Fugurumakan Raihoki

Fugurumakan Raihoki

"Si l'on franchit les étroites venelles qui partent des rues secondaires d'un certain quartier populaire, il existe encore une autre ville où les vieux objets vivent ensemble tranquillement".

Yoo est un jeune photographe, seul être humain de cette ville, qui vit avec une jolie poupée aux yeux bleus prénommée Ian. Afin de pouvoir terminer son livre et de subvenir à ses besoins, il prend en photo les objets perdus ou abandonnés, révélant ainsi leurs souvenirs.

Synopsis soumis par marwen

Critiques des membres

#Par kuchiki byakuya le 12-08-2007

9

Moins dur que les autres oeuvres que j'ai pu lire de Kei Toume, ce manga est bien plus poétique dans la façon de traiter le sujet. En effet, les objets sont dotés d'une ame et cherchent à rassembler les morceaux de leur "vie" perdue. Dans le procédé, il y a toujours cette même mélancolie typique chez l'auteur qui semble rechercher une chose qu'elle a perdu. le souvenir, le passé sont des thèmes récurents et sont souvent traités de manière triste. Fugurumakan Raihoki ne fait pas exception à la règle. Les objets sont nostalgiques d'une époque, d'un moment précis [...] Lire la critique

#Par AngelMJ le 27-12-2005

9

Alors que les autres oeuvres de Kei Toume que j'ai pu lire étaient souvent sombres et tristes, ce One Shot est tout le contraire. Un véritable bol d'air frais dans le monde des mangas.    Esthétiquement, c'est un véritable régal. L'ensemble du manga est en couleur pastel, d'une qualité exceptionnelle qui se savoure page après page. La mise en page est classique mais qu'importe, cela permet d'apprécier chaque case comme une illustration à part entière. Un travail qui a dû prendre du temps mais qui permet vraiment d'être totalement absorbé par le série.    Niveau scénario et personnages, c'est un bonheur indescriptible. Les différentes histoires se succèdent avec beaucoup de plaisir, le [...] Lire la critique

#Par Beck le 23-12-2005

9

Deux personnages principaux, deux visions et deux points de vue sur une ville où tout objet perdu prend vie. Kei Toume, à travers ce principe, nous livre un one shot tout en finesse et poésie.         Visuellement très réussi, on ne peut que s'émerveiller devant les planches aux couleurs pastel de l'auteur. Bien servi par une mise en page qui ne prend pas de risque, l'oeil ne s'ennuie pas devant le coup de crayon de la mangaka et une jolie sensation de douceur se dégage rapidement dès les premières planches.     Associé à des histoires courtes pleines de poésie, on découvre le passé de ces objets à travers une oeuvre qui se revèle pleine de nostalgie et de délicatesse, avec comme [...] Lire la critique

#Par marwen le 29-11-2005

10

Un autre one-shot de Kei Toume, regroupant ici des histoires courtes tournant autour des personnages de Yoo et Ian.  L'auteur reprend ici le mythe disant que les objets ont une âme, et que quand ils sont abandonnés deviennent vivants. Ainsi, Kei Toume a imaginé une ville parallèle au sein de laquelle ils se retrouvent après avoir perdu leur utilité. On suivra alors les parcours aussi variés que celui d'un parapluie, un bouchon de parfum, un journal intime... Tous révélant leur passé et leur attachement à leur précédent propriétaire sous l'oeil d'Ian et l'objectif de Yoo. Les informations concernant nos deux protagonistes sont distillées au compte-gouttes pour se révéler pleinement au [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.032 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.175484 ★