Détenu 042

Détenu 042

Pour avoir tué sept hommes lors d'un combat de rue, Tajima Ryôhei a été condamné à mort par le gouvernement Japonais. En attendant son exécution, il reste enfermé et ligoté dans son cachot, dans des conditions de vie et d'hygiène tout simplement déplorables depuis 9 ans. Un jour, il reçoit la visite d'un scientifique mandaté par le gouvernement, qui lui fait la proposition suivante : réfléchissant à l'idée de supprimer la peine de mort et la détention à vie, le Japon pense à une idée qui permettrait de libérer les détenus, en transformant leur peine en des travaux d'intérêt public jusqu'à la fin de leur vie. Pour s'assurer qu'ils ne présentent aucun risque pour la population, on leur place une mini-bombe dans la zone du cerveau générant les pulsions destructrices, qui explosera s'ils s'énervent de manière trop violente. Avant de valider cette possibilité, une expérience doit cependant être tentée dans le plus grand secret, et c'est Ryôhei qui a été désigné comme cobaye.

Le voilà donc balayeur dans un lycée de banlieue, et à la surprise de tous, il semble s'adapter à sa nouvelle situation, même s'il fait l'objet d'une surveillance constante de la part des autorités. Malheureusement pour lui, sa situation ne tarde pas à être connue des élèves, lesquels refusent tout contact, par peur de son passé trouble. Car s'il a effectivement tué plusieurs personnes dans sa jeunesse, les autorités ne connaissent rien de son enfance et de son adolescence, or c'est semble-t-il à cette époque qu'un événement tragique l'a fait basculer dans la violence.

Subissant sans broncher les humiliations et l'agressivité (ou la peur) des enseignants comme des élèves, il parvient finalement à trouver du réconfort avec Yume, une élève non voyante qui peine elle aussi à s'intégrer parmi ses camarades. Ensemble, ils vont chercher à se faire accepter par leurs pairs, et redécouvrir une humanité que Ryôhei croyait avoir perdue depuis longtemps.

Synopsis soumis par Nakei1024

  • Licencié : oui
  • Titre français : Détenu 042
  • Editeur: Kana
  • Détenu 042 - Screenshot #1
  • Détenu 042 - Screenshot #2
  • Détenu 042 - Screenshot #3
  • Détenu 042 - Screenshot #4
  • Détenu 042 - Screenshot #5

Critiques des membres

#Par sarthasiris le 08-09-2012

4

Détenu 042 Après Anne Freaks que j'ai adoré, Détenu 042 s'annonçait encore meilleur. C'est donc avec l’assurance de ne pas avoir acheté de la ****** que je me lance dans la lecture. Premières impressions, vous savez, il y a deux types de mangas : ceux où tu te dis: "la fin arrive bientôt, rhaa je dois doser mes temps de lecture pour en profiter un max " ; et il y a ceux "quoi mais il est interminable ce tome, aller courage..." Malheureusement pour moi c'était la deuxième catégorie. Pourquoi ? 1 C'est totalement illogique: un homme qui, dans le cadre d'activités mafieuses a tué 7 personnes, se retrouve condamné à mort, on lui fou une bombe dans la tête. En résumé: un criminel, [...] Lire la critique

#Par Giggles le 22-06-2011

10

C'est la première critique que je fais pour un manga, alors d'avance, mes excuses si ça paraît un peu désordonné, un peu court, un peu long ou un peu chiant, je ne sais pas encore. Détenu 042 ou comment nous faire réfléchir sur la nature humaine, comment ébranler nos plus profondes convictions, comment mettre un nom sur les pires atrocités que l'homme peut commettre, mais aussi les plus belles choses dont il est capable. Oui, la rédemption existe pour chacun d'entre nous. Comment parler d'un problème aussi délicat que la peine de mort ? Un meurtrier est-il toujours un homme aux yeux du monde ? Comment évoquer toutes les questions que ce sujet particulier implique, comme les [...] Lire la critique

#Par Serleena le 18-05-2011

8

Détenu 042, c'est la preuve qu'il n'est pas toujours utile de faire des séries en 30 volumes pour passer un message et toucher le coeur des lecteurs. L'histoire, c'est celle d'un prisonnier à qui l'on propose d'être le premier cobaye d'une expérience consistant à remettre en liberté surveillée des criminels dont le cerveau se voit doté d'une puce prête à exploser dès qu'elle détecte une émotion trop violente et négative. En lisant le résumé, j'ai pensé que le manga traiterait de cette pression, celle de vivre avec une bombe à retardement dans la tête, de penser que l'on peut mourir à tout moment à cause d'une émotion trop forte, voire même de la folie qui pourrait en résulter. Que la [...] Lire la critique

#Par Femto / Project D le 13-01-2011

9

Et voilà un chef-d’œuvre de bouclé. Seulement cinq volumes et pourtant je ne demande rien de plus. Je suis passé de la joie à la tristesse en quelques minutes, ce manga est en effet très poignant et d'un réalisme saisissant (pas de surnaturel ici, ça change un peu). L'histoire met en avant un détenu condamné à mort pour avoir tué sept personnes et dont on va se servir de cobaye pour une étude sur son comportement, en lui octroyant un boulot d'entretien dans une école. Oui, un ''cobaye'' ! C'est la première chose qui m'a percuté, cette étiquette qui est collée sur la tête des détenus. En effet, à partir du moment où vous êtes considéré comme un meurtrier, la société ne vous considère [...] Lire la critique

#Par kuchiki byakuya le 15-09-2007

9

Yua Kotegawa a vraiment le don de mêler humour et thèmes graves. La peine de mort au Japon cotoie un humour gamin avec magie. L'histoire commence très fort avec un homme enfermé dans des conditions horribles, à tel point qu'il finit par se considérer comme un animal. La dureté du récit que fait Tajima nous met mal à l'aise car, bien qu'étant un criminel récidiviste, on ne peut que le prendre en pitié vu ses conditions de "vie". Puis, petit à petit, l'humour apparait pour détendre l'atmosphère. Mais ce procédé est ingénueux car il permet de mieux mettre en [...] Lire la critique

#Par Nakei1024 le 07-09-2007

9

"Détenu 042": un manga peu connu mais dont le scénario saura captiver ceux qui prendront le temps de lire ses 5 tomes. Courte, cette série l’est assurément ; mais également dense, et pleine d'humanité, capable de nous faire passer du rire aux larmes, en passant par l'angoisse voire la peur, de manière assez rapide. Parlons déjà du scénario, qui est assez peu commun, même dans les seinen. L'idée d'un détenu remis en liberté sous (très) haute surveillance, et qui va devoir se faire accepter par une société pleine de préjugée, le considérant déjà comme un déchet qui n'a plus rien à faire auprès de l'humanité pouvait donc être traitée de diverses manières. Et le moins qu'on puisse dire, [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.094 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.187848 ★