Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Osaka lesson : Fuhgeddaboutit

» Critique du manga Azumanga Daioh par Shizao le
16 Octobre 2015
Azumanga Daioh - Screenshot #1

Un peu d'humour et de légèreté avec Azumanga Daioh d'Azuma Kiyohiko. En tout cas c'est ce que je recherche dans ce manga court et axé sur le slice of life et la comédie.

D'emblée on nous présente un univers simple : des lycéennes, cinq puis six plus précisément, et deux professeurs en guise de personnages principaux. Jusque là rien de bien original si ce n'est l'une des élèves, Chiyo, qui entre en seconde à seulement dix ans.

Une génie avec pour camarades deux sportives (Sakaki, Kagura), une tarée (Tomo) qui aime s'embrouiller avec une élève plutôt normale (Koyomi) et enfin une très... spéciale (Ayumu dit Osaka). Les deux profs, une de sport (Kurosawa) et une d'anglais (Yukari), étant le reflet je dirais de Koyomi et Tomo. De la diversité en vue donc et l'auteur ne s'est pas raté. Chaque personnage a son caractère, même lorsqu'ils ont des points communs (comme Sakaki et Kagura par exemple), ils sont très faciles à distinguer. Le manga se découpe en mois qui sont eux-même séparés en deux parties remplies d'histoires très courtes (souvent des oneshot). Vous l'aurez compris ça va donc assez vite et le manga couvre plusieurs années en peu de tomes. Après tout ce rythme constitue le coeur de l'histoire puisqu'il s'agit de suivre les lycéennes et leurs deux professeurs durant plusieurs années.

Azumanga Daioh - Screenshot #2Du coup une variété de thèmes (qui fait écho à la variété de personnages) s'offre à nous : vie quotidienne, examens, vacances, les animaux, les goûts personnels de chacun... Sans poser un vrai problème dans l'intrigue ou créer une tension. La légèreté devient le maitre mot et ça n'est pas pour me déplaire. Malgré les années qui passent à grande vitesse, l'ambiance est paisible et justement on ne voit pas le temps passer devant cette tranquillité bien installée.

Mais Azumanga Daioh c'est surtout une comédie, avec essentiellement des running gags et ce type d'humour colle bien à la boucle répétitive, à peu de choses près, qu'est les années lycées. Entre Yukari la prof irresponsable, Tomo qui ne perd jamais une occasion de faire une bêtise, Sakaki et ses délires solitaires mais surtout Osaka. Pour moi elle est celle qui porte le manga niveau humour. Un personnage absurde qui tire des tronches épiques et dont les pensées sont un vrai bordel. Sans oublier un autre professeur, un des rares personnages masculins du manga, qui fait office de pervers de service mais son charadesign et ses répliques balayent les clichés et j'ai trouvé ses apparitions très bien calculées. Enfin il faut bien un peu de normalité pour rationaliser tout ça et donner un intérêt aux comportements WTF d'Osaka & co : Kiyomi ou Kurosawa font le job à ce niveau là.

Bref, des histoires courtes dans un manga court avec de bons runnings gags (parfois un peu redondant mais rien de très gênant) et une ambiance légère. Je n'en demandais pas plus.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (0)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Shizao, inscrit depuis le 28/12/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.032 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.123690 ★