The Promised Neverland (TV)

The Promised Neverland (TV)

Emma, Norman et Ray sont tous les trois pensionnaires dans un orphelinat. Leur vie s'organise comme celle d'une famille, surtout pour Emma qui met un point d'honneur à s'occuper des plus jeunes. Tous sont dans l'attente d'une famille d'accueil, mais pour l'heure, ils partagent leur existence entre des jeux et des épreuves intenses, durant lesquelles on teste leurs capacités intellectuelles.

Mais le départ d'un enfant est toujours un grand déchirement. Surtout que jamais un ancien pensionnaire n'envoie de ses nouvelles. Le soir où Conny, une petite fillette, quitte l'orphelinat, elle oublie sous le coup de l'émotion sa peluche. Emma et Norman courent dans la nuit pour la lui rendre avant qu'elle ne quitte le domaine.

Ils découvrent alors une vérité horrifiante. Ils doivent s'échapper, à tout prix. Et vite.

Synopsis soumis par Minuit

Maaya Uchida (Norman), Mariya Ise (Ray), Sumire Morohoshi (Emma), Ai Kayano (Anna), Ari Ozawa (Conny), Hiyori Kono (Phil), Lynn (Gilda), Mari Hino (Thoma), Nao Fujita (Krone), Shinei Ueki (Don), Shizuka Ishigami (Nat), Yuko Kaida (Isabella), Yuuko Mori (Lannion)

Promised Neverland – C’est fini les jeux d’enfants » Publié le 31/01/2019

Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas. Si le loup y était, il nous mangerait. Promised Neverland c'est l'histoire des comptines et d'enfants qui vivent heureux ensemble bien qu'ils soient orphelins. Emma, Norman et Ray, les aînés, feront tout pour protéger leur famille.

  • The Promised Neverland (TV) - Screenshot #1
  • The Promised Neverland (TV) - Screenshot #2
  • The Promised Neverland (TV) - Screenshot #3
  • The Promised Neverland (TV) - Screenshot #4
  • The Promised Neverland (TV) - Screenshot #5
  • The Promised Neverland (TV) - Screenshot #6
  • The Promised Neverland (TV) - Screenshot #7
  • The Promised Neverland (TV) - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Isindu le 15-04-2019

6
Prison Break, saison 1

Le Pays Imaginaire, vous savez, là où habite Peter Pan, est un véritable idylle. Le bonheur est réel pour tous les enfants. À Grace Field, il n'y a même pas de pirate, c'est pour dire qu'il n'y a aucun désagrément. Le seul adulte est la mère aimante, appréciée de tous. Toutefois cette utopie n'est que que de façade, ce monde est une cage dorée. Le bémol de taille est que le dehors n'est pas le monde des adultes, mais celui des croquemitaines, des affreux monstres qui dévorent les enfants. Les douze épisodes de cette série nous racontent la fuite de l'orphelinat qu'est Grace Field. Le but de la tête pensante, la rouquine Emma, est de sauver tout le troupeau, l'ensemble des enfants de [...] Lire la critique

#Par Sacrilège le 31-03-2019

7
Leaving Promised Neverland

Posons les bases de cette critique : - Je n’ai pas lu le manga et ne ferai aucune comparaison entre l’adaptation et l’œuvre originale - Je ne suis pas douée pour juger la technique et j’en ferai donc plutôt une appréciation globale, jaugeant à la place un ressenti quant au visionnage de la série Je mentionne mon manque de faculté de discernement quant aux aspects techniques à bon escient. Ce n’est pas mon truc et j’ai toujours beaucoup de difficultés à discerner un bon d’un mauvais chara-design (dans la limite du raisonnable). Je préfère généralement me concentrer sur l’intrigue et l’avancement de l’histoire, quitte à ne pas identifier des problématiques de couleurs ou d’agencement de [...] Lire la critique

#Par Minuit le 28-03-2019

5
The Promised Neverland – La ferme aux animaux

Il aurait fallu habiter dans une grotte depuis au moins six bons mois pour ne pas avoir entendu mille fois combien The Promised Neverland est génial, haletant, la nouvelle étoile filante du Weekly Shounen Jump. Il était donc évident que l’adaptation animée n’allait pas tarder. Et elle n’a pas tardé en effet. La première chose que l’on regarde dans une adaptation, c’est à quoi ça ressemble. Pour une fois, ce n’est pas très difficile : ça ne ressemble à rien. C’est au mieux dégueulasse. Dans une série qui mise sur la tension, sur l’ambiance, on s’attend à un peu de subtilité et d’application. A la place, on a le droit à une photographie immonde, à des arrière-plans d’une laideur indicible [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.037 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.159186 ★