Yamato Nadesico Shichihenge

Yamato Nadesico Shichihenge

Quatre jeunes et beaux garçons, Kyohei, Ranmaru, Takenaga et Yukinojoh logent dans une grande demeure. Un jour, la propriétaire de cette résidence leur lance un défi. S'ils parviennent à transformer Sunako, sa chère nièce, en une jeune fille respectable, ils gagneront le droit de résider gratuitement dans sa demeure. En cas d'échec, le prix de leur loyer sera triplé. Ayant un sens inné de la séduction, ils acceptent l'offre mais lorsque Sunako arrive, les quatres garçons découvrent que la mission ne sera pas aussi simple qu'ils ne le pensaient ...

Synopsis soumis par The_Fan

Hirofumi Nojima (Ranmaru Morii), Shoutarou Morikubo (Kyohei Takano), Tomokazu Sugita (Takenaga Oda), Yukiko Takaguchi (Sunako Nakahara), Yuuya Yamauchi (Yukinojoh Tohyama), Mai Nakahara (Noi Kasahara), Norihisa Mori (Hiroshi), Yuka Komatsu (Sunako's Aunt)

Liste non exhaustive de produits dérivés de l'anime :

  • Yamato Nadesico Shichihenge - Screenshot #1
  • Yamato Nadesico Shichihenge - Screenshot #2
  • Yamato Nadesico Shichihenge - Screenshot #3
  • Yamato Nadesico Shichihenge - Screenshot #4
  • Yamato Nadesico Shichihenge - Screenshot #5
  • Yamato Nadesico Shichihenge - Screenshot #6
  • Yamato Nadesico Shichihenge - Screenshot #7
  • Yamato Nadesico Shichihenge - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Oceuss le 03-07-2014

8

Yamato Nadeshico est un animé assez spécial, qui ne plaira clairement pas à tout le monde (à voir les notes des critiques) car son concept et sa réalisation sont assez spéciaux. Personnellement je l'ai adoré. Pourquoi ? Parce que cet animé est pour moi un gros troll des japonais en eux-mêmes avec un humour bien dosé si tant est qu'on apprécie cette forme de moquerie (ou qu'on comprenne que c'en est une, ce qui n'est pas forcément le cas de tout le monde). L'exemple le plus probant est le chara design. Les personnages sont censés être quatre des plus beaux garçons du Japon. On va être franc, le style utilité qui consiste à sortir la féminité est absolument ridicule (les lèvres [...] Lire la critique

#Par Serleena le 29-12-2011

7

Yamato Nadeshico Shichihenge est mon dernier petit coup de coeur. Pourtant l'anime est loin d'être parfait, mais je n'ai pas su résister à son humour mordant et son propos original qui apporte une grande bouffée d'air frais au genre (le shôjo). En lisant le résumé, je me suis très vite fait le film dans ma tête: une jeune fille effrayante que quatre bishos étincelants (Edward n'a qu'à bien se tenir!) doivent transformer en lady, ça sent le piège à plein nez. Je m'étais déjà imaginé que notre héroïne ne tiendrait pas plus de deux épisodes en mode "cra-cra" et deviendrait vite une princesse courtisée par les quatre damoiseaux, parmi lesquels elle s'éprendra du plus beau, ce qui [...] Lire la critique

#Par SoulJapanExpress le 19-02-2011

4

Cette anime excelle dans la nullité. Et c'est tout un art! Expliquons-nous - Le scénario d'abord, on ne va pas dire que c'est nullissime mais bon. Le concept n'offre rien de pertinent et cela se ressent fortement dans la mise en scène. Vouloir transformer un soit disant laideron en lady et 4 bishos pourront se débarrasser de leur loyer. Etant donné que le chara-D n'est pas une merveille en lui-même très original, j'ai eu beaucoup de mal à identifier et à m'accrocher aux personnages. Les personnages masculins quant à eux ne semblent pas avoir de but significatifs même dans l'humour, ce qui aurait pas mal structuré le tout. Ils sont "beaux" et bêtes. Chaque épisode m'aura donné enve de [...] Lire la critique

#Par Profi le 12-02-2010

9

Pour faire court, on rit du début à la fin. Quand j'ai vu le synopsis j'me suis dit "Tiens ça doit être un petit anime sympa". Mais en faites c'est devenue mon anime préféré. L'arrivée de Sunako : Je me roulais par terre de rire. On est dans un decors digne d'un chateau, avec une musique d'aristochrates, des garçons plus beau les uns que les autres, et là tous d'un coup, une bestiole effrayante debarque. Et Sunako, c'est la touche de sombre dans tous ce lumineux. Quand il disent qu'il doivent la transformer en Lady, au début, On s'attend à une fille toute mignone mais super timide, qui va tout de suite tomber sous le charme du beau bagareur, mais non. C'est une fille que tout le monde [...] Lire la critique

#Par bouba le 04-10-2009

8

Doux jésus, je n'en reviens pas, tellement il était bon cet animé ! Parfois même, il m'arrivait de continuer de rigoler seule devant l'évier de la cuisine pendant que je faisais la vaisselle, simplement en repensant à une scène. Bon, d'accord, nos héros ont une drôle de tronche. Pour des personnages qui sont sensés être beaux, ils ne sont pas très bien dessinés. Les garçons, surtout, me semblent un peu trop féminins... Mais passé ce petit désagrément, on plonge avec délice dans la série. Mon personnage préféré ? Notre lady "Sunako". Sa première apparition, quand elle sortie du buisson à la manière de la fille-fantôme dans le film "The Ring" a été la cause de l'un de mes plus grands fous [...] Lire la critique

#Par nic la nique le 25-11-2008

8

Ah oui quand même! La première chose qui me viens a l'esprit, c'est que l'animation japonaise ça va loin de nos jours! Et dans le bon sens du terme! Car oui, j'ai été agréablement surpris par cette anime plutôt déroutante à première vue qui finalement est devenue une de mes séries préférées, et à l'annonce d'une deuxième saison, j'en saignais du nez de joie. Yamato Nadeshiko Shichi Henge, ou l'histoire de quatre jeunes gens radieux qui doivent transformer une jeune fille dite laide, mal dans sa peau et lugubre en une véritable "lady", dans le but de ne pas payer leur loyer! Oui, le scénario de base laisse perplexe. Mais dès les premières minutes on s'aperçoit que cette série [...] Lire la critique

#Par Nakei1024 le 05-01-2008

7

Le moins qu'on puisse dire après visualisation de l'intégralité de cette série, c'est qu'elle surfe sur la vague des séries totalement déjantées que l'on voit depuis quelques temps (School Rumble et Ouran High School Host Club pour ne citer que les plus marquantes). Les gags et l'humour s'enchaînent à 200 à l'heure, pour notre plus grand plaisir et notre amusement. Avec des personnages hauts en couleur quoique peu originaux (exception bien sûr de Sunako), il est clair qu'on n'a pas vraiment le temps de s'ennuyer, chacun présentant son lot de surprise, même quand on pense avoir plus ou moins fait le tour. En dehors du quatuor de bras cassés auquel on a confié la dure mission de faire [...] Lire la critique

#Par deedee le 03-01-2008

7

Un anime pour le moins... surprenant, qui, durant les 25 épisodes, oscille entre deux genres proches mais différents : l'humour (à répétition) et la parodie. L'histoire, en elle-même, ne casse absolument pas des briques. Quatre beaux garçons (ou censés l'être), sans parents chez qui habiter, logent dans un luxueux manoir, où une fille - leur parfait contraire - vient les rejoindre. On pourrait croire à une banale série harem. Mais là où Yamato Nadeshiko Shichi Henge fait fort, c'est dans la façon dont elle présente les choses. Il y a pour une fois une raison à [...] Lire la critique

#Par kuchiki byakuya le 26-12-2007

4

Voilà la grande déception du moment. Tout était là pour passer de bons moments mais il s'avère que l'animé est vide d'intéret. Changer une femme des ténébres en lady, voilà un pari bien original, qui laissait paraitre quelques situations comiques. Pour le comique, la dose est présente mais de mauvaise qualité. L'humour est bancal, pas toujours drole. L'explication est simple: tout est trop poussé à l'extréme ce qui finit, non seulement par ne plus être drole, mais en plus devenir énervant, même si quelques scènes sont rigolotes, sans plus. De plus, les [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.06 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.180355 ★