Katanagatari

Katanagatari

Après ses faits d'armes lors d'une rébellion, le maître Yasuri, héritier ancestral du Kyotoryuu, un art martial sans sabre, est exilé par le shogun sur une île déserte, effrayé par sa trop grande maîtrise de son art. 10 ans plus tard une barque accoste l'île: Togame, stratège du shogun requiert l'aide du maître pour l'aider à rapporter au Shogun 12 katanas aux pouvoirs surnaturels forgés par le légendaire Shikizaki Kiki.

Cependant, le maître est depuis décédé, et c'est son fils et héritier Shichika qui se chargera au côtés de Togame de cette quête.
C'est le début d'une odyssée riche en rebondissement et personnages charismatiques dans un japon envoûtant à l'apogée de l'ère des Samouraîs...

Synopsis soumis par Zankaze

Yoshimasa Hosoya (Shichika Yasuri), Chihiro Suzuki (Kōmori Maniwa), Mai Nakahara (Nanami Yasuri), Masako Ikeda (Narrator), Yukari Tamura (Togame)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Katanagatari
  • Editeur: Black Box, Funanim (VOD)
  • Katanagatari - Screenshot #1
  • Katanagatari - Screenshot #2
  • Katanagatari - Screenshot #3
  • Katanagatari - Screenshot #4
  • Katanagatari - Screenshot #5
  • Katanagatari - Screenshot #6
  • Katanagatari - Screenshot #7
  • Katanagatari - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par jinrho78 le 17-12-2017

7
PARLE MOI D'ANIME, JE TE DIRAIS QUI TU ES...

Raconter une histoire est à la portée de n’importe qui, comme par exemple: Comment vous vous êtes retrouvé au mauvais moment; au mauvais endroit comme ce pov' con de John Macclane et comment hardi que vous êtes et malgré vos jambes tremblantes; vous vous dressâtes tel Errol Flynn pour défendre la très jolie veuve... et accessoirement l'orphelin face à de maléfiques "droogies"! Toutefois l'art et la manière du Père Castor ne s'apprend pas chez les scouts et la clef du succès; (en dépit de la crédibilité de l'histoire elle-même) dépendra de votre capacité à donner de la contenance à votre récit pour mieux captiver votre public; vos seules limites étant celles de votre imagination. Ce qui [...] Lire la critique

#Par Pixy le 28-11-2013

9
Cheerio ! Cheerio ! Cheerio !

Humour et originalité sont les premiers mots qui me viennent à l'esprit pour qualifier cette série. Durant douze épisodes de 50 minutes chacun, on se laisse transporter dans la quête que se sont fixés Togame et Shichika : récupérer les douze katanas de Shikizaki Kiki. Logiquement, il s'agit d'un épisode par katana. J'ai apprécié ce découpage particulier de la série, ça ne ralentit en rien le rythme. En effet, on ne s'intéresse pas uniquement à la récupération des katanas, tout autour de cette quête se tissent des liens entre, principalement, notre duo de personnages principaux Togame et Shichika, mais aussi avec les autres sabreurs qu'ils rencontrent. Chacun a une histoire et ils nous la [...] Lire la critique

#Par Duna le 21-08-2012

9
Je serai ton épée... déjà vu ?

C'est drôle, cette série est un peu construite comme un RPG - trait par ailleurs souligné avec malice par les concepteurs. Sa complexité, sa richesse est dévoilée au fur et à mesure. Les graphismes, musiques, dialogues, scénario, personnages (on pourrait presque rajouter "boss "et "jouabilité") sont de plus en plus perfectionnés. Le format est intéressant : douze épisodes répartis sur douze mois de l'année fictive et réelle, de près de cinquante minutes, narrés comme une œuvre de fiction. Le plus savoureux, c'est la maîtrise des décalages. Par-ci par-là, un mot, une réaction, une référence, un commentaire narratif, prend de court le spectateur - conditionné à la longue. Ce sont surtout [...] Lire la critique

#Par SoulJapanExpress le 15-04-2011

7

Katanagatari est un nom d'anime que je retiendrai longtemps, ma mémoire flanche parfois mais à défaut de ne pas pouvoir retenir les noms de tous les Katanas qui font l'objet de la quête de nos deux héros, je veux bien retenir les noms de Togame, de Shichika, de Ô Nanami et de Ô EamonZaemon, les autres resteront dans mon inconscient pour toujours. C'est donc un anime qui, lors du "premier visionnage" aurait du m'intriguer ou au moins captiver cet intérêt pour l'esthétisme du travail des couleurs (dont je me rendrait compte par la suite) que j'ai toujours eu pour certains animes et qui a, à plusieurs reprises, appuyé nombre de mes jugements. Mais cet anime avait laissé un goût de prétention [...] Lire la critique

#Par enigma314 le 16-02-2011

7

Animé un tantinet trop bavard qui sans ce principal défaut aurait mérité un plus grand écho. La qualité des dialogues est indiscutable, malheureusement, elle ne se révèle qu'au bout du 4ème ou 5ème épisode, hélas ! Le summum est atteint avec l'excellentissime épisode 10. Magistralement servi, il se différencie d'un classique épisode récapitulatif. Le format de 50 mn n'est pas du tout gênant en soi. Tant de blabla surprendra, peut-être un peu, au premier épisode mais on s'y habitue rapidement. Après tout, on regarde bien les séries TV ou films sans s'offusquer des longs dialogues. Remercions Katanagatari qui nous offre autre chose que des bishonens et des kawai-girls sur le plan du [...] Lire la critique

#Par le-crepusculaire le 12-02-2011

3

Introduction: J'ai beau y réfléchir je n'arrive pas à me faire une idée claire de cet anime... Je sais juste que j'ai passé un bon moment face aux épisodes 1 et 12, je sais aussi que je reste m'aura grandement ennuyé. Cet anime mérite-t-il d'être aimé? Je dirais que oui, j'y est vu des choses qui peuvent plaire à un certains type de personnes. Tout comme "Gôyo" je comprend très bien que beaucoup de spectateurs voudront mettre cet anime dans le meilleurs des animes de 2010, je m'en vais donc détailler pourquoi avec moi ce ne sera pas la cas. Graphisme: C'est ce qui m'a attiré, ces graphismes magiques et coloré sur ce fond de samurai est vraiment sublime... Prenez-moi pour un fou [...] Lire la critique

#Par Baillan le 06-02-2011

8

Katanagatari est à mon humble avis le meilleur anime que nous aura donné l'année 2010... Le scénario est relativement basique : un guerrier (sans sabre) aide une stratège à récupérer 12 sabres ultimes, ce qui nous donne donc un sabre par épisode. Le format de 50 minutes convient parfaitement à n'anime, il est vrai qu'au final, sur les 50 minutes, on n'a le droit qu'à 5 minutes de combat, et beaucoup de blabla pour le reste, mais c'est un blabla qui est loin d'être ennuyeux et qui convient également bien à l'anime. Les guerriers détenant les sabres ainsi que l'escouade de ninja dont je ne me souvient plus le nom sont excellent, je regrette juste qu'ils ne soient pas mis plus en avant, les [...] Lire la critique

#Par GTZ le 31-01-2011

9
Katanagatari - 12 étapes pour tuer l'Histoire, 12 étapes pour devenir humain.

Edit de la critique après vu la version Bluray 24/02/14 Aaah, Katanagatari, mon petit plaisir du mois, mon petit conte que je regardais le dimanche soir, avec une petite clope et la tisane (bon je mens pour la tisane). Durant un an cette aventure m'a accompagné, là, quelques années plus tard je me relance dans cette expérience. Force est de constater que la série n'a pas vieillit et à même acquit plus de saveurs avec l'âge. Une série d'ailleurs au format atypique qui rajoute une couche de magie à cette découverte mensuelle qu'était Katanagatari. Plus encore la série s'en est retrouvé grandit à mon regard. Ce graphisme original, cette musique forte de sens et de vigueur, ce [...] Lire la critique

#Par Papimoule le 20-01-2011

9

Katanagatari est pour ma part l'anime 2010. Avant d'être le meilleur de son année il est surtout un des seul shonen que j'ai pu regarder et énormément apprécier. Malheureusement cet anime ne peut pas plaire à tout le monde à cause de son format de 50min par épisode et de son remplissage avec du blabla pas forcément toujours maitrisé. Katanagatari en enlevant ce défaut, qui n'en est pas totalement un, n'a que des atouts à nous proposer. L'histoire semble vraiment basique: une fille va chercher un type perdu sur son île pour récupérer 12 katanas. 12 épisodes, 12 Katanas. Tout cela est très pratique et plutôt simple au 1er abord. Cependant le scénario se rattrape grâce à l'apport réel de [...] Lire la critique

#Par Deluxe Fan le 26-12-2010

7

Katanagatari : The Demon Blade Après avoir ingurgité une dose massive de soi-disant « comédies romantiques », je me suis dit qu’un bon petit anime d’aventure de derrière les fagots ne me ferait pas de mal. Je me suis tourné vers Katanagatari, parce que c’est récent, relativement court, et surtout parce que certains membres d’AK ont un réel talent pour faire la publicité des séries dont ils sont des fanboys. Le problème c’est qu’à force de clamer partout que nous sommes en face de l’anime incontournable de 2010, on finit par y croire. Jusqu’à ce que l’on regarde par nous même et que l’on se rende compte qu’il n’y avait rien de bien fabuleux là-dedans. Ce qui est sûr c’est que [...] Lire la critique

#Par Krokko le 26-12-2010

10

On tombe assez régulièrement sur quelques perles en animation, plus ou moins dégrossies, brillant par leur originalité, leur plastique, leur scénario ou bien par une chouette bande-son. On en garde un bon souvenir pour telle ou telle qualité, parce qu'on a bien aimé la fin, les personnages ou l'ambiance. J'en ai vu quelques-uns des comme ça. Par contre, c'est bien la première fois que, dès la première seconde suivant la fin d'une série, je me dis "Celui-là, je dois lui mettre 10/10". Le pari était assez risqué, beaucoup comme moi ont un peu craint ce format de 50 minutes environ par épisode, épisodes chacun séparés d'un mois. J'ai bien fais d'attendre que tous soient sortis pour les [...] Lire la critique

#Par Giggles le 21-12-2010

8

Je me suis plongée dans cette série un peu par hasard. Le format m'a fait un peu peur ainsi que la cadence des épisodes. Cette série est tout simplement ahurissante, c'est la première fois que je regarde ce genre d'animé. Le style du dessin, si l'on regarde juste l'image dans la présentation, pourra paraître spécial aux yeux de certains. Or quand en fait tout commence à bouger, y a plus rien de spécial, c'est un des plus beaux animés que j'ai pu voir jusqu'à maintenant. C'est un feu d'artifice de couleurs, sans que ce soit criard ou surchargé, c'est parfaitement dosé. Les paysages sont époustouflants de beauté, du jamais vu à mes yeux dans une série. L'animation est quasi parfaite, [...] Lire la critique

#Par Zankaze le 19-12-2010

8
Du Sabre à l'Homme, sur la Route

Katanagatari... Lorsque j'ai lu le synopsis et que j'ai pris connaissance du format auquel les épisodes allait être présenté, contrairement à la plupart des gens, j'ai tout de suite tilté. Mais ce n'est que lorsque j'ai vu le premier épisode que j'ai accroché. "Comment ça le premier épisode?!" 45 mn de parlotte, 5 minutes de baston?" Oui, mais,... Un graphisme magnifique, qui m'a tout de suite plu, épuré et stylisé et qui évoque un je-ne-sais-quoi de profondément japonais, couplé à un chara-design élégant et racé... Une OST originale et variée, n'hésitant pas à mélanger les genres, avec de véritables perles (notamment le morceau de vocalise traditionnel japonais que je me suis passé [...] Lire la critique

#Par Kyoshi le 19-12-2010

8

Katanagatari n'a pas fait beaucoup de bruit sur A-K, mais il était pas mal attendu par ailleurs. Pour ma part, il m'avait attiré l'attention parce que malgré son scénario qui rentre sur un timbre poste, il criait l'originalité à pleine voix. En plus, il y avait 'gatari' dedans...mon cerveau à affiché une petite ampoule et j'ai vite fait le lien avec Bakemonogatari. Cependant, attention : Katanagatari n'a aucun lien avec Bakemonogatari, si c'est n'est que ce sont tous deux des adaptations de Light Novels écrits par Nisio Isin. Rentré dans la wishlist, il y est resté, resté, resté...et finalement plus ou moins oublié. On me l'a rappelé plus tard, et je l'ai commencé, pour rapidement arrêter [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.058 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.167389 ★