Diabolik Lovers : Oui, on peut toujours faire pire.

» Critique de l'anime Diabolik Lovers par Anon le
22 Décembre 2013

Quand on dit "daube shôjo" on pense souvent au tristement célèbre Amnésia. Et pourtant, ce dernier risque fort d'être détrôné par Diabolik Lovers, lui aussi adapté d'un Otome Game, et lui aussi d'une nullité crasse.

L'histoire, pendant neuf épisodes, il n'y en a pas. Nous suivons Yui, une jolie demoiselle blonde et sans personnalité (typique de ces animes) qui est envoyée par son père vivre dans un manoir avec six frères (combien de pères feraient ça, franchement?) pour des raisons inconnues.
Sauf que les six frères sont des vampires et que leur seule envie est de sucer le sang de la demoiselle, ce qu'aucun ne va se priver de faire.
Car oui, les neuf premiers épisodes, à la limite du hentai pour certains, mettent en scène Yui et un ou deux frères vampires, le but pour le spectateur étant de savoir à quel moment elle va se faire mordre et par qui en premier. De toute façon pas de jaloux, tout le monde aura sa part.
En ce qui concerne les derniers épisodes, le scénario fait un grand bon en avant, attire vaguement notre attention et s'écrase avec une fin tellement vague que celle d'Amnésia ferait figure de final convenablement clôturé à côté.
Histoire, 2/10 a tout casser.

Niveau personnages, si Yui nous donne un peu d'espoir en se débattant un minimum lors des premiers épisodes, nous l'abandonnons dès qu'elle se met à souffrir de l'éternel syndrome de Stockholm.
Les six frères vampires sont : le rouquin rebelle, le binoclard coincé, le blond taciturne, l'éternel bougon au caractère de cochon, le cool et dragueur et le sadique (soi dit en passant, ce gamin fait flipper). De purs stéréotypes, quoi.
Les méchants sont...ben, méchants. En fait, on sait à peine ce qu'ils font là mais bon il faut bien des méchants alors voilà. Notons que la méchante principale est une vraie crotte puisqu'elle se fait tuer une fois, revient se venger et ne tient pas un épisode avant de s'en reprendre plein la tronche.
De même, je tiens à préciser que pour des vampires, ce sont des gros boulets. Le seul combat est aussi mou que si on avait fait s'affronter deux escargots et leur degré de résistance est ridicule.
Personnages, 1/10 (et encore juste parce que certains des frangins m'ont fait rigoler).

Le chara est très joli, très net, avec de beaux dégradés de couleur (encore une fois, cela évoque Amnésia, d'ailleurs les héroïnes se ressemblent beaucoup physiquement, et Ayato n'est pas bien loin de Shin non plus), mais comme Diabolik Lovers veut se pourrir jusqu'au bout il nous offre le détail qui tue, à savoir le frère Subaru et son œil qui paraît à travers ses cheveux. Abominable.
Tout comme Amnésia (décidément) l'anime nous offre une ambiance particulièrement glauque et particulièrement mal exploitée puisqu’elle n'instaure pas le malaise mais l'ennui, tout comme la musique.
L'op et l'ed sont passables musicalement, mais ne regardez pas les images avec où vous allez les sauter à tous les coups.
Précisons que le format des épisodes est relativement court, un quart d'heure soit réellement dix minutes une fois retranchés les génériques. Pour ne pas perdre le spectateur en cours de route, sûrement....
Chara et musique, 3/10

Alors maintenant, j'aimerais dire à ceux qui lisent cette critique, que vous avez plusieurs moyens d'aborder cet anime. Vous pouvez le prendre avec humour et vous taper des barres monumentales pendant douze épisodes. Si non, et si vous n'avez pas spécialement envie de regarder l'anime qui bat Amnésia, il ne vous reste plus qu'à fuir, loin, trèèèèèèès loin.

Parce que j'ai beaucoup ri, parce que les dialogues peuvent être transposés sans problème dans du hentai et parce qu'on ne met pas de zéro sur Anime Kun, ce sera 1.

Verdict :1/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (11)
Originale (0)

6 membres partagent cet avis
5 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Anon, inscrit depuis le 28/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.052 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.169636 ★