L'Infirmerie après les Cours

L'Infirmerie après les Cours

Machiro est un lycéen androgyne, mi-fille, mi-garçon qui rêve d'être un homme. Un jour, il se trouve dans une infirmerie inconnue au sous-sol. L'infirmière lui explique que dans cette infirmerie peu ordinaire, il devra suivre un "cours après les cours" qui lui permettra de quitter le lycée et peut-être de réaliser son rêve. Ces cours ont lieu dans des rêves où quelques élèves s'affrontent sous leur véritable apparence. Machiro se trouve confronté à son apparence féminine. Il décide alors fermement de devenir un homme.

Synopsis soumis par Butabaka

  • Licencié : oui
  • Titre français : L'Infirmerie après les Cours
  • Editeur: Asuka

Critiques des membres

#Par Kanapeach le 17-12-2011

8

L’infirmerie après les cours où le manga à l’impossible classification. Entre Yuri / Yaoi / Shôjo / Psychologique, il est bien difficile de comprendre où veut nous emmener l’auteur est c’est certainement ce qui fait la différence avec bien d’autres histoires. Reste à savoir si cette différence est profitable et si le reste vaut le détour. Le point qui m’a sans conteste le plus marqué, c’est l’ambiance générale elle-même résultat d’un scénario pour le moins alambiqué. Comme l’explique le synopsis, on nous présente donc un intersexué (plus qu’un androgyne) qui, refusant de reconnaître sa moitié féminine, se montre en tant qu’homme à l’ensemble de son lycée. Puis voilà qu’un jour, ou plutôt [...] Lire la critique

#Par Shu-Chan le 03-12-2010

10

Avec cette série, Dame Setona Mizushiro frappe très très fort. Décidément, la façon qu'a cette mangaka de traiter les sentiments humains d'une justesse sans pareille m'émerveillera et m'épatera encore et encore au fil de toutes ses oeuvres. Le scénario, les personnages, l'univers, ... tout est fait de façon à nous embarquer dans un autre monde et à nous rendre complètement addict, à commencer par les personnages. Entre rêve et réalité, ceux-ci vont s'entrecroiser, s'aider, s'aimer, se haïr, se trahir, se pardonner, se battre, se consoler, se blesser, ... Ils sont d'une rare complexité et leur caractère pour chacun est étudié vraiment en profondeur, les rendant inéluctablement attachants. Il [...] Lire la critique

#Par IkutoAndSo le 19-04-2010

10

Je suis tout à fait d'accord avec BloodRomanceManga !!! J'adore ce manga. Je l'ai même proposé à des personnes qui détestaient les mangas et ils ont tous vraiment apprécié!!! Il y a du génie dans le scénario je trouve! Ce manga est super car il n'est il propose le style: hétéro-yaoi-yuri ! Un vrai régal En plus les personnages sont tous très beaux et j'aime les expressions que l'auteur donne à ces personnages Bien sûr ce manga n'est pas parfait. Ce qui lui manque je trouve c'est un peu plus d'action au niveau des rêves. C'est vrai que l'on est bien plongé dans la romance qu'offre ce manga mais s'il y avait un tout petit plus d'action ou de combats ce serait encore mieux! Et puis [...] Lire la critique

#Par BloodRomanceMangas le 17-04-2010

10

Oulààà ce manga vient d'être démonté par Sirius n.n .... Je vais essayé de remonté la note de ce manga. Au début rien que le titre ne m'avait pas emballé. "L'infirmerie après les cours...." je ne savait pas trop ce que ça allé donné. Pourtant j'ai littéralement adoré! Le dessin est assez spécial il est vrai et après c'est une question de goût. Si on aime pas le dessin d'un auteur, on peut être sûr qu'aucun de ses ouvrages ne nous plaira. Si le dessin peut paraître surprenant c'est parce qu'il se détache des style commun des mangas que l'on connaît aujourd'hui. C'est le coup de crayon si spécial de Setona Mizushiro qui fait la richesse de ce manga. Ensuite autant dire que les personnages [...] Lire la critique

#Par Sirius le 26-06-2009

3

J’ai longtemps hésité à rédiger cette critique car le simple fait de parler de ce manga me fait honte quelque part. J’ignore encore maintenant ce qui m’a poussé à tenir jusqu’au bout. L'Infirmerie après les Cours, ça parle donc d’un androgyne… ou d’un hermaphrodite au choix. On va pas cracher sur l’idée : ça existe, il y a des androgynes très célèbres et très sympathiques… Quelqu’un me souffle le nom de Marilyn Manson à l’oreille, hum, passons. Le paradoxe insurmontable d’une telle histoire, c’est que le (ou la) protagoniste cherche à se libérer du complexe alors que la finalité de ses cauchemars est de lui permettre de choisir entre les deux sexes. On est tiraillé entre deux tendances : [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.063 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.195585 ★