Final Fantasy VII Advent Children - Du fanserv mais c'est tout ce qu'on lui demande.

» Critique de l'anime Final Fantasy VII : Advent Children par Anon le
03 Janvier 2014
Final Fantasy VII : Advent Children - Screenshot #1

Car oui, qu'on ne s'y trompe pas, c'est juste du fanserv que nous présente ce film. Fanserv pour des gens ayant terminé et accessoirement compris le jeu FFVII voire même Crisis Core, sa préquelle.
Se produisant après les événements du jeu, Advent Children nous offre une ultime aventure destinée à alléger le fardeau du héros dépressif number one, j'ai nommé Cloud Strife, dont le seul défaut qui le met perpétuellement derrière Zack Fair est cette personnalité torturée au delà du raisonnable.
Le scénario n'est pas idiot envers la maladie des Géostigmates, un peu vaseux envers ce qui concerne Aérith et ses interventions, et totalement fumeux envers le clan de Kadaj tout simplement parce qu'ils sont l'excuse menant à la résurrection du méchant le plus charismatique de tous les temps.
Mais bon qu'est ce qu'on s'en fiche, comment voulez vous qu'une adaptation cinématographique d'une heure et demie (un peu plus en version complète) puisse égaler le jeu et ses multiples heures? Il ne peut pas, le studio ne s'y est pas trompé et a donc tout misé sur le reste.

Le reste, c'est une claque visuelle. Le film n'est plus tout jeune, il égale les productions récentes grâce à un souci de réalisme impressionnant. Les personnages sont évidemment idéalisés mais on va pas pleurer, les combats ont le démesuré et l'improbable du jeu vidéo et du manga, les monstres sont bien fichus, l'animation est impeccable. Bon, niveau couleurs, on est pas gâtés, c'est terne, mais nous sommes après l'apocalypse voyez vous. Le combat final est percutant et la toute fin satisfaisante.
No comment pour la musique: elle met l'ambiance, voilà tout, et avec brio.
Fanserv essentiellement basé sur Cloud et c'est pas forcément une bonne idée vu qu'il lui faut la moitié du film pour se bouger un peu et passer de "bon sang mais collez lui des baffes" à "le héros il est trop classe". Montrons au passage que si Vincent avait été plus présent, il l'aurait laminé niveau charisme. Tifa à le droit à un combat, le reste de la bande est rarement là et quand elle est là c'est juste pour faire acte de présence, mais bon au moins on les voit. Les ennemis sont au nombre d'un et de deux qui servent juste à occuper les autres héros. De ceux là, comme dit plus haut, on ne saura rien, deux trois explications sont avancées mais sans plus. Idem pour les enfants, en fin de compte on sait pas trop à quoi ça rime de les faire devenir zombies lobotomisés ou je ne sais quoi. La conclusion est facile, ne nous y attardons pas.

Si vous voulez un film recherché, passez votre chemin. Advent Children, c'est deux heures de plaisir pour ceux qui ont aimé le jeu, deux heures à admirer les personnages préférés de FF, à pleurer sur les bons vieux flash-backs de Zack et Aérith, à applaudir les merveilles de la synthèse et à oublier ce bon vieux Final Fantasy: les créatures de l'esprit.
Ne pensez même pas y jeter un oeil si vous ne connaissez pas FF.

9, pour tout sauf le scénario.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (2)
Originale (0)

6 membres partagent cet avis
2 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Anon, inscrit depuis le 28/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.052 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.174886 ★