Pour goûter aux amours masculines (animation)

» Liste anime créée par Minuit le 22-05-2019 (dernière modification le 23-05-2019)

Si tu viens d'arriver ici et que tu n'as pas vu la première liste, c'est-à-dire la liste dédiée au manga, il est impératif que tu ailles y faire un tour : c'est ici.

L'animation n'a malheureusement pas été aussi féconde que le manga en matière d'amours masculines, puisque ce sont principalement des œuvres érotiques qui ont été adaptées (ou à défaut des œuvres qui ont été réduites à leur part érotique).

Cependant, votre dévoué s'est retroussé les manches pour essayer de trouver les dix titres en shounen-ai qui méritent d'être vus.

  • Série TV - 1982 - 49 épisodes

    Parodie nous voici. Le manga est déjà extraordinaire, mais le passage à l'animation est un véritable coup d'accélérateur pour cette comédie loufoque et débridée. On suit les aventures d'un jeune prince, prêt à tout pour séduire de beaux garçons... et asseoir sa domination sur le monde. Lucide, désopilant et fantastiquement inventif ! Seul bémol : encore en traduction.

  • OAV - 1987 - 1 épisode

    L'adaptation est évidemment disproportionnée par rapport au manga original : le (très) long chef-d'oeuvre de Keiko Takemiya. Mais on pardonnerait presque la brutalité de la réduction face à la réalisation racée et pertinente de Yasuhiko Yoshikazu, qui a su transcender avec peu de choses les parti-pris du manga et son univers esthétique.

  • OAV - 1992 - 1 épisode

    Si l'adaptation de Zetsuai est intéressante, c'est parce que le célèbre Kawajiri, spécialisé plutôt dans l'animation d'horreur, a participé à la création d'une ambiance très décalée par rapport au manga original, mais qui apporte sa propre cohérence. On note aussi une excellente bande son ; même si pour la substance de l'oeuvre, on se reportera volontiers au manga.

  • Série TV - 2000 - 13 épisodes

    Gravitation est l'archétype parfait du shounen-ai : il en cumule absolument tous les signes mais cumule bien. Si l'on passe la musique qui a parfois mal vieilli et les costumes ridicules qui vont avec, Gravitation est une série efficace, très drôle et sympathique à regarder. Rien de révolutionnaire, mais une série bien faite, qui est devenue un classique du genre.

  • Série TV - 2001 - 24 épisodes

    Une adaptation de luxe pour le manga de CLAMP, puisque c'est le grand Kawajiri qui est aux commandes, avec le studio Madhouse au sommet de sa gloire. Les puristes argueront que l'on perd pour beaucoup l'expressionnisme splendide du manga, mais les effets de composition de Kawajiri compensent largement ce manque pour offrir une adaptation grandiose.

  • Série TV - 2005 - 12 épisodes

    Une adaptation réussie du manga éponyme, qui fait le choix de s'émanciper pour une part des combats très peu intéressants pour se concentrer sur le personnage de Ritsuka, dont les passions sont décrites avec une sensibilité vibrante, bien supérieure à celle du manga. Le dernier épisode divise profondément les spectateurs. Il est le signe de l'échec ou du génie, selon.

  • Spécial - 2006 - 1 épisode

    Un court brillant et attentif qui narre tout en subtilité et en finesse les émois d'un jeune adolescent pour un de ses camarades. C'est pudique, sobre et terriblement sensible. L'animation, à base de rotoscopie, confère un rendu extrêmement intéressant à ces quelques minutes exaltées par un style franc et sans concessions.

  • OAV - 2011 - 3 épisodes

    On mentirait si l'on disait que les trois courts intitulés "Kono Danshi" sont des chef-d’œuvres. En fait, ce qu'ils racontent est très primaire. Mais si la psychologie des personnages est à peu près inexistante, la sensibilité à fleur de peau qui en émane combinée à la recherche graphique très intéressante suffisent à motiver le coup d’œil.

  • Film - 2016 - 1 épisode

    Une adaptation très lisse de l'oeuvre d'Asumiko Nakamura, mais qui a le bon goût d'en conserver l'unicité visuelle. La simplicité de la relation décrite est charmante et authentique, même si on la sent tiraillée par des envies strictement mercantiles. Il n'en reste pas moins que ce film est un très beau morceau d'animation, porté par quelques moments éclatants.

  • Série TV - 2019 - 11 épisodes

    Le dieu incontesté de l'animation (chut) Kunihiko Ikuhara signe une série originale sur le désir. Après s'être illustré brillamment (re-chut) dans les amours saphiques, il explore les sentiments masculins, le tout avec une subtilité dans la métaphore sexuelle qu'on lui reconnait bien : au programme, pénétration anale, orgasme prostatique et combats de sumo.

AK8.1.13 - Page générée en 0.029 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.168319 ★