Nana

Nana

Nana Komatsu est un vrai coeur d'artichaut. Enfin, elle a trouvé un amour réciproque en la personne de Shôji. Or celui-ci avec Kyosuke et Junko est depuis un an, parti à Tokyo dans une école d'art.
Nana Osaki est la chanteuse des Black Stones dit les Blast. Elle décide de quitter Yasu le batteur et Nobuo le guitariste pour monter à Tokyo afin de percer, malgré le fait que Ren y réside et fasse partie du célèbre groupe Trapnest.
Pourront-elles devenir amies dans le train qui mène les deux Nana vers leurs rêves ?

Synopsis soumis par Virgina

Liste non exhaustive de produits dérivés du manga :

Nana T20 - Et là, c'est le drame... » Publié le 16-04-2009

Après ce tome, les larmes auront de vraies raisons de couler... Lire l'article

Nana - Tome 19 » Publié le 04-11-2008

Présentation du Tome 19 de Nana, aux éditions Akata Delcourt. Lire l'article

  • Nana - Screenshot #1
  • Nana - Screenshot #2
  • Nana - Screenshot #3
  • Nana - Screenshot #4
  • Nana - Screenshot #5
  • Nana - Screenshot #6
  • Nana - Screenshot #7
  • Nana - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par melghur le 21-07-2015

9
Résumé / Analyse du manga pour ceux qui connaissent ou ne connaissent pas encore

C’est dans l’idée l’histoire de deux Nana. Deux jeunes filles que l’on accompagne pour leur passage à l’âge adulte en recherche d’autonomie et du sens que l’on donne à sa vie. Une chanteuse un peu brute, étoile montante d’un groupe punk de la lignée des « sex pistols », et son strict contraire, une jeune fille fragile et superstitieuse, n’ayant pour seule occupation que de déjouer les mauvais tours du Roi des Démons (le Destin). Blessées dans leur passé, elles construisent leur avenir dans le monde du show business d’un Tokyo du 21ème siècle, où le plaisir est consommable et la personnalité matérialisée par le ‘style’. Il serait injuste de réduire cette aventure à ce couple, tant les [...] Lire la critique

#Par Aerin le 01-06-2012

9

Nana... Sûrement le meilleur manga que j'ai pu lire jusqu'à présent et dont je me délecte à chaque page. Un manga puissant, alliant amitié, amour, tromperies, drogues, conflits, et ce qui caractérise si bien notre petit monde d'humains. Loin du shojo traditionnel, Nana aborde un univers à la fois jeune et adulte, évoluant en permanence en fonction de ses personnages. Ambiance tantôt joyeuse, tantôt sombre, le scénario vise des éléments variés du quotidien comme la musique (pour profiter pleinement de ce côté musical, je conseille d'écouter les OST de l'Anime qui sont juste géniaux). Les déboires d'une existence mais également les belles rencontres. On constate une très belle [...] Lire la critique

#Par enigma314 le 06-09-2009

9

Ayant vu l'anime, j'étais obligée de lire le manga pour pouvoir suivre la suite de cette très belle histoire d'amitié entre 2 jeunes femmes aux caractères complètement opposé. Déjà le fait que le cadre de l'histoire ne soit pas le lycée, c'est super agréable. Classé dans la catégorie shojo, c'est plutôt du josei car le ton est adulte donc plus mature. C'est vrai que lorsque on dépasse la trentaine, on cherche autre chose que des premiers émois adolescents. Ai Yazawa est une grande conteuse. Avec elle, on entre dans le vif du sujet. Nana Komatsu ou Hachi est encore au lycée mais vit une aventure avec un homme marié, ce qui influencera énormément sa vie amoureuse. A l'université, elle [...] Lire la critique

#Par RVeur23 le 19-11-2007

9

Nana… je suis en amour depuis le jour où j’ai « rencontré » cette fille aux allures punk, au caractère dur, aux paroles cinglantes… Je ne voulais pas le lire… un homme à droit à son orgueil, et l’ensemble même semblait très « fi-fille »… mais j’ai essayé le premier tome suite aux recommandation d’une amie du Net… Je m’en souviendrai toute ma vie, je crois. J’étais dans le bus, et j’avais, moi, homme pas viril du tout, les yeux plein d’eau, et je me cachais aux regard des autres passager : Nana directement dans les veines, dans le cœur, dans la tête… Nana, en plus de tout ce que les autres ont dit avant-moi ici, c’est aussi, et il faut le dire, de la rigolade. De la rigolade [...] Lire la critique

#Par watanuki le 27-02-2007

8

Nana, c'est un peu comme l'intégrale des pièces de Marivaux sur papier bible : une fois terminée, on n'a pas vraiment envie de rouvrir cette oeuvre, mais si pourtant on prend le risque d'essayer, on n'en décroche plus. Le scénario n'a aucune espèce d'importance, il suffit de savoir que bidule aime machin mais qu'en même temps machin est tellement attiré par truc que... bref, l'imbroglio habituel à tout bon shojo digne de ce nom, et de ce point de vue, on est parfaitement servi. C'est d'ailleurs le premier coup de génie de Yazawa : celle-ci redouble l'intrigue en nous proposant deux Nana pour le prix d'une, l'une [...] Lire la critique

#Par Kdash69 le 05-10-2006

7

Un des seuls shojo qui a réussi à me captiver, dans un premier temps Il est vrai que lire un shojo est assez difficile pour un garçon, mais on arrive assez facillement à s' habituer au style de l'auteure et au fil des tomes, il est vrai qu'il est difficile de ne plus suivre la série. De plus, le rock et tout cet univers n'était pas trop ma tasse de thé, mais du coup, je me suis même mis a écouter du rock depuis que j' ai entendu la BO de l'anime "Anna tsuchiya". J'adore !! À écouter absolument pour les fans. En conclusion, ce manga est a essayé, on aime ou on déteste mais en tout [...] Lire la critique

#Par Sacrilège le 10-09-2006

8

Je m'y suis reprise à plusieurs fois pour lire ce manga, du moins le premier volume, j'ai tout de suite trouvé Nana Komatsu trop niaise, beaucoup trop "coeur d'artichaud" à mon goût. Je trouvais aussi Nana Osaki trop, hargneuse ne serait pas le terme exact, je n'arrive pas à exprimer ce que je ressentais à son propos mais je ne l'appréciais vraiment pas. Et puis je me suis forcée à finir ce premier tome et à commencer le suivant (puisque l'on me l'avait prêté et je ne voulais pas le rendre sans l'avoir lu), et là, je n'ai pas compris comment ni pourquoi, mais ce fut la [...] Lire la critique

#Par Plmoiutre le 19-02-2005

9

Nana... un des premiers mangas que j'ai lu, enfin je vais quand même essayer de le critiquer le plus objectivement possible ^_____^. Le principe de base du manga Nana est l'opposition entre les deux héroïnes: l'une très fière et renfermée, et l'autre "coeur d'artichaud" et naïve (elles ont tout de même le point commun d'être toutes les deux assez égocentriques). Autour d'elles gravitent d'autres personnages (qui sont donc les personnages secondaires) aux personnalités tout aussi... spéciales et affirmées!   Le point fort et l'originalité du manga résident d'ailleurs dans ces [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.07 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.180846 ★