Ergo Proxy

Ergo Proxy

Un monde où les robots et les humains coexistent - la Dome City "Romudo", totalement régulée, "un paradis où les émotions sont inutiles". Dans cette ville idyllique, Lill Meiyer, une jeune femme du bureau d'espionnage de la population, s'intéresse aux mystérieux meurtres qui s'y produisent. C'est alors qu'apparaît autour d'elle un message mystérieux appelé "awakening". La nuit où elle apprend l'existence de ce message, elle se retrouve attaquée par un étrange homme. Qu'est donc le monstre qui l'a agressée ? Et qui donc est l'étrange personne qui s'est interposée ? Bien vite, le mystère s'épaissit, et en quête d'une vérité plus profonde, elle s'aventure vers un monde extérieur infini.

Synopsis soumis par Pharaoh, traduction du site officiel par DarkSoul

Rie Saitou (Lir Mayer), Akiko Yajima (Pino), Hikaru Hanada (Raul Creed), Kiyomitsu Mizuuchi (Iggy), Kouji Yusa (Vincent Row), Houko Kuwashima (Kristeva)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Ergo Proxy
  • Editeur: Dybex
  • Ergo Proxy - Screenshot #1
  • Ergo Proxy - Screenshot #2
  • Ergo Proxy - Screenshot #3
  • Ergo Proxy - Screenshot #4
  • Ergo Proxy - Screenshot #5
  • Ergo Proxy - Screenshot #6
  • Ergo Proxy - Screenshot #7
  • Ergo Proxy - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Shizao le 07-08-2017

9
Initiation à l'humanité

J'ai un temps hésité avant d'écrire cette critique. Ergo Proxy est un de ces animes qui doivent être revus pour être apprécié à sa juste valeur. La complexité du scénario, du développement des personnages et de l'évolution de l'univers de la série méritent largement le temps de la réflexion et un goût prononcé pour la prise de tête. Au final, je l'ai revu alors que je venais à peine de le finir, l'envie de comprendre était trop forte. Si il y a bien quelque chose que l'on ne peut pas enlever à Ergo Proxy, c'est la curiosité que peut provoquer chaque épisode. L'univers de la série est pourtant tout ce qu'il y a de plus classique dans une dystopie cyberpunk. Un monde post-apocalyptique et [...] Lire la critique

#Par BobYloN le 22-08-2016

9
Violence, Très Chère Violence. Es-Tu Douce, Amère Ou Azurée? Ah ma Douce Violence Comment Puis-Je Te Cerner?

Mais... Mais enfin c'est quoi ce titre?! Ou est le lien avec Ergo proxy? Et bien chers lecteurs (bonjour à vous d'ailleurs, n'oubliez pas que le poisson c'est bon pour la santé), c'est très simple c'est à vous de l'interpréter! (pas de théories SM merci d'avance)Pourquoi? Mais làaa aussi la réponse est très simple! Ce titre est EXACTEMENT comme l'animé que cette critique va... critiquer. Il est là, et vous ne savez pas vraiment si j'ai mis tous les mots qui me passaient par la tête en me disant que j'utiliserais cette excuse pour justifier mon titre ( ce qui serait diabolique). Ou si j'ai volontairement voulu faire passer un message complexe à travers ce titre, résolvant enfin [...] Lire la critique

#Par ARAWN le 16-10-2014

10
Impact psychologique garanti

Je poste cette critique "à chaud" après avoir visionné la conclusion de cet animé. Le titre résume mon état d'esprit au moment de rédiger ces quelques mots. Fan du cinéma de David Lynch, j'ai déjà vécu ce que j'appelle "l'impact psychologique" résultant d'une telle oeuvre. Ce fourmillement de sentiments et pensées contradictoires qui vous assaillent. Un malaise qui grandit chez le spectateur à la recherche de la vérité, de l'envie de connaître rapidement le dénouement pour se raccrocher à quelque chose de tangible alors qu'il est totalement perdu, en pleine confusion. On vous balance brutalement aux côtés des protagonistes et c'est à vous de tenir le cap. J'ai lu les critiques les [...] Lire la critique

#Par GTZ le 17-04-2012

5
Ça aussi c'est tout pourris.

Damned c'est violent comme titre. Peut-être un peu trop par rapport au sujet traité. Pourtant c'est un peu vrai. Et c'est ça qu'est triste. Cette anime amène une histoire envoûtante. Dans un univers de science fiction, peu définissable, on suit les aventures de cette sorte d'agent spécial du futur. Enquêtes, un grand mystère et le trouble plane. Fuite, on s'éloigne de la base pour pénétrer plus profondément dans l'univers. Mais c'est là que la flamme ne prend pas. Sous des dehors à la Philips K. Dick, background à la cyber punk, univers sombre, polar noir et questions existentiels, on essaie de nous entraîner dans les profondeurs de l'âme humaine ou tout simplement de philosopher. Enfin [...] Lire la critique

#Par le-crepusculaire le 03-02-2010

8

Introduction : J'ai commencé à faire mes critiques il y a un moment mais j'ai osé faire le sacrilège de ne pas parlé de cet anime qui m'a beaucoup plus ! Honte sur moi, que dieu me pardonne !... Bon en tous cas je viens vous parler d'Ergo proxy à l'occasion de la récente sortie d'un Spin off en manga qui a l'air prometteur. (Ergo Proxy, Centzon Hitchers and Undertaker) Graphisme : Rien a dire de mal sur ce point... Que ce soit les décors de type paysages désolés ou futuriste, on en prend plein les yeux ! D'ailleurs je conseille de voir ce manga en VF pour bien tous observer. Le chara-disgn est aussi très créatif j'ai adoré l'héroïne, le masque étrange que l'ont peux voir apparaître [...] Lire la critique

#Par Krokko le 31-01-2010

9

Cela fait deux années que j’ai vu cette série, l’une de mes premières en fait. Alors, ce n’est qu’à l’occasion de ce second visionnage que je rédige enfin une critique. A l’époque, Ergo Proxy me paraissait terriblement flou et tordu, presque incompréhensible parfois, à la limite entre le rêve et la réalité. Je ne sais pas si c’est du au second visionnage, ou bien au fait que je sois plus mûr, mais j’ai enfin réussi embrasser cette œuvre dans sa totalité. En effet, je parle d’œuvre car pour moi Ergo Proxy est comme un jeune cadre plein d’avenir qui marque tous les points. Du côté de la palette graphique, j’ai tout autant apprécié le chara-design, humain ou robotique, très soigné et lisse, [...] Lire la critique

#Par AngelMJ le 28-10-2009

9

Ergo Proxy est une série que j'avais un temps abandonné à cause d'un rythme trop lent à mon goût. C'était à l'époque de sa sortie. C'est donc, 3 ans plus tard, suite à la réception de l'intégrale à mon domicile, que je décide de me replonger dans cette univers post apocalyptique en compagnie de Re-l Mayer, Vincent et Pino. A ma grande surprise, j'ai immédiatement accroché. Alors que j'avais, à l'époque, du mal avec le rythme et le côté trop sombre des graphismes, ici tout est passé comme une lettre à la poste. J'ai dévoré les 23 épisodes à une vitesse fulgurante et doit bien admettre que j'ai particulièrement aimé l'ensemble de la série! Parlons du visuel d'abord. Là, tout le monde [...] Lire la critique

#Par Arzen le 09-05-2009

6

Comme beaucoups de personne ayant visionné cet anime, j'ai apprécié l'ambiance particulière qui s'en dégage. Ses qualités visuelle sont indéniables et contribuent grandement à l'ambiance. Le travail visuel de cet anime saute au yeux et se démarque de la masse. Le design des personnages et des décors et très travaillé. De même le choix des caméras contribu également à se démarquer des autres animes. De son coté le scénario est au début très prometteur.Malheureusement j'ai été déçu par la direction que prenait ce dernier au fur et à mesure des épisodes. D'abord très prometteur, le scénario à la fin s'embourbe à mon gout dans un délire mystique auquel je n'ai pas accroché. Dommage! Ergo [...] Lire la critique

#Par cain2010 le 23-11-2008

9

Ergo proxy, ou comment mettre en images une réflexion philosophique. Je ne m'attarderai pas sur les qualités esthétiques de l'anime, je crois que tout a déjà été dit. Au mieux, j'insisterai sur l'impression d'oppression que dégage l'ensemble des choix graphiques qui ont été fait, rendant avec justesse l'étouffement de ce monde à l'agonie. De même les qualités sonores de l'anime sont indéniables, et le choix de la relative discrétion des thèmes musicaux au sein des épisodes se justifie pleinement pour renforcer l'immersion dans le monde d' "Ergo proxy". Par contre, je dois avouer qu'il faut séparer 2 types de public qui pourrait se tourner vers Ergo proxy: -les fans de monde [...] Lire la critique

#Par Afloplouf le 13-08-2008

6

Ergo Proxy ou la fumisterie faite anime. Vidons un peu mon sac, ça ira mieux. Ce n'est pas parce qu'un anime est incompréhensible qu'il est intelligent. L'excuse comme quoi il faudrait regarder plusieurs fois la fin pour la comprendre (argument fallacieux déjà utilisé sur d'autres séries) ne prend pas. Vous n'avez pas besoin de lire plusieurs fois Nietzsche pour le comprendre. J'accepte que si certains animes peuvent être regarder du coin de l'œil sans gêner la compréhension (je ne vise personne) d'autres demandent plus d'attention, qu'on se pose - à bonne distance - de son écran et qu'on lise les sous-titres. Mais une argumentation se doit d'être clair. Essayez un peu de sortir les grands [...] Lire la critique

#Par Jacen le 20-02-2008

4

Ergo Proxy ou le parfait exemple de la célèbre maxime "l'originalité ne paye jamais" (à moins que ce ne soit "trop d'original tue l'original"...). Bref, premier constat: Ergo Proxy, c'eut pu être, ça a failli être mais ça n'est plus ou pas d'ailleurs. Par la présente j'espère avoir parfaitement résumé la trame pseudo dramo-psycho-reflexiologique de la série sans spoiler les 23 épisodes. Oui, d'ailleurs déjà 23 épisodes ou le format juste pour pas faire comme les autres. Le problème de ce format surtout c'est que les auteurs n'y ont pas [...] Lire la critique

#Par Lovak le 06-10-2007

9

Ergo Proxy, ou un ovni dans le monde de l'anime. Pourquoi? C'est à mon sens la série qui s'approche le plus des films d'animation. Pour la qualité graphique d'abord, aussi bien d'un point de vue technique que pour le design et l'ambiance, pour le thème évoqué et le références ensuite. Les dômes, derniers refuges de l'humanité et la terre dévastée rappellent Blade Runner. Les plans contemplatifs, les questionnements sur la nature de la vie et les références philosophiques semblent tout droit sortis de Ghost in the shell (les films bien sûr). Le design des personnages est des plus [...] Lire la critique

#Par Björn le 08-05-2007

8

Ergo Proxy est certainement un très gros projet comme en témoigne sa réalisation de très bonne facture et son scénario pour le moins complexe. Cependant, il n'est pas sans jouer sur des procédés connus aussi bien du cinéma que de la littérature de science-fiction. La série commence de manière classique, on reconnaît des références visuelles et scénaristiques telles que Blade Runner, Brazil, Matrix, ou sonores comme Nikita. Dans un monde qui n'est pas sans rappeler 1984, les trois principaux personnages font leur apparition, sont confrontés à leurs doutes, à leurs difficultés, à des événements qui les changent radicalement. Puis, dans un deuxième temps, nous nous trouvons transportés dans [...] Lire la critique

#Par Corvus le 27-04-2007

9

En dépit des précédentes critiques, je tiens à dire que cet anime est excellent. Avoir un bon bagage en philosophie et en psychologie aide beaucoup à comprendre l'évolution des personnages, les scènes de "rêve", les relations entre les différents protagonistes, le fonctionnement du monde, et surtout les proxies. Certains évoquent la religion, il s'agit plus ici de mysticisme et de lyrisme. D'aillerus, si l'on comprend qui sont les "Créateurs" - je ne dévoile rien de l'histoire -, il n'y a dans cet anime que du matérialisme. Certes, au premier abord, on n'est pas [...] Lire la critique

#Par Nakei1024 le 13-04-2007

7

Malgré les précédentes critiques, j'ai finalement décidé de me lancer et de visionner cette série pour voir ce qu'elle valait. Même si le résultat final me semble mitigé, je dois dire qu’elle ne m'a pas déplu, et j'ai quand même passé un bon moment. En premier lieu, parlons des différents personnages, et commençons par Vincent Law: c'est sans doute celui qui évolue le plus au cours de la série (tant psychologiquement que physiquement), et l'on assiste peu à peu à sa transformation qu'il tente sans succès de contenir. Lyl Meyer est elle aussi intéressante, puisque son caractère est totalement différent selon qu'on soit dans ou hors de Romdo: elle passe ainsi d'un personnage froid et [...] Lire la critique

#Par suprshinoa le 09-11-2006

5

Après la réussite du maintenant célèbre Samurai Champloo, le studio Manglobe était attendu au tournant et se devait de répondre présent avec son projet 2006 : Ergo Proxy. Rendez vous manqué en tout cas pour peu que l'on ait touché de près ou de loin à cette série !! Le début était pourtant prometteur. D'abord une qualité graphique très appréciable. Paysages futuristiques à l'image de Romdeau, ville cocon, qui impressionne de par sa conception et son architecture digne d'un film de science fiction. Les personnages disposent également d'un trait assez [...] Lire la critique

#Par watanuki le 27-10-2006

5

Le studio Manglobe avait fort à faire en programmant l'après Samurai Champloo. Pour mettre toutes les chances de son côté, il s'est muni d'un budget pharaonique, et d'un réalisateur côté, ayant sous le bras un scénario qui lui tient à coeur. Forcément, d'un point de vue visuel, c'est la perfection : 16/9 de rigueur, son 5.1, 3D à chaque plan, le spectateur est époustouflé, et ne peut que mesurer la dette d'Ergo Proxy envers Matrix : mise en scène inspirée du film pour les scènes d'action, et scénario complexe aux aspirations philosophiques. Pourtant, les points forts sont inextricablement mêlés aux faiblesses : -La mise en scène se veut audacieuse, et prend souvent le risque [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.072 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.123223 ★