Amer Béton

Amer Béton

Takara est une ville à l'amer béton, où confluent nombre de sentiments contraires et ambivalents. Elle est aussi l'objet de l'ambition des yakuzas, mais il semble que lorsqu'on tente de la contrôler il faille d'abord passer sur le corps des "chats".

Ces chats ne sont ni plus ni moins que deux enfants aussi téméraires que farouches à toute tentative hostile contre "leur ville". Blanko et Noiro, à l'amitié en béton armé, se méfieront donc du retour du Rat, un yakuza originaire de la ville, mais aussi plus tard de l'arrivée d'un certain Serpent et de ses acolytes qui vont perturber le fragile équilibre des forces... La clé de voûte est mystérieusement détenue par les deux enfants.

Synopsis soumis par Gemini no Saga

  • Licencié : oui
  • Titre français : Amer Béton
  • Editeur: Tonkam

Critiques des membres

#Par emilie le 24-11-2008

10

Amer Béton quand je l'ai commencé, je ne savais pas à quoi m'attendre, et au départ j'ai été gênée par le dessin. Puis, passé la moitié du premier tome, je n'y ai plus fait attention. Pourquoi? Parce que le dessin correspond totalement à l'univers de ce manga, parce qu'imaginer un autre type de dessin pour représenter cette ville et ses habitants est impensable. On nous parle ici de Noiro et Blanko, les chats de Takara, gamins des rues qui peuvent voler de toits en toits et dont il faut savoir se méfier. Car oui Takara n'élève pas des enfants de choeur. Dans cette ville toute la décadence est présente : violence, trafic, mafia, sans-abris, gamins livrés à eux-mêmes ... Ce qui fait que [...] Lire la critique

#Par watanuki le 24-04-2008

10

Amer Béton est un diptyque incontournable dans le monde du manga et de l'animation. A l'image de Noiro et Blanco, le manga et le film sont complémentaires, chacun ayant un défaut et une qualité que n'a pas l'autre. A vrai dire, il serait malhonnête de parler de défaut concernant le manga : maîtrisé du début à la fin, il joue parfaitement sur des idées manichéennes et les lois du manga pour en fin de compte proposer une oeuvre littéraire passionnante et nettement plus complexe que le dessin animé. Tout le livre suit une logique de montée en puissance, commençant par une description de l'univers de Takara et de ses protagonistes, pour devenir petit à petit de plus en plus onirique, de [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.094 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.148234 ★