Petits trésors d'animation qui brillent même dans le noir

» Liste anime créée par Lucidacide le 15-11-2015 (dernière modification le 06-06-2017)

Liste non exhaustive et non ordonnée que je fais au feeling. Je liste ici les animés (séries TV uniquement) qui m'ont personnellement le plus marqué quel que soit le genre. Ils n'atteignent pas tous la perfection, et certains ont même des défauts notables mais le tout qu'ils forment vaut indéniablement la peine d'être vu. Update à venir.
Je ferais aussi une autre liste pour les films.

  • Série TV - 2005 - 26 épisodes

    Jamais je n'oublierai ni ne me lasserai de la beauté de Mushishi. Cet animé, unique, est une ode à la vie et au respect de celle-ci quelle que soit sa forme. Poétique, envoûtant, emprunt de la nostalgie d'un Japon rural traditionnel, Mushishi apaise les nerfs à vifs et nous laisse emplis de sérénité. (à voir aussi la saison 2, la qualité est au rdv)

  • Série TV - 2004 - 26 épisodes

    Mêlant avec brio Hip Hop et samuraïs de l'ère Edo (idée qui a dû paraître incongrue à plus d'un), Samurai Champloo est à mes yeux un chef d'oeuvre. J'ai particulièrement apprécié le chara-design très reconnaissable et cet ajout de street culture. SC c'est également une invitation au voyage et une élégie sur l'amitié, sur une bande son de ouf (Nujabes) !

  • Série TV - 1998 - 26 épisodes

    Sans doute l'oeuvre la plus connue de Watanabe Shinichirô, qui nous transporte ici dans l'espace intersidéral et du rire aux larmes sur un fond de jazz. Un animé intemporel d'une grande richesse sur tous les plans. See you space cowboy !

  • Série TV - 2012 - 22 épisodes

    Un monde dystopique basé sur le contrôle permanent et quasi absolu de la population via leur psycho-pass, sorte de carte d'identité de l'état mental d'un individu. Concept novateur et persos charismatiques, il m'a tenu en haleine jusqu'au bout. Je ne recommande pas la deuxième saison qui m'a affreusement déçue, notamment en raison de l'absence d'un personnage crucial.

  • Série TV - 2006 - 23 épisodes

    Une histoire sombre où les personnages, de chair comme de métal, partent en quête de leur identité dans un monde ravagé et stérile. Un animé d'une grande qualité malgré le dénouement que j'ai trouvé décevant.

  • Série TV - 2008 - 24 épisodes

    Dans un monde agonisant, Casshern, tel un ange immortel accablé par la culpabilité et la solitude, erre à la recherche de réponses. Il rencontre en chemin des êtres qui semblent tous être aux bord de la folie et du désespoir. Casshern, qui n'est au départ qu'une coquille vide, va, au fil du temps et des rencontres, apprendre à ressentir et à aimer...

  • Série TV - 2012 - 25 épisodes

    Un animé qui ne révèle toute sa profondeur qu'à la toute fin pour nous laisser sans voix. Il aborde un sujet d'éthique délicat, dans un cadre a priori idyllique emprunt de magie et de l'innocence d'une bande d'enfants. Le tableau s'assombri peu à peu à mesure que l'on comprend comment ce monde fonctionne...

  • Série TV - 2007 - 16 épisodes

    Baccano! fonctionne comme un puzzle que l'on reconstitue morceau par morceau, ce qui fait qu'au début on n'y comprend pas grand chose. Mais très vite, j'ai explosé de rire avec Isaac & Miria et me suis laissée emporter dans le Flying Pussyfoot, théâtre d'une intrigue mystérieuse et sanglante, qui fonce à toute allure à travers l'Amérique des années 30.

  • Série TV - 2007 - 12 épisodes

    La bande son, les graphismes et les couleurs (le dorééé *-*) de cet animé sont magnifiques sans parler de la narration théâtrale. J'ai beaucoup aimé suivre les pérégrinations de cet apothicaire charismatique dont on ne connait, hélas, même pas le nom, et dont le passe-temps favoris est d'exorciser les ayakashi.

  • Série TV - 2004 - 24 épisodes

    Une interprétation du célèbre roman d'Alexandre Dumas à la sauce science fiction qui vaut le détour. Son style graphique m'a rappelé Mononoke (ci-dessus) et les tableaux de Gustav Klimt.

  • Série TV - 2010 - 22 épisodes

    Au début, cette histoire de vampires aux personnages affublés de coiffures toutes aussi affolantes les unes que les autres peut ne pas sembler des plus intéressantes... Mais derrière cette apparente banalité se cache quelque chose de plus sombre : une réflexion sur la nature humaine et sur les extrémités vers lesquelles la peur et l'ignorance peut nous pousser.

  • Série TV - 2006 - 13 épisodes

    Avec son style graphique hors-normes (que j'ai beaucoup aimé), Kemonozume nous raconte une histoire d'amour passionnelle entre un "monstre" et un chasseur de monstre ! C'est brûlant, jazzy et nous donne à réfléchir sur ce qui est juste, ce pour quoi il vaut la peine de se battre et de se bouger le cul.

  • Série TV - 2014 - 11 épisodes

    Une oeuvre signée Yuasa Masaaki (Kemonozume, Mind Game) qui, plus encore que le ping-pong qui n'est qu'un catalyseur, nous parle d'amitié, d'aspirations mais aussi d'angoisses. Artistique et original, un brin philosophique, avec une excellente bande sonore. "I just want to enjoy myself, whatever and whenever !" C'est ça le but de la vie ! Smile !

  • Série TV - 2010 - 11 épisodes

    Durant les 9 premiers épisodes on erre avec un étudiant dans un dédale de possibilités et de pensées débiles au débit effréné sans trop savoir pourquoi ni comment jusqu'aux deux derniers épisodes qui révèlent ce but tant recherché. Et là... on comprend ! Tout devient évidence, le titre de la série prend tout son sens, et c'est le bonheur.

  • Série TV - 2010 - 12 épisodes

    Katanagatari a un format - et un chara-design - pour le moins inhabituel : environ 50 min par épisode, et détient sans doute le record des dialogues les plus longs de l'histoire de la japanimation. Mais pas de panique ! Ce n'est pas un défaut, loin de là. Le duo Togame/Shichika nous en fait voir de toutes les couleurs avec leur histoire de katanas à dormir debout.

  • Série TV - 2011 - 24 épisodes

    Destin et pingouin. Un animé plus complexe qu'il n'en a l'air sur deux frères essayant désespérément de sauver leur sœur d'un sort funeste. Avec l'aide de pingouins.

  • Série TV - 2011 - 11 épisodes

    Usagi Drop aborde avec subtilité le thème de la responsabilité parentale mais aussi de la mort et du deuil, au travers de personnages très expressifs et attachants. Mature, calme et visuellement réussi, j'en ai été émue.

  • Série TV - 2012 - 12 épisodes

    Le quotidien de lycéens dans les années 60 qui se rassemblent autour du jazz. J'ai beaucoup aimé repérer tous les détails qui indiquent bien que nous ne sommes pas au 21e siècle ainsi que l'évocation de mai 68 à Tokyo.

  • Série TV - 2003 - 26 épisodes

    L'espace, aussi immense, froid et mortel qu'il soit, ne cesse de faire rêver. Planetes, qui se veut réaliste, nous propose une vision d'un futur proche tel qu'on pouvait se l'imaginer avec la technologie des années 90/2000. Planetes est en effet très ancré dans son époque et non sans défauts, mais à su me surprendre et me captiver.

  • Série TV - 2007 - 27 épisodes

    "Who the hell do you think I am ?!" Franchement, n'étant pas fan de mécha je l'ai longtemps laissé de côté. Ne faites pas la même erreur, c'est une pépite. Une histoire qui part littéralement en vrille et qui, en plus de transpercer la terre, les cieux et l'univers tout entier, vous va droit au coeur.

  • Série TV - 2014 - 26 épisodes

    Space Dandy is a dandy in space. Les aventures rocambolesques d'un chasseur d'aliens à la fois badass et ridicule vouant une passion sans limites au Boobies, une chaîne de "breastaurant" intergalactique. Sans oublier ses fidèles acolytes Meow et QT ! C'est déjanté mais tout en étant cohérent et souvent plus profond et réfléchi que ce à quoi je m'attendais. Yeah Baby !

  • Série TV - 2015 - 12 épisodes

    Ouaaaaah ! Drôle et non prise de tête, avec sans doute la meilleure animation que j'ai jamais vu, OPM c'est le truc de tous les records à vous en exploser les yeux et à vous scotcher avec un gros sourire pendant 20 minutes. Dommage qu'il soit si court, laissant une impression d'inachevé, car tiré d'un manga en court de parution.

  • Série TV - 2013 - 25 épisodes

    SnK est LA série à gros succès de ces derniers temps et, malgré ses défauts (bande son médiocre, dialogues en surnombre), elle mérite sa renommée de par ses graphismes de qualité et son univers captivant. Le mystère de l'origine des titans restant entier, j'attend impatiemment une seconde saison !

  • Série TV - 2013 - 24 épisodes

    Un animé qui part dans la satire et tourne en dérision les codes habituels de l'animation japonaise. Ici les femmes ont le 1er rôle, l’héroïne se bat avec des ciseaux et un uniforme scolaire pour le moins provocateur. Kill la kill surprend agréablement et, franchement, ça m'a bien fait marrer.

  • Série TV - 2001 - 26 épisodes

    MOUAHAHAHA !! L'humour dans toute sa splendeur et sans lourdeur. Le meilleur médicament en cas d'état dépressif.

AK8.1.13 - Page générée en 0.064 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.174274 ★