Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Tales of Demons and Gods : c’est l’histoire d’une future légende

Publié le 10/04/2019 par dans Manga - 2 commentaires

TODAG-Titre

Tout d’abord, il est bon d’expliquer plus en détails ce qu’est un « wuxia » pour mieux comprendre Tales of Demons and Gods. Le wu-xia est un genre littéraire provenant de Chine, narrant l’histoire d’un chevalier errant, se basant la grosse majorité du temps à l’époque de l’ancienne Chine. Comprenez par là qu’il n’y a pas de nouvelles technologies comme les portables, voitures, et autres. Maintenant, le wu-xia a le vent en poupe depuis quelques années et cela pour une raison : avec la promotion des light novel japonais aux Etats-Unis et en Europe, les fans d’épopées n’en avaient jamais assez !

En plus, ô joie et ô merveille, les wu-xia sont longs, très longs. On ne parle pas d’histoires qui font quelques dizaines de chapitres, ni même quelques centaines. Non, parfois, cela peut atteindre plusieurs milliers de chapitres… et toujours être en cours ! Généralement, les règles d’un wu-xia sont simples : Soit le héros principal revient dans le temps avec ses souvenirs du futur, soit d’une autre dimension mais il est puissant, très puissant. Même si de base, il ne le paraît pas, le héros, via ses souvenirs ou ses connaissances, va se rendre encore plus fort que quiconque. Et bien entendu, qui dit héros, dit héroïnes et elles-ci tomberont aisément sous son charme.

TODAG-1

Tales of Demons and Gods fait donc partie de ces wu-xia, existant donc sous la forme d’un roman en cours, avec déjà 474 chapitres à son actif, mais aussi d’un manhua qui en est déjà à plus de deux cents chapitres. C’est ce dernier qui nous intéresse et que l’on va évoquer plus en détails. À une époque où l’humanité était en danger, une seule ville avait réussi à tenir bon face aux nombreuses créatures siégeant autour d’elle : Illustria ! C’est dans celle-ci que le jeune Nie Li va retrouver son corps d’adolescent après avoir succombé des années plus tard après avoir succombé face à six créatures divines. La raison de sa survie et de son retour dans le passé ? Le Livre du Démon du Temps qui a disparu en même temps que le passage temporel. Mais voilà, même si Nie Li a gardé tout son savoir acquis pendant ces nombreuses années, son corps reste celui d’un adolescent pas très doué à cette époque. Et pourtant, il sait que s’il ne fait rien, Illustria est vouée à la destruction et ses nombreux amis risquent de mourir les uns après les autres !

C’est via un nouvel éditeur, nommé Nazca, que Tales of Demons and Gods fait son apparition chez nous ! Premier manhua de son genre en France et surtout plutôt attendu, vu que l’éditeur a été obligé de faire un second tirage moins d’un mois après la sortie de ce premier volume, Tales of Demons and Gods est pour les amoureux du genre héroïque. Tout en couleurs, ce qui est bon à signaler, on doit ce manhua à Mad Snail qui est l’auteur du roman original et Jiang Ruotai pour le dessin. Dans les faits, l’histoire de Tales of Demons and Gods pourrait paraître originale.

TODAG-2

Mais en réalité, si vous avez déjà lu bon nombre de manhua issus de wu-xia, vous comprendrez alors simplement que ce genre est un peu comme celui de « l’isekai » au Japon depuis quelques années. Simplement, Tales of Demons and Gods fait partie des plus connus et appréciés parmi la liste qui s’allonge au fil des mois, ce qui permet donc au nouvel éditeur Nazca de former une base assez solide pour pouvoir licencier d’autres manhuas dans le futur. Le prix du manhua est plus haut que la moyenne mais cela s’explique par le fait que tout le volume est en couleurs. À titre de comparaison, un volume de ReLIFE, lui aussi tout en couleurs, chez l’éditeur Ki-oon coûte 9,65€.

En conclusion, l’éditeur Nazca a eu le nez fin en se décidant de se lancer dans le manhua. Oh, bien entendu, ce n’est pas le premier à tenter l’expérience mais voilà. En prenant une œuvre attendue chez nous pour les amoureux du genre, l’éditeur permet alors d’avoir une fondation assez solide. De plus, quand la dite œuvre est agréable à la lecture, il n’y a pas de mal à se faire du bien. Avec une entrée réussie et un second volume prévu pour mai 2019, on ne peut qu’espérer que Tales of Demons and Gods soit là pour nous annoncer la venue d’autres licences encore plus célèbres et connues comme Fox Spirit Matchmaker.

Premier volume disponible depuis le 21 février 2019 aux éditions Nazca. Prix : 8,95€

2 commentaires

Mon œuvre préférée ^^ j’ai passé des nuits blanches dessus ahah
À noter qu’il y aussi une version animée sous titrée en anglais avec 3 saisons à son actif soit 120 épisodes et une quatrième en cours de production, pour le plus grand bonheur des fans.

En tout c’est la meilleure pioche que pouvait faire NAZCA car avec 87 millions de vues juste sur le site de scan de mangakakalot TODAG est le mastodonte du moment.

Je crois que la version animée est plutôt de moyenne qualité non ?
Pas dans les standards des animations japonaises.
Je n’ai jamais regardé, elle est pas mal ?
Et oui, Nazca a fait un joli coup ! J’espère avoir Fox Spirit Matchmaker !

Laisser un commentaire

Pour relier le webzine à votre compte AK, cliquez ici.

Contrairement au reste du site, le webzine a été développé sous Wordpress. Vous pouvez toutefois utiliser vos identifiant et mot de passe Anime-Kun habituels pour vous connecter. Cette opération est facultative mais vous permettra, lors de la première connexion, de relier votre compte AK à celui du Webzine et ainsi laisser des commentaires avec votre pseudonyme AK.

Pour des raisons de compatibilité, les membres dont l'identifiant comportent des caractères spéciaux ou accentués doivent utiliser l'adresse mail avec laquelle ils se sont inscrits sur Anime-Kun.

Connexion