Et vive vive vive les gros n...

» Critique de l'anime High School DxD par Kanade Kyoshiro le
11 Mars 2020

Quand on est un pervers comme moi et qu'on est fan d'animes on a tout un monde qui s'offre à nous. C'est pourquoi entre deux productions sérieuses j'aime me plonger soit dans une comédie complètement WTF soit dans un bon gros ecchis des familles, et si possible, les deux mon capitaine. J'ai longtemps entendu parler d'High school DXD comme étant un peu LA référence ecchis décomplexée et c'est avec grand plaisir que j'ai pu aujourd'hui découvrir enfin Highschool DXD... pour la 2nd fois !

Et oui, seconde fois parce qu'arrivé au dernier épisode je me suis rendu compte d'un petit détail :" Mmmmh, mais je l'ai déjà vu en fait cet anime !"

Ce qui est assez révélateur d'un défaut de cet animé, son plus gros défaut d’ailleurs, le scénario est assez anecdotique. Il est pas mauvais, il est juste pas marquant pour un sou(tiens-gorge). Preuve en est il à bien fallut attendre le dernier épisode de la saison pour que je me rappel l'avoir déjà vu. Ça m'est déjà arrivé d'avoir oublié que j'avais déjà vu un animé, mais généralement je m'en rend compte dans les 2 premiers épisodes.

Mis à part ce manque d'inspiration globale il y a quand même un point qui me plait beaucoup. Le principe des combats basés (très librement) sur le principe des échecs. Notre personnage principal est un pion, Rios est le roi, Koneko est la tour etc etc. Le 1er truc que je me suis dis en voyant ça c'est " putain j'ai vraiment envie de jouer à un jeu vidéo avec ce gameplay ça à l'air trop fun "... Ah... Attendez on me dit dans l'oreillette que le jeu existe sur 3DS ? Un VN en japonais ? Mais je veux un beat them up moi ! Je veux de la baston !

Parce que cet animé à pour qualité qu'il gère plutôt bien ses scènes d'actions. Alors, entendons nous bien, c'est dans 99 + 1 % du temps l'occasion de dénuder les personnages féminins, mais ça le fait assez bien. Parce qu'ils auraient pu se contenter de 2 attaques et POUF tous à oilp. Mais non, ça prend quand même la peine de faire de la mise en scène, des moments de tensions, d'animer du corps à corps. Ça vaudra jamais un Naruto vs [insérer méchant de votre choix ici] mais pour un ecchis c'est vraiment pas mal du tout !

Le personnage principal est LE pervers assumé. Franchement moi je suis client de ça. Je préfère quand tout est assumé dans un anime. Je me permet quand même de glisser subtilement que le voyeurisme est une infraction punie par la loi qui doit être réservée aux œuvres de fictions. Dans la vrai vie, faire du voyeurisme sur une personne non consentante fait de vous un mauvais être humain. Sa perversion est l'un des principaux ressors comique de l'anime. Entre nous, c'est pas excessivement drôle. Ça fait sourire.

Pour ce qui est du ecchis... Ben c'est du ecchis, c'est pour ça qu'on a signé, et on est pas déçu du voyage. Des ecchis j'en ai vu un certain nombre, je pense que je peux le classer sans trop sourciller dans la catégorie des bons ecchis.

Il reste maintenant un dernier défaut à souligner : les personnages. Alors là, 2 écoles. Soit vous êtes comme moi, vous en avez un peu marre de voir toujours les mêmes personnages, à ce moment là ils sont clichés. Soit ça ne vous dérange pas, et pour vous ce sera des "archétypes". En vrai, la nuance est tellement mince que je suis pas sur que la limite entre les deux soit réellement fixée. J'ai envie de dire, c'est a vous de juger.

Conclusion, si tu aimes les ecchis, alors fonce mon ami, bien que si tu es fan d'ecchis tu connais sans doute probablement déjà l'oeuvre. Mais on sait jamais, dans le doute, sur un malentendu. Moi j'ai passé un suffisamment bon moment pour avoir envie d’enchaîner sur la saison 2.

Il ne me reste plus qu'une chose à dire, alors chantez avec moi les amis !

♪♫
[i]Nous on aime pas les oeufs au plat
Ni les planches à repasser
Nous on veut du Wonderbra
De beaux obus à baiser

Y sont souvent raplaplas
Les nénés de nos nanas
On rêve de roberts d’enfer
Qui pointent sous les pullovers !

Et vive vive vive les gros nichons
Les paires de seins comme des ballons
En pommes, en poires, ovales ou ronds
Faut du volume sous les tétons !
Et vive vive vive les gros nichons
Les paires de seins comme des ballons
Tant qu’il y aura du monde au balcon
Ca bougera dans les pantalons !

Plus de bonnet A, de bonnet B
Oh libérez les décolletés
Naturels ou siliconés
On est dingues des gros tétés

Roploplos les jolies mamelles
Oh débordez des dentelles
Méga nibards à la pelle
Vous nous rendez la vie belle !

Et vive vive vive les gros nichons
Les paires de seins comme des ballons
En pommes, en poires, ovales ou ronds
Faut du volume sous les tétons !
Et vive vive vive les gros nichons
Les paires de seins comme des ballons
Tant qu’il y aura du monde au balcon
Ca bougera dans les pantalons ![/i]
♫♪
Pour ceux qui n'auraient pas la ref c'est une chanson paillarde assez connue, ça me semblait de circonstance

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (5)
Originale (4)

2 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kanade Kyoshiro, inscrit depuis le 17/02/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.061 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.187965 ★