Kill La Kill

Kill La Kill

L'académie Honnouji est dirigée par une stricte hiérarchie: la loi du plus fort, encadrée par des uniformes qui décuplent la puissance de leurs utilisateurs, en est la seule règle. A son sommet, la toute-puissante Kiryuin Satsuki, présidente du conseil des élèves règne d'une main de fer sur son royaume.

Jusqu'à ce que le transfert d'une mystérieuse étudiante vienne faire voler en éclat l'ordre établi. La nouvelle arrivante s'appelle Matoi Ryuko et, armée d'une gigantesque lame de ciseau et d'un mystérieux uniforme, elle compte bien défier la loi des lieux. Sa résolution est trouvée: la présidente lui révèlera, de gré ou de force, croit-elle, le nom de l'assassin de son père.

Synopsis soumis par Zankaze

Yuzuki Ryouka (Kiryuuin Satsuki), Koshimizu Ami (Matoi Ryuuko), Inada Tetsu (Gamagoori Ira), Yoshino Hiroyuki (Inumuta Houka), Shintani Mayumi (Jakuzure Nonon), Suzaki Aya (Mankanshoku Mako), Miki Shin`ichirou (Mikisugi Aikurou), Hiyama Nobuyuki (Sanageyama Uzu), Seki Toshihiko (Senketsu)

  • Kill La Kill - Screenshot #1
  • Kill La Kill - Screenshot #2
  • Kill La Kill - Screenshot #3
  • Kill La Kill - Screenshot #4
  • Kill La Kill - Screenshot #5
  • Kill La Kill - Screenshot #6
  • Kill La Kill - Screenshot #7
  • Kill La Kill - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Zoroaster le 09-10-2017

7
Être fashion c'est quand même vachement cool

Trigger. Aaaah, Trigger. Studio créé via Gainax, suite à de la hype qu'était Tengen Toppa Gurren Lagann. Une série folle, décalée, mais néanmoins non sans ambitions scénaristiques et thématiques malgré un premier tiers un peu trop fou pour être engageant, la série aura eu l'effet d'une bombe nucléaire sur les fans d'animation japonaise, certains la considérant comme un messie, d'autres la considérant comme étant le seul mécha qu'ils ont pu apprécier. Et ainsi vint Kill la Kill. Composé en grande partie de la même équipe que son ainé, dont le perché réalisateur Hiroyuki Imaishi, elle fut attendue comme l'ont attend la providence, comme véritablement une série de la hype. Mais la [...] Lire la critique

#Par le-crepusculaire le 07-10-2014

4
Kill l'originalité et la surenchère à force d'en faire trop!

Difficile de parler d'une telle œuvre tant j'ai l'impression d'avoir vu le The Expendables du shonen, c’est-à-dire le genre d'anime qui s'assume complètement dans son trip et qui a pour but de nous livrer le nekkestu ultime... Dans mon cas, je pars déjà avec quelques réserves, n'étant pas un fan des productions de ce studio. Je me suis dit qu’ils allaient nous servir la même soupe, dans un contexte un poil différent. Bien sûr, Je ne me suis pas trompé. Même si j'essaie plusieurs types de manga, j'avoue avoir encore du mal avec le genre du shojo, par exemple... Mais j'avoue aussi que, depuis presque six ans, je commence à saturer avec le genre shonen. L'explication est simple : je me [...] Lire la critique

#Par Femto / Project D le 11-09-2014

9

Tengen Toppa Gurren Lagann ayant laissé une empreinte indélébile dans l’anime sphère, je me devais de répondre présent pour la série Kill La Kill, écrite et réalisée par les mêmes génies que sont Kazumi Nakashima et Hiroyuki Imaishi. On y retrouve ainsi les ingrédients majeurs de cette succulente recette à succès, à savoir une animation d'un dynamisme dingue, effréné, qui nous en mettent plein les yeux, mais aussi un très bon humour décalé, le plus souvent diffusé par Mako Mankanshoku et sa famille complètement à la masse, accompagné de son… Espèce de chien répondant au doux nom de Guts (signifiant « tripes » ou « entrailles »), oui, comme le légendaire héros du manga Berserk. Kill [...] Lire la critique

#Par Deluxe Fan le 25-08-2014

7
Kill la Kill – Nus et Culottés

Comment ne pas s’intriguer un minimum du pari lancé par Trigger ? Une entité composée essentiellement d’enfants du studio Gainax qui décident collectivement de tuer le père et de partir tracer leur propre route. Une route balisée par les lumières de la hype ; Little Witch Academia et Inferno Cop eurent droit à une attention surpassant largement leur réelles ambitions. Car Trigger c’est avant tout une bande de malins : s’adressant aux amateurs d’animation et aux otakus de la vieille garde, chacune de leurs productions bénéficie d’un sauf-conduit auprès des fans. C’est ainsi que Kill la Kill, leur premier vrai projet, fut attendu comme le Messie. Très conscient de son public, l’anime [...] Lire la critique

#Par Loveliness le 15-05-2014

7
Kill la kill, y a comme un arrière-gout...

Quel fut mon engouement, quand après le visionnage fabuleux de Gurren Lagann, j'ai appris qu'une majorité de l'équipe l'ayant produit s'adonnait à nouveau à la joie de l'animation sur une nouvelle série, Kill la Kill. Alors, verdict? Mitigé... Abordons tout d'abord le premier point qui saute aux yeux lors du visionnage de KlK, à savoir les graphismes. Chatoyant, flatteur, et collant parfaitement à l'univers comique-shonen de l'anime. On a un chara design à la fois très manga et très original, sans non plus tomber dans les méandres de l'OVNI graphique. Bref, un petit vent de fraîcheur dans l'animation, et de qualité s'il vous plait. À ceux ayant l'oreille musical, rien à dire sur [...] Lire la critique

#Par Masterv le 22-04-2014

9
Faites le plein d'étoiles avec Kill la Kill !

En cette année 2013 ,il y eu un automne bien morne dans la japanimation . C'est en tout cas ce que nous nous sommes dit en regardant la liste des animés de cette saison . Il est vrai qu’après L’ÉNORME blockbuster qu'est Shingeki No Kyojin il était difficile voire même inconcevable qu'un autre anime lui arrive ne serait-ce qu'à la cheville . Il arrivait même que des gens ,le disant dans la rue a voix haute ,se fasse agresser dans une ruelle sombre par des gens usant de battes de baseball comme ils manipulent leur souris (Les mecs agressés prenaient quand même tarif faut pas croire). Alors au final que pouvions-nous faire ? Devrions-nous sortir au risque de voir le soleil nous bruler les [...] Lire la critique

#Par Zankaze le 31-03-2014

8
Until my Body is Dry

Plantons le décor. C'était un automne un peu morne en japanime: l'ouverture de la saison proposait quelques suites, un nombre faramineux d'adaptations de Light Novels, de jeux vidéos et autres, quelques animes "originaux" noyé dans la masses, une ou deux tranches de vie et les habituels animes moes décérébrés. Un automne bien morne donc. A moins que ce soit un été. Ou le printemps d'avant. Toutefois, chez les fous, les insatisfaits, les amateurs de déjanté, les dingues, les vrais, ceux qui aiment quand ça bouge et ça pète de partout, le feu couvait sous les neiges de l'hibernation. Trigger, réincarnation du studio Gainax, avait annoncé sa première vraie série. Des visuels avait filtré: [...] Lire la critique

#Par Papimoule le 30-03-2014

8
Les filles à l'action !

Kill la Kill est un anime assez particulier dans le sens où il reprend tous les codes du shônen au point d'en devenir une parodie, mais se trouve être à contre-courant de ce style car il met en scène des personnages opposés au héros classique. Vous ne voyez pas de quoi je veux parler ? Mais si, faites remonter votre petit côté féministe. Les gentils et les méchants, sont ici des femmes, sans pour autant avoir un monde sans homme. Le masculin est très présent dans cette série, mais pas comme à son habitude. Dans le monde du shônen on remarque que la femme est, en général, utilisée pour deux causes. Soit pour servir de raison comme se faire secourir, soit pour servir de soutien de départ [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.049 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.127784 ★