Yokohama Kaidashi Kikô

Yokohama Kaidashi Kikô
  • Auteur : Ashinano Hitoshi
  • Année : 1994
  • Titre original : Yokohama Kaidashi Kikou
  • Nombre de volumes : 14
  • Origine : Japon
  • Tags : drame - sci-fi - tranches de vie
  • AKA :
    • ヨコハマ買い出し紀行
    • Café Alpha
    • Quiet Country Cafe
    • Yokohama Shopping Log
    • Yokohama Shopping Trip
    • Record of a Yokohama Shopping Trip

Yokohama Kaidashi Kikou a lieu dans un futur proche et incertain. La Terre a subit un semblant d’apocalypse : les eaux sont montées, une grande proportion de villes et de population a laissé place à une nature mystique, présentant quelque rares vestiges de la civilisation passée.

L’histoire raconte quelques anecdotes sur le quotidien d’Alpha, une charmante serveuse qui tient un café dans un petit paradis perdu et difficile d’accès. Malgré son apparence, Alpha est en réalité un robot dont les émotions et les goûts deviennent chaque jour plus humains. On accompagne la demoiselle dans son café et à travers ses escapades à vélomoteurs en appréciant avec elle la subtilité de chaque instant, de chaque découverte.

Synopsis soumis par Sirius

Critiques des membres

#Par Sirius le 05-10-2008

10

On fait connaissance avec Alpha durant une de ses courses à Yokohama, d’où le titre de l’œuvre. Le petit voyage permet de mettre d’emblée le lecteur en présence d’un univers somptueux mais inquiétant tellement il échappe au monde réel. Puis on arrive au fin fond d’un chemin pédestre désaffecté, au milieu des broussailles et d’une nature qui devient chaque jour plus sauvage, sous un beau ciel bleu nuageux et devant une mer qui s’étend loin à l’horizon, un petit café désert… Yokohama Kaidashi Kikou est un manga purement contemplatif qui nous est offert par Ashinano Hitoshi. C’est une véritable œuvre d’art, un tableau qui s’étend sur 14 volumes et surprend par la finesse du propos et du [...] Lire la critique

#Par HerrV le 16-11-2005

10

Hé oui, YKK est une "vieille" série. Cela me fait sourire en lisant la date de création de cette grande oeuvre, qui ne peut être comparée à rien d'autre de connu. L'auteur prend son temps, en dix ans il a sorti à peu près un tome tous les 6 mois.    Dans YKK (pour les intimes), vous avez un savant mélange d'une trame apocalyptique (le monde fait face à la montée des eaux, les villes ont été noyées un peu partout dans le monde, même si l'action ne couvre évidemment que Yokohama et ses environs (ville de l'auteur d'ailleurs...)). Sur ce scénario que l'on pourrait croire à cette simple description digne d'un croisement de Gunnm et de Waterworld, il faut ajouter un traitement magique, mêlant [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 2.141 secondes - 6 requêtes ★ DB.8.0.187374 ★