant la fin de l’anime et de l’oav: Egoistic Poriomania. Et tant mieux, car le film est fait pour ceux ayant aimé la série. Vous n’avez pas aimé Steins Gate où vous l’avez trouvé surestimé par le public, vous n’aimerez très probablement pas son film dans ce cas. On retrouve la même ambiance, les mêmes personnages, les mêmes mécaniques [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.032 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.163030 ★