Diabolik Lovers

Diabolik Lovers

Yui est une fille tout à fait banale qui emménage dans un manoir lugubre déjà habité par six frères, tous vampires. Elle devient alors leur prisonnière. On se demande alors ce qu'il va advenir d'elle et quelle est la raison de sa venue ici.

Synopsis soumis par Pixy

Daisuke Hirakawa (Raito Sakamaki), Hikaru Midorikawa (Ayato Sakamaki), Katsuyuki Konishi (Reiji Sakamaki), Kousuke Toriumi (Shū Sakamaki), Rie Suegara (Yui Komori), Takashi Kondo (Subaru Sakamaki), Yuuki Kaji (Kanato Sakamaki)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Diabolik Lovers
  • Editeur: Crunchyroll (VOD)

Critiques des membres

#Par onaspitz le 27-07-2015

2

Mon avis sur Diabolik Lovers est très mitigé et cela pour une seule et bonne raison : L'histoire aurait être pu être bien, géniale, passionnante, pleine de suspens et j'en passe mais...Non. Là, on a juste droit à un anime adapté d'un otome game (tiens, encore un!) bourré de cliché et possédant une héroïne tellement inintéressante que je me demande encore comment on peut l'apprécier. Premièrement, je trouve le scénario totalement incohérent et cela pour plusieurs raisons. Si on analyse l'histoire, on voit que ça parle juste d'une jeune fille se nommant Yui qui a été envoyé dans un manoir par son père pour vivre avec ses garçons qui sont tous frères et qui s'avèrent être des vampires. Non [...] Lire la critique

#Par Maddilly le 27-05-2015

1
« Mords-moi, grand fou ! »

- Oh le vieux, là ! On a faim ! On veut du sang frais ! - Ça tombe bien, j’ai justement une fille bien juteuse qui m’attend à la maison. Je vous l’envoie ! Ah, vous voulez un vrai résumé ? Bon ben c’est l’histoire de Yui Komori, jeune vierge innocente à la voix tremblotante, que son père envoie à une adresse étrange qui se révèle être un gigantesque manoir rempli de vampires en manque. Voilà. Et il parait qu’ils sont six et que leur nom de famille est Sakamaki. L’anime de Diabolik Lovers est l’adaptation d’un otome game qui a beaucoup de succès dans son pays d’origine. Sa plus grande qualité est d’avoir un format de 15 minutes par épisodes, encore moins si on décompte les [...] Lire la critique

#Par Anon le 22-12-2013

1
Diabolik Lovers : Oui, on peut toujours faire pire.

Quand on dit "daube shôjo" on pense souvent au tristement célèbre Amnésia. Et pourtant, ce dernier risque fort d'être détrôné par Diabolik Lovers, lui aussi adapté d'un Otome Game, et lui aussi d'une nullité crasse. L'histoire, pendant neuf épisodes, il n'y en a pas. Nous suivons Yui, une jolie demoiselle blonde et sans personnalité (typique de ces animes) qui est envoyée par son père vivre dans un manoir avec six frères (combien de pères feraient ça, franchement?) pour des raisons inconnues. Sauf que les six frères sont des vampires et que leur seule envie est de sucer le sang de la demoiselle, ce qu'aucun ne va se priver de faire. Car oui, les neuf premiers épisodes, à la [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.064 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.176029 ★