Critique de l'anime Ergo Proxy

» par Lovak le
06 Octobre 2007
| Voir la fiche de l'anime

Ergo Proxy, ou un ovni dans le monde de l'anime. Pourquoi? C'est à mon sens la série qui s'approche le plus des films d'animation. Pour la qualité graphique d'abord, aussi bien d'un point de vue technique que pour le design et l'ambiance, pour le thème évoqué et le références ensuite. Les dômes, derniers refuges de l'humanité et la terre dévastée rappellent Blade Runner. Les plans contemplatifs, les questionnements sur la nature de la vie et les références philosophiques semblent tout droit sortis de Ghost in the shell (les films bien sûr).

Le design des personnages est des plus accrocheurs, et participe grandement au fait que ce n'est pas un anime que l'on abandonne après le premier épisode. Il a l'avantage de ne pas verser dans le style manga de façon caricaturale, ce qui nuit beaucoup d'après moi à l'immersion pour les animes "sérieux" (je pense à full metal panic par exemple).

Le scénario est des plus complexes et la narration n'est pas faite pour nous faciliter la compréhension. Bien sûr on suit sans difficulté l'épopée des personnages, du dôme de Rondeau au monde extérieur. Mais pour ce qui est des origines des personnages et de leurs motivation, une question appelle d'autres questions qui en appellent d'autres qui, finalement, dans les trois derniers épisodes mènent à quelques éléments définitifs permettant d'établir des explications incomplètes.

Je ne suis pas contre la narration puzzle, au contraire, mais elle laisse ici un goût d'inachevé, la faute à l'ambition du scénario. En effet, on se retrouve projeté dans un monde en ruine sans savoir ce qui a causé cette ruine, ce qui n'est pas gênant dans la première partie de l'anime puisqu'il s'agit d'une enquête dans le dôme. Mais plus on avance dans l'histoire, plus on prend conscience que le mystère à résoudre concerne le destin même du monde,et on accumule les indices sans base pour raisonner.

Du coup, on comprend de moins en moins, et même si la révélation finale est assez bien explicitée (bien que trop mystique à mon gout), il est difficile de saisir ses implications faute de connaître la véritable question. Les proxys sont des sortes de demi dieux, d'accord, instruments d'une renaissance de la terre et destinés à disparaître alors, ok, il ont crée les humains des dômes, bien. Mais pourquoi la terre est elle dévastée? Les humains existaient ils avant les proxys? Les proxys sont ils ceux qui ont détruit la terre ou bien seraient-ce les humains? On possède des indices sur la présent, on entrevoit le futur à la fin, mais les éléments concernant le passé sont insuffisants pour établir une explication satisfaisante. Alors on reste sur sa faim, on a le sens de tout ça sur le bout de la langue mais impossible de l'attraper.

Alors quoi? Ergo Proxy aurait gagné à être plus long, plus fouillé ou bien à avoir un thème un peu moins épique, au choix.

Mais la déception qu'il inspire est la meilleure preuve de sa qualité. N'est on pas toujours déçu par la fin d'un beau voyage? J'ai lu beaucoup de critiques relativement incendiaires sur cet anime, ce sont pourtant elles qui m'ont incitées à le regarder car elles sont la meilleure preuve de la richesse et de l'originalité de son contenu. C'est la nature même de l'histoire qui fait que l'on aime le voyage et que l'on déteste la fin, et même si l'on aurait préféré une réponse un peu moins vaporeuse et mystique, était il possible de trouver une réponse satisfaisante au sens de l'existence? Car c'est de cela qu'il s'agit...

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Lovak, inscrit depuis le 06/10/2007.
Aucune autre critique
AK8.1.13 - Page générée en 0.049 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.176034 ★