Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

"La Mort, échéance de fin de Moi"

» Critique du manga Shi ni Itaru Yamai par Duna le
18 Octobre 2012

Qu'est-ce que le désespoir ? La dépression ? Le syndrome du glissement ? La bipolarité ?
Est-ce que ça marche vraiment en psychothérapie, le dessin d'enfant ?
Pourquoi nos traumatismes qui remontent à notre enfance sont-ils si profondément enfouis en nous ?

Pas besoin d'être "accompagné(e)" pour se poser ce genre de questions.

C'est un thème bien peu abordé pour lui-même dont ce manga explore quelques facettes, du point de vue du thérapeute et ses interactions avec son malade et son superviseur.
Bien sûr, on le retrouve en toile de fond dans d'autres seinen psychologiques, tel que Aoi Bungaku; mais ici les aspects théoriques et scientifiques du mal-être sont explorés plus en profondeur. Certaines barrières qui ne devraient pas l'être sont aussi transgressées.

Cela fait que l'atmosphère est admirablement pesante et le suspense excellent ; j'ai totalement marché. La fluidité et le graphisme sont bons.
Le bémol, c'est peut-être l'invraisemblance du cas de la patiente qui apparaît dans les derniers chapitres avant son triomphe final.

Il n'en reste pas moins que ce seinen est à lire et méditer - si vous avez le bourdon, je ne vous recommande pas de la commencer. C'est du psychologique presque totalement dénué de symbolique, y'a pas un pingouin ou une rose pour vous remonter le moral donc, attention à la pente descendante ; "Beware, take care" comme diraient certains ici.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Duna, inscrit depuis le 29/07/2011.
AK8.1.13 - Page générée en 0.053 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.198653 ★